magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La patrouille verte reprend du service
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Alexis Bourque Bouliane Par Alexis Bourque Bouliane
abbouliane@estrieplus.com

Jeudi, 19 janvier 2012

Une politique linguistique rassembleuse pour les Jeux du Canada


19 janvier 2012

 Imprimer   Envoyer 

La venue des jeux d'été du Canada à Sherbrooke en 2013 sera certainement un événement marquant de l'histoire de la ville. Cependant, l'accueil d'une compétition de cette envergure demande une préparation de longue haleine, notamment au niveau des services linguistiques.

Consciente de ce défi, l'organisation des jeux a fait appel à plusieurs organismes de la région, afin de s'assurer d'être prête à accueillir les athlètes, entraîneurs et visiteurs de l'extérieur qu'ils soient anglophones ou francophones ou malentendants.

D'ailleurs, l'équipe de Sherbrooke 2013 compte bonifier les services offerts à la communauté malentendante avant, pendant et après les jeux.

« Pour les sourds et muets, les jeux du Canada nous obligent à effectuer une interprétation gestuelle lors des cérémonies d'ouverture et de fermeture. Cependant, nous voulons aller au-delà de ces exigences en offrant des services aux malentendants sur le site des jeux. Si le nombre de bénévoles le permet, nous allons offrir les services d'interprètes gestuels, principalement sur les sites où les athlètes malentendants seront présents », explique William Hogg, directeur des services linguistiques.

Afin de rendre possible cette initiative, l'organisation des jeux a fait appel au Service d'interprétation pour personnes sourdes (SIPSE) de l'Estrie et à sa directrice, Joanne Deschênes.

« C'est un honneur pour notre organisme de faire partie de l'équipe des Jeux du Canada 2013. Le Service d'interprétation du SIPSE sera responsable d'organiser tout ce qui est interprétation en langues des signes, que ce soit dans la langue des signes québécoise pour les sourds du Québec, que pour l'American sign language, pour les sourds anglophones du reste du Canada.

Nous allons assister les interprêtes, traduire les discours. Il reste à définir les besoins, il y a plusieurs sites de prévus pour les olympiques, il reste à savoir sur quels sites nos interprètes vont être sollicités. Il y a plusieurs projets également, qui vont se développer durant la partie de préparation, afin de rendre les jeux accessibles à tous les sourds du Canada », explique Mme Deschênes.

L'importance du bilinguisme

La tenue des jeux du Canada à Sherbrooke nécessitera la participation de plus de 5 000 bénévoles qui devront recevoir une clientèle de plus de 12 000 personnes s'exprimant pour la plupart en anglais, le bilinguisme sera donc un atout recherché pour les bénévoles.

« Il faut qu'au moins la moitié des bénévoles qui participent aux jeux soient à l'aise dans les deux langues pour être capable d'offrir des services adéquats. Il y a certains services, dont la sécurité et la santé où la capacité de s'exprimer en anglais et en français est primordiale. Lors d'une urgence médicale par exemple, il faut s'assurer que le patient soit bien compris par la personne qui va le soigner », mentionne M. Hogg.

Toutefois, M. Hogg ne croit pas que le bilinguisme pose un problème important lors du recrutement, notamment en raison de l'historique des relations entre anglais et français de la région et la présence d'une population anglophone très mobilisée. L'Association des townshippers qui représente la communauté anglophone des Cantons-de-l'Est a d'ailleurs été mise à contribution pour appuyer l'équipe d'organisation des jeux dans sa politique linguistique. « Nous allons apporter un soutien au niveau du recrutement de bénévoles. On a un service de communications qui est très bien établi dans la communauté anglophone. On a donc plusieurs moyens d'aider au niveau du recrutement. Nous allons également agir à titre de conseillers pour nous assurer que les communications se font bien et que le niveau de bilinguisme soit respecté à voir a ce qu'il y ait une bonne représentation tant au niveau francophone qu'anglophone au niveau des cérémonies d'ouverture et de fermeture et que l'historique linguistique de la région  soit mis en évidence pour les visiteurs » explique Ingrid Marini de l'association des townshippers.

L'anglais occupera sans aucun doute une place prépondérante lors de ces jeux, mais le français ne sera pas laissé de côté pour autant, nous rassure le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny. « Il y aura une place pour tout le monde dans l'organisation des Jeux du Canada 2013, il n'est pas question d'exclure personne en raison de la langue. Nous voulons démontrer qu'avec une prédominance française, qu'on a cette capacité d'accueillir le pays à Sherbrooke et de pouvoir les servir dans leur langue. Je pense que c'est un défi qu'on est capables de relever ».
Ville de Sherbrooke Décinfinement juin20
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Disparition d'une jeune sherbrookoise

Disparition d'une jeune sherbrookoise
La collation des grades de l'UdeS reportée à 2021

La collation des grades de l'UdeS reportée à 2021
NOS RECOMMANDATIONS
L’ABC de la nutrition à l’effort

L’ABC de la nutrition à l’effort
La randonnée pédestre de nouveau admise au Mont Orford...avec des frais

La randonnée pédestre de nouveau admise au Mont Orford...avec des frais
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Ville de Sherbrooke Décinfinement juin20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du Terroir 29 mai 2020
 
François Fouquet
Lundi, 1 juin 2020
La conseillère en colère.

Claude Hébert
Lundi, 1 juin 2020
Comment gérer ses finances en temps de pandémie?

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 mai 2020
L’ABC de la nutrition à l’effort

Me Michel Joncas
Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles

Jérôme Blais
Mercredi, 27 mai 2020
Enfin nous avons une saison de golf!

Daniel Nadeau
Mercredi, 27 mai 2020
Le sens des mots : on ne sait jamais

JD 18 mai 2020
Cocours Éditions du Journal Maison Propre juin 2020
Astuces pour garder minou et pitou au frais Mardi, 26 mai 2020
Astuces pour garder minou et pitou au frais
Le sens des mots : on ne sait jamais Par Daniel Nadeau Mercredi, 27 mai 2020
Le sens des mots : on ne sait jamais
Coronavirus et libertés individuelles Par Me Michel Joncas Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous