Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mardi, 11 octobre 2016

Alain Labonté : le bonheur est à l’Abbaye



 Imprimer   Envoyer 

De plus en plus de gens en quête d'une retraite spirituelle, ou simplement à la recherche du silence, font une visite de quelques jours à l'Abbaye Saint-Benoit-du-Lac. C'est le cas de l'auteur et relationniste Alain Labonté, qui, depuis plus de cinq ans, se rend à quelques reprises par année dans ce magnifique décor situé sur les bords du lac Memphrémagog.

Relationniste au Centre d'art Orford et pour des artistes tels que Isabelle Boulay, Clémence Desrochers et Kim Thuy, Alain Labonté avoue avoir un quotidien plutôt mouvementé. Cependant, il y a quelques années, celui qui signe le livre « Une âme et sa quincaillerie » a découvert que le bonheur se trouve bien souvent dans le silence.

« C'était lors d'un voyage à l'Ile Maurice, relate Alain Labonté. Je me suis rendu s là-bas pour écrire et j'ai finalement passé 21 jours dans le silence le plus complet. J'ai réalisé à quel point il est bon de s'éloigner de toutes les couches de bruit. »
Son endroit de prédilection depuis cette révélation? L'Abbaye Saint-Benoit-du-Lac. L'auteur, qui a eu une deuxième résidence en Estrie pendant plus sieurs années trouve la paix et le silence entre les murs de l'Abbaye qui a été construite au début des années 1930.

«Je coupe là-bas tout contact avec le monde extérieur. Le luxe que je m'offre est celui de ne pas réfléchir. Je peux passer 17 heures en ligne à écouter le son du silence et ma respiration. Certaines fois, j'assiste aux célébrations et aux différentes messes, et d'autres fois, je ne fais absolument rien.»

La peur du silence

Pour plusieurs, l'idée de garder le silence pendant plusieurs jours est effrayante. Alain Labonté l'a d'ailleurs constaté à maintes reprises à l'Abbaye.

«J'ai vu des personnes partir à peine dix heures après leur arrivée. Pour la majorité des gens, le silence fait peur. Ils ont besoin de tenir la main de quelqu'un pour traverser la vie. Mais selon moi, il y a des silences qui font beaucoup de vacarmes. C'est effrayant pour certains de se retrouver seul avec soi-même et écouter notre petite voix intérieure », souligne M. Labonté.

D'ailleurs, pour certains visiteurs, leur passage à l'Abbaye se veut une thérapie, un support moral qu'il retrouve auprès des moines pour traverser des périodes difficiles. «De mon côté, mes retraites sont chaque fois un cadeau que je me fais; celui du silence. C'est très récupérateur. Quand je reviens à la maison, je suis dangereusement en forme! », lance M. Labonté.

Notons que L'Abbaye Saint-Benoit-du-Lac suggère un montant de 60 $ par jour pour le logis, les repas et les célébrations.

Alain Labonté travaille présentement sur un nouveau projet de livre qui sera présenté cet hiver. Cette fois, il abordera le sujet de l'homosexualité et de la différence, à travers diverses correspondances.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
NOS RECOMMANDATIONS
Va jouer…  à l’intérieur!

Va jouer… à l’intérieur!
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect

Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie-CHUS
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
The Barr Brothers
Démarrer l’année en force ! Par Alexandre Hurtubise Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !
La culture et la confiture Par Daniel Nadeau Mercredi, 10 janvier 2018
La culture et la confiture
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous