Remises Gagnon
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Centre Culturel Pierre-Gobeil 19 nov 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Daniel Rancourt Par Daniel Rancourt
drancourt@estrieplus.com

Vendredi, 14 février 2014

« C'est honteux et tout à fait inacceptable »



 Imprimer   Envoyer 

C'est en ces termes que le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, a dénoncé les gestes de vandalisme posés au cours des derniers jours à l'épicerie-boucherie Tiba à Sherbrooke, ainsi qu'à la mosquée de la rue Massé.

« La Ville de Sherbrooke est une ville ouverte sur le monde, une ville universitaire, avec des valeurs de respect et d'ouverture, et nous ne saurons tolérer de tels gestes envers les communautés culturelles, quelles qu'elles soient, a déclaré Bernard Sévigny devant le commerce de la rue Denault où il s'était rendu accompagné de Robert Pednault, directeur adjoint aux opérations du Service de police de Sherbrooke (SPS), d'Abdelbari Souibgui, propriétaire de l'épicerie-boucherie Tiba et d'Annie Godbout, conseillère municipale et présidente du comité consultatif des relations interculturelles et de la diversité à la Ville de Sherbrooke.

« Sherbrooke est une terre d'accueil où l'intégration des personnes immigrantes fait partie de la culture et des valeurs de la ville et jamais nous n'allons tolérer de tels gestes qui jettent du discrédit sur toute la collectivité », a ajouté Bernard Sévigny.

Robert Pednault a indiqué que les trois incidents rapportés depuis samedi dernier sont inusités : « Le Bureau des enquêtes criminelles travaille présentement au dossier et l'enquête progresse. Nous allons accentuer les patrouilles et travailler avec la communauté et nous invitons la population à nous communiquer tout renseignement qui pourrait aider l'enquête ».

Rappel des faits

Vitrine fracassée, nouvelle vitrine trouée par le tir de deux balles de carabine, puis dépôt d'une pancarte non équivoque « Non à l'islam », Abdelbari Souibgui, propriétaire de l'épicerie-boucherie Tiba, dit commencer à avoir peur. Selon lui, on profite du débat sur la charte de la laïcité pour poser ces actes de vandalisme. Plusieurs membres de la communauté musulmane (entre 2 500 et 3 000 à Sherbrooke) ont rapporté une hausse des agressions verbales, de menaces verbales et d'intimidation.« On fait des campagnes dans les écoles contre le harcèlement et l'intimidation, contre l'homophobie... À quand une campagne contre l'islamophobie ? », réagit Sunny Gagnon, Sherbrookoise de naissance et musulmane depuis quatre ans.

Autres réactions

Par ailleurs, le député de Sherbrooke, Serge Cardin, a dénoncé avec vigueur les actes de vandalisme commis contre l'épicerie-boucherie halal Tiba. « Je suis attristé d'apprendre que des gestes xénophobes ont été posés envers un commerçant de Sherbrooke. J'offre mon réconfort au propriétaire et je tiens à souligner que je suis solidaire de son indignation », a déclaré le député de Sherbrooke.

Serge Cardin considère ces événements comme répréhensibles, mais non représentatifs de la cohabitation harmonieuse des diverses communautés culturelles à Sherbrooke. « Il est inacceptable, pour quelque raison que ce soit, de commettre des gestes qui tiennent les gens dans la peur, et dans la crainte pour leur intégrité physique ou matérielle », a conclu le député de Sherbrooke.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, et député de Saint-François, Dr Réjean Hébert, a lui aussi dénoncé ces gestes de vandalisme et d'intimidation : « Les différentes communautés culturelles présentes à Sherbrooke cohabitent depuis plusieurs années en harmonie. Ces gestes ne représentent aucunement la réalité de bonne entente qui prévaut depuis toujours à Sherbrooke entre les communautés et entachent grandement l'ouverture d'esprit qui a toujours caractérisé les Sherbrookois et les Estriens ». 


Basta Communication novembre 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Deux hommes arrêtés à Coaticook pour un vol de tracteur

Deux hommes arrêtés à Coaticook pour un vol de tracteur
Maîtres du temps

Maîtres du temps
NOS RECOMMANDATIONS
Tu veux perdre du poids? Lèves-en

Tu veux perdre du poids? Lèves-en
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Electro-5 Recyclage Ecoresponsable
 
François Fouquet
Lundi, 19 novembre 2018
Faire quelque chose, mais quoi? Mais qui?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 16 novembre 2018
Il faut taxer le sucre

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 15 novembre 2018
Le Cégep de Sherbrooke face au numérique

Me Michel Joncas
Jeudi, 15 novembre 2018
Vente du bien d’autrui

Jacinthe Dubé 29 oct 2018
Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Tu veux perdre du poids? Lèves-en Par William Lafleur Mercredi, 14 novembre 2018
Tu veux perdre du poids? Lèves-en
Le Cégep de Sherbrooke face au numérique Par Cégep de Sherbrooke Jeudi, 15 novembre 2018
Le Cégep de Sherbrooke face au numérique
Association étudiante du Cégep de Sherbrooke: au service de ses membres avant tout Par Cégep de Sherbrooke Mardi, 13 novembre 2018
Association étudiante du Cégep de Sherbrooke: au service de ses membres avant tout
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous