Resto-Brasserie Le Dauphin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Resto-Brasserie Le Dauphin
ACTUALITÉS / Estrie
Mardi, 7 mai 2013

Sherbrooke se hisse au 4e rang des grandes villes du Québec en réponse à sa croissance



 Imprimer   Envoyer 

Selon Statistique Canada, la Ville de Sherbrooke a connu une nette augmentation de sa population au cours des quinze dernières années, passant de 136 902 à 161 253 habitants.

Il s'agit d'une croissance de 17,8 %, ce qui amène la Ville de Sherbrooke à se hisser au 4e rang des grandes villes au Québec en ce qui a trait à la croissance.

Ce sont les arrondissements de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville et de Fleurimont qui ont connu les plus fortes croissances avec respectivement 14, 5% et 7,5 % d'augmentation. Une croissance de la population a aussi touché les arrondissements de Jacques-Cartier (5,5 %), du Mont-Bellevue (2,4 %) et de Brompton (7 %). Seul l'arrondissement de Lennoxville a connu une diminution de 3,7 % de sa population.

Cette hausse est particulièrement remarquée chez les groupes de 50 ans et plus où l'on recense 10 120 nouvelles personnes. Les 85 ans et plus ont même connu une croissance de 90,7 % et totalisent 3 785 personnes. L'augmentation de la population a aussi touché les familles. Sherbrooke compte ainsi 1 545 nouvelles familles depuis 2006. La taille des familles a par contre diminué puisque plus de familles comptent deux enfants par rapport au dernier recensement. La majorité des enfants de 0 à 4 ans qui se sont ajoutés à la population sherbrookoise habitent l'arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville. Par contre, les arrondissements de Fleurimont, de Jacques-Cartier et du Mont-Bellevue ont connu une augmentation de leur population chez les 30 à 34 ans. Cette évolution se compare aux autres grandes villes québécoises comme Trois-Rivières, Lévis, Saguenay et Gatineau.

Une petite augmentation a été remarquée chez les personnes vivant seules, puisque 2 975 personnes vivant seules se sont ajoutées sur le territoire, et ce, particulièrement dans les arrondissements de Fleurimont et du Mont-Bellevue. Une plus forte proportion de ces personnes ont 65 ans et plus.

L'état matrimonial n'a pas beaucoup évolué au cours des dernières années, bien que le nombre de couples vivant en union libre ait sensiblement augmenté, passant de 13 245 à 15 120 couples. La Ville a aussi connu une faible augmentation du nombre de familles monoparentales. Ce sont ainsi 110 familles monoparentales qui se sont ajoutées à la population sherbrookoise.

En ce qui concerne la langue, une forte proportion de Sherbrookois et de Sherbrookoises connaissent autant le français que l'anglais, et ce, bien que le français soit la langue la plus souvent parlée à la maison. Sur ce point, par contre, l'arrondissement de Lennoxville se distingue puisque l'anglais est la langue la plus souvent utilisée chez plus de 50 % des ménages.

Par ailleurs, le revenu médian des personnes de 15 ans et plus se situe actuellement à 23 822 $. Sur ce point, Sherbrooke se compare avantageusement aux villes de
Trois-Rivières et de Saguenay, bien que le revenu médian soit légèrement en dessous de la moyenne québécoise qui est de 24 430 $. Notons que ce revenu moyen est celui de 2005, celui de 2011 n'étant pas encore disponible.

Le portrait démographique complet est actuellement disponible sur le site Web de la Ville au sherbrooke.ca/portraitville.

Source : Service des communications de la Ville de Sherbrooke
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle

Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle
Bilan de saison: le Phoenix a bon espoir pour son avenir

Bilan de saison: le Phoenix a bon espoir pour son avenir
NOS RECOMMANDATIONS
Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS

Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !

Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Lebeau Vitres d’Autos
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon
 
Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Valérie Guillemette
Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 20 avril 2018
Une programmation post-festival bien remplie

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 20 avril 2018
Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 19 avril 2018
Quels sont les dommages découlant d’un congédiement?

Alexandre Dagenais
Jeudi, 19 avril 2018
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 19 avril 2018
Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 10 avril 2018
Travis Cormier
La Fondation des élèves de la CSRS s’allie avec un gros partenaire Par Vincent Lambert Mercredi, 18 avril 2018
La Fondation des élèves de la CSRS s’allie avec un gros partenaire
Toyota Rav4 2019 Mardi, 17 avril 2018
Toyota Rav4 2019
Bénévolat : rencontre avec des gens au grand cœur Par Cynthia Dubé Vendredi, 20 avril 2018
Bénévolat : rencontre avec des gens au grand cœur
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous