Fête du Lac des Nations 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
22°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Classique Pif 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 8 octobre 2014

Yves Gilbert vise la présidence à la CSHC



 Imprimer   Envoyer 

Les élèves au sein des préoccupations de la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC) devraient vivre dans un milieu agréable, sécuritaire, valorisant.

Il leur faut une politique pour contrer l'intimidation tout en promouvant de saines habitudes de vie. Le socioculturel est à développer. Ces principes définissent les objectifs d'Yves Gilbert, candidat à la présidence de la CSHC qui couvre Coaticook, East Angus et Mégantic. Il ajoute: « La saine gestion des fonds publics et l'augmentation de la diplomation demeureront prioritaires. » 

Diplômé en éducation physique à l'Université de Sherbrooke, M. Gilbert a consacré ses énergies à l'enseignement. Pendant 13 ans, il a enseigné cette matière avant d'assurer la direction d'écoles primaires et secondaire à Montignac. Il a assumé les responsabilités de ce poste à l'éducation aux adultes et en formation professionnelle. Il a fondé et dirigé la Maison familiale rurale de St-Romain. En 2008, il recevait de La Tribune le titre de Mérite estrien. M. Gilbert « désire s'approprier le rôle du commissaire avec les membres du C.A. »

Fort de ses solides connaissances et expériences, M. Gilbert entend se mettre au service de ceux qui étudient, de la prématernelle à l'éducation aux adultes. Ses acquis, sa rigueur professionnelle, son intégrité assureront « une transition souple vers la nouvelle composition du conseil des commissaires [...] et de la collectivité scolaire. »

La qualité du système d'éducation publique n'est pas à remettre en question, mais il souhaite, en collégialité, participer à son amélioration malgré les coupes dans les sommes qui leur sont imparties. « Avec des ressources financières restreintes, je désire favoriser davantage la collaboration et le travail de tous les différents intervenants du milieu scolaire dans un climat de respect », spécifie-t-il. Pour lui, l'équité dans la répartition des budgets vers les différentes écoles fait partie de la saine gestion de ce qui doit être accordé aux élèves.

Dans son rôle de président de la CSHC, il veut faire reconnaître l'importance de cette dernière en participant aux débats sur les enjeux de l'éducation. La défense des intérêts de tous les commettants du système éducatif régional, la reddition de comptes régulière, l'explication des décisions adoptées tout en assumant les conséquences tissent des liens serrés entre toutes les personnes concernées. Les communications suivies auprès de la population s'imposent selon lui pour vivre en harmonie.

Le candidat veut s'assurer de la réussite de tous les élèves en difficulté. Pour lui, des écoles à thématiques particulières peuvent rendre d'importants services. Pour l'exemple, il parle de celles qui mettraient de l'avant la protection de l'environnement, mais sans pour autant s'attribuer une vocation spéciale comme le sport-étude ou autre. Il souhaite développer la formation professionnelle en collaboration avec les centres locaux d'emploi pour qu'elle réponde aux postes en plus grande demande. Il existe aussi des services essentiels à protéger comme l'aide aux devoirs, les petits déjeuners, l'utilisation des tableaux interactifs. Sur le sujet, il favorise les initiatives des enseignants en privilégiant leur pérennité.

La participation des parents à l'éducation lui importe. Il veut s'assurer que les frais qui leur sont exigés correspondent à leur réalité budgétaire. Les longues listes d'achats de début d'année, il les souhaiterait plus modestes. Il entend augmenter les communications avec eux en utilisant le WEB. Il espère que la CSHC s'ouvre sur les communautés d'appartenance des élèves. « On doit mettre tout le monde à contribution pour éviter la fermeture d'école », entre autres. Il insiste: « Fermer une école, c'est fermer un village, c'est la dernière chose à faire. »

Pour atteindre les objectifs de restructuration budgétaire du gouvernement, M. Gilbert entend diminuer la bureaucratie, mais les « conseillers pédagogiques qui ont accompagné les professeurs dans la réforme » doivent continuer de jouer leur rôle. Pour la gestion des meubles et immeubles de la CSHC, le candidat se fie sur l'équipe des commissaires et les suggestions de la population pour définir des plans triennaux. Cette façon de procéder permettrait de mieux gérer l'argent mis à la disposition de l'organisme. La collaboration avec d'autres commissions scolaires devrait favoriser l'atteinte d'objectifs.

Yves Gilbert se présente aux élections de la CSHC pour assurer une saine gestion de l'argent et augmenter le taux de diplomation.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Colis suspect : un homme recherché

Colis suspect : un homme recherché
Un fardeau de preuve? Ou quoi, alors…

Un fardeau de preuve? Ou quoi, alors…
NOS RECOMMANDATIONS
Le Grand Poutinefest débute demain à Sherbrooke

Le Grand Poutinefest débute demain à Sherbrooke
Les Cantonniers à la recherche des 40 capitaines de leur histoire

Les Cantonniers à la recherche des 40 capitaines de leur histoire
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Club de Golf de Sherbrooke
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 21 juin 2018
Faites-nous confiance!

Daniel Nadeau
Mercredi, 20 juin 2018
Fêter la nation québécoise

Catherine Côté
Mercredi, 20 juin 2018
Mode homme – Les tendances de l’été

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Habiter près des arbres, les avantages et les désagréments Par APCHQ Estrie Lundi, 18 juin 2018
Habiter près des arbres, les avantages et les désagréments
L'histoire derrière le Défi Félix Par Vincent Lambert Mardi, 19 juin 2018
L'histoire derrière le Défi Félix
Tournée des microbrasseries : l’ascension des bières à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Jeudi, 21 juin 2018
Tournée des microbrasseries : l’ascension des bières à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous