Matelas Houde - janvier 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Vendredi, 30 janvier 2015

Les personnes immigrantes quittent l’Estrie



 Imprimer   Envoyer 

Le constat de l'organisation Actions interculturelles est sans équivoque : les difficultés d'intégrer les personnes immigrantes au marché de l'emploi expliquent le très faible taux de rétention des immigrants en Estrie, estimé à 20 %.

C'est entre autres ce que des représentants d'Actions interculturelles ont dévoilé à l'Assemblée nationale dans le cadre de la consultation publique pour une nouvelle politique québécoise en matière d'immigration et de diversité et d'inclusion.

Le manque d'investissement dans l'immigration, le manque de soutien auprès des personnes immigrantes ainsi que l'inadéquation entre les profils des personnes immigrantes et les besoins du marché de travail sont les principaux facteurs qui expliquent la difficulté pour les personnes immigrantes de se trouver du travail dans la région, a expliqué Mohamed Soulami, directeur général d'Actions interculturelles.

En d'autres mots, il faut s'assurer que les immigrants qui arrivent en Estrie correspondent au marché du travail de la région. « En Estrie, il y a des entreprises qui recherchent des soudeurs ou encore des machinistes. Il y a des entreprises qui se spécialisent dans le plastique et le caoutchouc. L'agroalimentaire est également très développé en Estrie. Une personne immigrante qui est diplômée en génie maritime et qui est envoyée à Sherbrooke ne pourra pas faire grand chose ici », précise M. Soulami. D'où l'importance d'analyser avec minutie les profils professionnels des personnes immigrantes et ainsi les orienter vers une région qui pourra répondre à leurs besoins professionnels spécifiques.

Les personnes immigrantes qui recherchent du travail dans la région estrienne sont confrontées à de nombreuses embuches et jugent parfois préférable de quitter la région pour aller à Montréal ou même à d'autres provinces canadiennes.

M. Soulami ressort trois grandes priorités auxquelles il est urgent d'agir : « D'abord, il faut assurer l'adéquation entre les profils des personnes immigrantes et les besoins du marché du travail. Ensuite, il faut offrir des services de qualité à ces personnes immigrantes pour les soutenir dans leur intégration. Puis, il faut soutenir les employeurs pour qu'ils engagent des personnes immigrantes. » Un important travaille de sensibilisation est également nécessaire pour démontrer l'importance et la richesse que peut apporter la communauté immigrante de l'Estrie, a-t-il conclu.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Vol qualifié sur la Wellington Nord

Vol qualifié sur la Wellington Nord
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Rhume: un mal nécessaire pour le système immunitaire de l'enfant

Rhume: un mal nécessaire pour le système immunitaire de l'enfant
Deux jeunes musiciennes de l’Estrie à l’émission Virtuose

Deux jeunes musiciennes de l’Estrie à l’émission Virtuose
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Bedon & bout'chou
Va jouer…  à l’intérieur! Par Tourisme Cantons-de-l'Est Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
Démarrer l’année en force ! Par Alexandre Hurtubise Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous