Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 23 mai 2017

Une dizaine de ménages locataires pourraient être sans logement



 Imprimer   Envoyer 
L'Association des locataires de Sherbrooke s'est installée cette semaine sur un terrain de la rue Woodward pour sensibiliser les gens.

Le premier juillet arrivera rapidement sur le calendrier de plusieurs locataires de logements. Certains d'entre eux pourraient se retrouver à la rue. Même s'il n'y a pas de pénurie de logements actuellement, la situation est préoccupante pour l'Association des locataires de Sherbrooke.

Une dizaine de familles se sont retrouvées à la rue en juillet dernier. Si le taux d'inoccupation est présentement de 6,5 %, il l'était tout autant l'année dernière. Il est évidemment trop tôt pour savoir combien de personnes se retrouveront sans logement le premier juillet, mais la situation est préoccupante, explique Normand Couture, porte-parole de l'Association des locataires de Sherbrooke.

« Il n'y a pas de pénurie de logements actuellement, explique M. Couture. Par contre, les logements sont tellement dispendieux pour les gens à faible revenu qu'on craint que la même situation se répète cette année où une dizaine de ménages locataires pourraient se retrouver sans logement au premier juillet », ajoute-t-il.

« On consacre cette semaine à nos demandes de logement social, précise le porte-parole. On a une semaine d'occupation de terrain sur la rue Woodward. Cette semaine est nationale et organisée pour sensibiliser les gens sur nos demandes aux deux gouvernements », souligne M. Couture.

Plusieurs recommandations sur la table

Afin de redresser la situation des logements, l'Association des logements de Sherbrooke a plusieurs recommandations sur la table pour les deux gouvernements.

À l'automne, le gouvernement fédéral sortira sa stratégie canadienne sur le logement. Près de 5 milliards $ seront investis dans ce dossier, et « on espère qu'une grande partie servira à la construction de logements sociaux gouvernements », insiste M. Couture.

Le porte-parole de l'Association des locataires de Sherbrooke souhaite également la poursuite du financement des subventions dans les logements sociaux au-delà des fins de conventions.

« Juste à Sherbrooke, on crée 100 unités de logement social par année, illustre M. Couture. Près de 5 105 ménages locataires défraient plus de 50 % de leur revenu pour se loger. On ne répond pas à cette demande. Au Québec, on demande aussi la réalisation de 50 000 logements sociaux sur 5 ans », note-t-il.

Plusieurs causes expliquent la problématique

Les causes sont nombreuses quand il est question de logement social. Pour l'Association des locataires de Sherbrooke, le logement ne devrait pas être une marchandisation, mais il devrait être accessible et décent pour tous.

La problématique du logement social est due à trois éléments : la hausse des coûts (augmentation loyer : 178 %, augmentation revenue : 130 %), la discrimination auprès des familles, et l'insalubrité et la grande consommation d'énergie.

Présentement, il existe deux types de crises, fait valoir M. Couture. La crise de pénurie de logements où il manque de logements pour loger tout le monde, et la crise de logements, où il y a une non-accessibilité au logement.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect

Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
NOS RECOMMANDATIONS
Démarrer l’année en force !

Démarrer l’année en force !
La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ

La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR janvier-Fevrier 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Il agresse son père de 71 ans Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Il agresse son père de 71 ans
Démarrer l’année en force ! Par Alexandre Hurtubise Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail Par Me Ariane Ouellet Jeudi, 11 janvier 2018
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous