Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
22°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Club de Golf Manoir Des Sables 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Jeudi, 25 février 2016

Quand un quartier se prend en mains



 Imprimer   Envoyer 
Fête de quartier, 2013. Source: Ascot en santé.

À l'occasion du Forum citoyen du 20 février dernier, 130 personnes ont réfléchit sur comment vitaliser leur quartier d'Ascot et comment améliorer leur qualité de vie d'un point de vue économique, politique et social. Deux grands enjeux sont sortis du lot : l'emploi et la nécessité d'un lieu de rencontre.

« Le but du Forum était de dresser un portrait actuel du quartier sur les enjeux et les besoins des résidents, explique Sandy Tremblay, agente de développement à la Table de concertation Ascot en santé. On voulait avoir une vue d'ensemble d'où en est le quartier cinq ans après le deuxième forum, et où il s'en va dans les cinq prochaines années. Lors de cette journée, nous avons priorisé des enjeux et rêvé des projets! »

Rencontres, emploi et transport
Deux grands enjeux ont animé les discussions : celui d'un lieu de rencontre et l'employabilité.

« Les gens nous ont parlé du besoin d'avoir un lieu de rencontre informel pour les résidents qui sont bien souvent à faible revenus. Nous avons peu de cafés, de restaurants dans le quartier et nous pouvons difficilement nous payer des activités culturelles, ludiques et sportives, explique Sandy Tremblay. Les citoyens nous ont dit qu'ils voulaient briser l'isolement, il faut donc pouvoir leur offrir ces lieux accessibles à un prix modique. »

Sur la question de l'emploi, les populations immigrantes vivent bien souvent les réticences d'employeurs, notamment en lien avec la francisation. Et comme plus de 20 % des ménages du quartier n'ont pas de voiture, le transport devient également un obstacle à l'emploi.

« Les gens aimeraient travailler, mais aussi de pouvoir, tant qu'à rêver, d'occuper un emploi dans leur quartier au lieu de devoir s'expatrier à l'autre bout de la ville ou carrément dans une autre municipalité. Lors d'un atelier avec nos adolescents, c'est une question qui est ressortie : ils aimeraient que les employeurs du quartier leur permettent de vivre leur première expérience de travail. »

Les citoyens en redemandent!
Plus de 50 communautés culturelles cohabitent dans le secteur Ascot, fruit d'un long travail et d'activités de rapprochement interculturel.

« Les gens nous ont dit qu'ils voulaient que ça se poursuivent. Nous sommes aussi d'avis qu'il ne s'agisse que d'une année sans ces moments de rencontres pour que le quartier redevienne un lieu de tensions entre les communautés, mais aussi avec la société d'accueil. Cette harmonie a nécessité plusieurs années à réaliser et c'est mission accomplie, mais il faut entretenir le résultat! », estime Mme Tremblay.

Une centaine de personnes s'impliquent chaque année dans l'organisation des activités d'Ascot en santé, qui permettent de rejoindre entre six et sept mille habitants (sur dix mille).

« La concertation Ascot en santé est très, très active sur le plan économique, en rapprochement interculturel et auprès des 0-5 ans. Il y a toujours une trentaine d'enfants à nos Contes en pyjama, même lorsqu'il fait moins 20 degrés! On arrive à rassembler plus de 2000 personnes à notre fête annuelle de quartier et notre journal communautaire est distribué à 5000 portes, souligne Sandy Tremblay. Le quartier est très dynamique et si on peut se permettre de rêver, on souhaite que ça reste comme ça, que le niveau d'énergie reste comme tel! »


Karting Orford
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Haute vitesse en moto: trois contraventions salées en une journée

Haute vitesse en moto: trois contraventions salées en une journée
Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu

Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu
NOS RECOMMANDATIONS
Retour du gars sympathique

Retour du gars sympathique
Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu

Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Golf et Académie Longchamp inc. 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est Par Cynthia Dubé Lundi, 16 juillet 2018
Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est
Invasion à domicile dans l’est de la ville Par Cynthia Dubé Mercredi, 18 juillet 2018
Invasion à domicile dans l’est de la ville
Une altercation se termine en meurtre au centre-ville Par Vincent Lambert Jeudi, 19 juillet 2018
Une altercation se termine en meurtre au centre-ville
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous