Rythme - Incroyable - oct 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Travaux: Portland complètement fermée entre Lionel-Groulx et Jacques-Cartier Nord pour environ 3 semaines (31 octobre).
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Blogue
Sherbrooke met la table 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Vendredi, 30 janvier 2015

Les personnes immigrantes quittent l’Estrie



 Imprimer   Envoyer 

Le constat de l'organisation Actions interculturelles est sans équivoque : les difficultés d'intégrer les personnes immigrantes au marché de l'emploi expliquent le très faible taux de rétention des immigrants en Estrie, estimé à 20 %.

C'est entre autres ce que des représentants d'Actions interculturelles ont dévoilé à l'Assemblée nationale dans le cadre de la consultation publique pour une nouvelle politique québécoise en matière d'immigration et de diversité et d'inclusion.

Le manque d'investissement dans l'immigration, le manque de soutien auprès des personnes immigrantes ainsi que l'inadéquation entre les profils des personnes immigrantes et les besoins du marché de travail sont les principaux facteurs qui expliquent la difficulté pour les personnes immigrantes de se trouver du travail dans la région, a expliqué Mohamed Soulami, directeur général d'Actions interculturelles.

En d'autres mots, il faut s'assurer que les immigrants qui arrivent en Estrie correspondent au marché du travail de la région. « En Estrie, il y a des entreprises qui recherchent des soudeurs ou encore des machinistes. Il y a des entreprises qui se spécialisent dans le plastique et le caoutchouc. L'agroalimentaire est également très développé en Estrie. Une personne immigrante qui est diplômée en génie maritime et qui est envoyée à Sherbrooke ne pourra pas faire grand chose ici », précise M. Soulami. D'où l'importance d'analyser avec minutie les profils professionnels des personnes immigrantes et ainsi les orienter vers une région qui pourra répondre à leurs besoins professionnels spécifiques.

Les personnes immigrantes qui recherchent du travail dans la région estrienne sont confrontées à de nombreuses embuches et jugent parfois préférable de quitter la région pour aller à Montréal ou même à d'autres provinces canadiennes.

M. Soulami ressort trois grandes priorités auxquelles il est urgent d'agir : « D'abord, il faut assurer l'adéquation entre les profils des personnes immigrantes et les besoins du marché du travail. Ensuite, il faut offrir des services de qualité à ces personnes immigrantes pour les soutenir dans leur intégration. Puis, il faut soutenir les employeurs pour qu'ils engagent des personnes immigrantes. » Un important travaille de sensibilisation est également nécessaire pour démontrer l'importance et la richesse que peut apporter la communauté immigrante de l'Estrie, a-t-il conclu.


Lebeau Vitres d’Autos
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Autobus électriques : la STS tâte le terrain

Autobus électriques : la STS tâte le terrain
Légalisation du cannabis: le SPS s’attaquera plus férocement à la vente illégale

Légalisation du cannabis: le SPS s’attaquera plus férocement à la vente illégale
NOS RECOMMANDATIONS
Trouver chaussure à son pied pour l’automne

Trouver chaussure à son pied pour l’automne
Les "lundis mieux-être" au Strom spa

Les "lundis mieux-être" au Strom spa
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme - Travail - oct 2018
 
François Fouquet
Lundi, 15 octobre 2018
Omniprésente religion…

Cégep de Sherbrooke
Dimanche, 14 octobre 2018
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Vendredi, 12 octobre 2018
Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être!

Sylvie Roy
Jeudi, 11 octobre 2018
Dessine-moi un toutou!

Jacinthe Dubé
Sherbrooke met la table 2018
Grand prix du livre de Sherbrooke: et les finalistes sont … Par Cynthia Dubé Mardi, 9 octobre 2018
Grand prix du livre de Sherbrooke: et les finalistes sont …
Un suspect recherché pour 4 vols qualifiés Par Vincent Lambert Mardi, 9 octobre 2018
Un suspect recherché pour 4 vols qualifiés
Cyclocross : premier événement international à Sherbrooke Par Vincent Lambert Mercredi, 10 octobre 2018
Cyclocross : premier événement international à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous