RADIO-CANADA SEPT 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 septembre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
VIEUX-CLOCHER_8_SEPT
ACTUALITÉS / Estrie
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Lundi, 2 août 2021

464800 $ pour soutenir la mission des CJE de Sherbrooke et de Coaticook



 Imprimer   Envoyer 

Pour tenter de répondre à la problématique du manque de main-d'œuvre, tous les moyens sont bons pour la régler. Ainsi, le gouvernement du Québec accorde une aide financière à deux carrefours jeunesse-emploi (CJE) de la région pour guider les jeunes dans leur parcours personnel et professionnel.

Pour se faire, les CJE de Sherbrooke et de la MRC de Coaticook reçoivent une somme de 464 800 $ pour soutenir leur mission. Elle est attribuée pour les mois de juillet 2021 à mars 2022. C'est la députée de Saint-François, Geneviève Hébert, qui en fait l'annonce. Celui de Sherbrooke pourra compter sur une aide de 301 123 $ et celui de la MRC de Coaticook de 163 677 $. Cela provient de la nouvelle entente de principe signée le 22 juin dernier entre le ministre Jean Boulet et les CJE de la province.

Cette dernière établit les bases d'un nouveau mode de collaboration entre les CJE et le gouvernement du Québec. Elle crée notamment le Programme de soutien financier des carrefours jeunesse-emploi (PSCJE), permettant aux organismes d'accomplir leur mission en garantissant un financement adapté aux interventions à mener auprès des jeunes. Deux volets sont prévus, soit un en soutien à la mission globale et l'autre en ententes de subvention pour des activités spécifiques.

« Les 110 CJE du Québec sont un levier incroyable pour faciliter l'accès à un emploi et mieux s'orienter dans les différentes sphères de la vie. Nous avons besoin d'eux plus que jamais. Cette annonce est directement intégrée dans la vision des objectifs de notre plan d'action jeunesse, dévoilé en juin dernier. Nous sommes dans l'action pour nous assurer que tous les jeunes s'accomplissent et réalisent leurs rêves », indique le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Samuel Poulin, par voie de communiqué.

À ce financement s'ajoutent 209 200 $ alloués en 2021-2022 au CJE de Sherbrooke et 142 250 $ au CJE de la MRC de Coaticook pour le programme Créneau carrefour, piloté par le Secrétariat à la jeunesse.

« C'est une très bonne nouvelle pour les jeunes de Saint-François et de la région de Sherbrooke. Il s'agit d'un appui financier important qui permettra aux CJE de Sherbrooke et de la MRC de Coaticook de les accueillir et de les accompagner dans leurs démarches d'intégration personnelle, sociale, citoyenne et économique », ajoute Mme Hébert.

Retour à la mission fondamentale

Cette entente se veut également un moyen de revenir au cœur de la mission fondamentale des CJE, soit de guider les jeunes âgés de 16 à 35 ans afin qu'ils se développent pleinement dans le but de réaliser leurs objectifs. Ces organismes sont l'une des solutions dont ils disposent pour obtenir un soutien personnalisé selon leur situation. Que ce soit pour un retour aux études, pour un rétablissement personnel ou pour le démarrage d'une entreprise, les CJE répondront à la demande. Ainsi, ils participent activement à l'amélioration du soutien offert à la main-d'œuvre de demain.

« Les CJE changent des vies en les assistant notamment pour se trouver un emploi ou pour réintégrer les études. Ils ont développé des expertises en matière d'employabilité et de participation au sein de la communauté. Le raccrochage scolaire, le retour en classe, la réorientation, l'intégration et le maintien en emploi ont un impact positif sur l'économie régionale », explique la députée de Saint-François.

Les CJE sont reconnus par le gouvernement depuis 1995 et sont depuis présents sur le terrain auprès des jeunes de leur localité respective. Avec le contexte de la pandémie, les jeunes ont été affectés dans leur cheminement et, selon le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, ce petit coup de pouce les aidera à se développer et à participer activement à la société. 



Coop Funéraire arrangements oct 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce weekend?

Quoi faire ce weekend?
Collaboration entre la STS et Communauto pour une meilleure mobilité

Collaboration entre la STS et Communauto pour une meilleure mobilité
ECOLOBOUTIQUE AUG 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Sept femmes marcheront au profit de La Maison Aube-Lumière

Sept femmes marcheront au profit de La Maison Aube-Lumière
Des repas locaux seront remis à Moisson Estrie

Des repas locaux seront remis à Moisson Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir A nov 2020
 
Me Catherine Chouinard
Jeudi, 16 septembre 2021
Quittance ou Mainlevée?

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 septembre 2021
Les bonnes consciences

François Fouquet
Lundi, 13 septembre 2021
Si on ne peut se fier au passé!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Des repas locaux seront remis à Moisson Estrie Vendredi, 10 septembre 2021
Des repas locaux seront remis à Moisson Estrie
Bilan COVID-19 du 14 septembre Par Maxime Grondin Mardi, 14 septembre 2021
Bilan COVID-19 du 14 septembre
Si on ne peut se fier au passé! Par François Fouquet Lundi, 13 septembre 2021
Si on ne peut se fier au passé!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut