Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
22°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Restaurant Auguste
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Lundi, 18 janvier 2016

Alzheimer : « la prévention est possible », selon Stephen Cunnane



 Imprimer   Envoyer 
Source: pharmelia.com

Le mois de janvier est celui de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer. Pour l’occasion, Estrieplus.com a préparé une série de reportages sur plusieurs facettes de la maladie, du proche aidant au chercheur en passant par les ressources de soutien.

L'Alzheimer est un gros problème de société pour lequel, selon le professeur Stephen Cunnane, on doit agir en amont : tenter de prévenir aussi bien que de guérir. Selon lui, comme rien à ce jour ne permet de guérit la maladie, autant en réduire le risque d'incidence avant qu'elle ne se manifeste.

Titulaire de la chaire de recherche sur le métabolisme cérébral et la cognition au cours du vieillissement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke, Stephen Cunnane étudie actuellement l'effet de l'huile de coco purifiée comme carburant pour nos neurones.

L'Alzheimer, une question d'énergie
Le professeur Cunnane est convaincu qu'une partie du problème - et qui peut faire partie de la solution, est liée à un déclin dans la consommation d'énergie par le cerveau.

« La consommation d'énergie du cerveau équivaut au quart des besoins énergétiques du corps, explique M. Cunnane. Nous pensons que l'Alzheimer découle d'un problème de captage du carburant qui lui permet de fonctionner. Ce problème pourrait contribuer au point de départ du déclin cognitif. »

Ce carburant, c'est principalement le glucose. Mais comme certaines personnes âgées en santé expérimentent des problèmes de captage de glucose sans nécessairement être atteintes de l'Alzheimer, le professeur suggère que la mort des neurones n'est peut-être pas l'élément déclencheur, mais bien une conséquence du problème antécédent avec le glucose.

« En fait, le glucose n'est pas le seul carburant pour le cerveau. Si on jeûne pendant plusieurs jours, ce sont ce qu'on appelle les corps cétoniques, dérivés des graisses corporelles, qui prennent le relais pour le cerveau. Ce que l'on cherchait à savoir, c'est ce qui se passe avec ces corps cétoniques dans les cerveaux atteints d'Alzheimer. »

Un nouvel outil mis au point à Sherbrooke
Pour voir ce qui se passe, l'équipe du professeur Cunnane a dû créer un outil d'imagerie qui permet notamment d'observer comment ledit captage se réalise dans le cerveau.

« Grâce à l'outil d'imagerie, on sait maintenant que le cerveau atteint est capable d'utiliser normalement les cétones. La question est devenue : comment peut-on lui en fournir plus? On aurait pu demander aux gens de jeûner pendant trois jours, mais ça ne passerait pas au comité d'éthique, explique le professeur avec un sourire. De toute façon, ce ne serait qu'une solution temporaire : on fait quoi après la période de jeûne? En purifiant une partie de l'huile de coco, nous nous sommes rendu compte que dans sa forme la plus pure, elle produit les cétones beaucoup plus efficacement que l'huile de noix de coco naturelle. »

L'huile de noix de coco est reconnue depuis une cinquantaine d'année comme une excellente source de gras. La beauté, c'est qu'elle est disponible sur le marché, sans restriction de la part de Santé Canada. Certains producteurs de breuvages et de suppléments vitaminés auraient même pris la chose très au sérieux.

« Il n'y a pas d'effet miraculeux pour l'une ou l'autre des formes, mais elles comportent des bénéfices comme le démontrent plusieurs publications scientifiques depuis 2009. Ce qu'on se demande maintenant, c'est si on doit combiner l'huile de coco purifiée avec d'autres approches et comment pourrait-on améliorer un produit qui fournit plus de carburant au cerveau, qu'il soit âgé, jeune ou Alzheimer. »

Il reste encore bien des choses à découvrir, affirme M. Cunnane. « Pourrait-on passer de suppléments alimentaires cétogènes à une diète cétogène complète par exemple? Il y a tout ce côté de la science des aliments qui doit encore se développer pour les besoins de la recherche. »

Prévenir l'Alzheimer?
Le professeur Cunnane affirme que l'Alzheimer doit faire partie des mêmes maladies à prévenir que le diabète, les maladies cardiaques et l'obésité : les gens doivent prendre leur santé en main pour que celle-ci perdure. En fait, l'Alzheimer serait comme le cancer : tous peuvent en être atteints, prédispositions génétiques ou non.

« La prévention primaire, c'est de faire en sorte de réduire le risque de ne jamais souffrir de la condition, comme l'activité physique diminue par beaucoup le risque de devenir diabétique. Donc, avant que des signes précurseurs de la maladie se manifestent, on peut aussi changer son mode de vie et se stimuler pour conserver ses capacités cognitives le plus longtemps possible. Si des troubles de mémoire sont présents, des grandes études ont démontrées que ce n'est pas trop tard d'agir - c'est ce qu'on appelle la prévention secondaire. »

Comme pour plusieurs autres maladies chroniques, impossible de ne blâmer que les habitudes de vie. L'aspect génétique est bien entendu très grave, mais seulement pour une petite minorité de gens. Selon M. Cunnane, tous les individus sont susceptibles de développer l'Alzheimer, de la même manière que tous sont à risque de décéder s'ils ne portent pas leur ceinture de sécurité et qu'ils sont impliqués dans un accident de voiture.

« Par exemple, s'il existe cinq circuits dans tes neurones pour retrouver tes clés, avec l'âge, un, deux ou trois circuits en arriveront à ne plus fonctionner. Ce sont ces circuits, que l'on appelle circuits de redondance, qui forment la mémoire. La prévention, c'est pour garder actif les circuits encore fonctionnels le plus longtemps possible. »

Des études auraient démontré un lien entre la résistance aux conditions chroniques comme le diabète et l'Alzheimer avec les habitudes de vie. Plus particulièrement, l'activité physique aurait un grand rôle à jouer autant chez l'une que chez l'autre des maladies.

« La plus grande étude de prévention de l'Alzheimer à ce jour se nomme FINGER. Elle consiste en deux années d'étude sur 1200 personnes. Elle tient compte de l'activité physique, de la stimulation cognitive, de l'amélioration de la diète et des activités sociales. Cette étude démontre que la prévention fonctionne chez les personnes qui sont à risque mais qui n'ont pas encore d'Alzheimer. Aussi important encore, FINGER démontre que c'est faisable, de prévenir! »

D'ici quelques semaines, les premiers résultats de la Multidomain Alzheimer Preventive Trial (MAPT), une analyse française sur la prévention secondaire menée pendant trois ans et sur des sujets avec un déclin cognitif léger, seront connus. C'est un projet similaire au FINGER mais avec des personnes avec troubles cognitifs légèrement plus avancés.

D'autres projets de recherche sont également en cours, notamment sur la table à dessin de Stephen Cunnane. Par ailleurs, il est toujours à la recherche de participants. Il est possible de déposer sa candidature en contactant son assistante, Mme Mélanie Fortier, au 819 780-2220, poste 45252.


Lebeau Vitres d’Autos
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Meurtre au centre-ville: deux hommes arrêtés

Meurtre au centre-ville: deux hommes arrêtés
Les suspects comparaissent pour le meurtre de Félix Bergeron

Les suspects comparaissent pour le meurtre de Félix Bergeron
NOS RECOMMANDATIONS
Retour du gars sympathique

Retour du gars sympathique
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville

Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Club de Golf Milby 27 mai 2018
Meurtre au centre-ville: deux hommes arrêtés Par Cynthia Dubé Jeudi, 19 juillet 2018
Meurtre au centre-ville: deux hommes arrêtés
SAQ: les employés en grève, les succursales fermées Par Cynthia Dubé Mardi, 17 juillet 2018
SAQ: les employés en grève, les succursales fermées
Les Vikings s’attaquent au meilleur de Pink Floyd Par Cynthia Dubé Mardi, 17 juillet 2018
Les Vikings s’attaquent au meilleur de Pink Floyd
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous