magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Portes ouvertes à la SPA de Sherbrooke
 
STYLE DE VIE
STYLE DE VIE / Style de vie
Renée Dagenais<br>Maître en yoga et méditation Par Renée Dagenais
Maître en yoga et méditation


Mercredi, 7 octobre 2015

Les corps épuisés



 Imprimer   Envoyer 

J'enseigne le yoga depuis 20 ans et je remarque, depuis quelques années, à quel point le niveau de fatigue et de stress a augmenté, et ce dans toutes les tranches d'âge. Parce que la fatigue est tellement répandue, nous avons tendance à minimiser les effets négatifs de cet état d'être et cela est une grande erreur. Vivre sa vie constamment fatigué a des conséquences sur tous les aspects de soi. Beaucoup de problèmes sont causés ou amplifiés par la fatigue et pourraient se régler simplement en s'accordant un véritable repos. Mais le repos n'est pas très à la mode. C'est plutôt le règne de l'activité sans fin, des mille et une choses à faire et de la façon la plus rapide qui soit, non pas pour enfin se reposer, mais pour avoir la chance de faire encore plus de choses.

Or le corps n'est pas fait pour vivre à cette vitesse effrénée et il en souffre de toutes sortes de façon : il est devenu normal d'avoir des douleurs chroniques dans notre corps. Muscles tendus et articulations raides sont le lot de la grande majorité des gens. Il y a deux raisons à ces problèmes : le manque d'exercice d'une part et le manque de repos d'autre part. Encore faut-il que l'exercice serve à prendre soin du corps et non à le stresser encore plus. De même, il faut définir la notion de repos : la télévision nous semble être une bonne façon de se détendre, mais ce que nous ne réalisons pas, c'est que nous sommes constamment agressés par des images et des sons qui affaiblissent le système nerveux. Après une soirée passée devant la télé, le sommeil n'est pas aussi réparateur que si nous allions paisiblement marcher durant une demi-heure et respirer à pleins poumons.

Beaucoup de problèmes que nous appelons psychologiques comme l'anxiété, l'inquiétude, la nervosité et les sautes d'humeur sont en fait des conséquences d'un corps épuisé. Une des premières phrases qui nous vient à l'esprit quand un voit un enfant qui pleurniche pour tout et rien, que rien n'arrive à satisfaire, est de dire que c'est un enfant fatigué et qu'il a besoin de se reposer. Dans la très grande majorité des cas, c'est la pure vérité et c'est pareil pour les adultes. Mais pour les adultes, une bonne nuit de sommeil n'est souvent pas suffisante parce que les dommages sont plus importants. Il faut réviser son style de vie et y inclure des temps de véritables repos, un retour aux vrais besoins du corps, que très souvent, nous ne comblons pas soit par ignorance, par paresse ou parce qu'on n'a pas envie de changer nos habitudes. Pourtant notre corps est notre seule véritable richesse; c'est avec un corps fort et en santé qu'on profite au maximum de tout ce que notre vie a pour nous.

Redonnons au corps et à son rythme ses lettres de noblesse. Donnons-lui une nourriture qui est plus naturelle et vivons plus lentement. Allons dehors, respirons de l'air frais, retrouvons le plaisir de prendre des marches. Dansons et chantons. Méditons. Accordons-nous des vacances avec des journées à ne rien faire, sans projets, juste vivre le moment présent. Baignons-nous dans l'océan qui nous régénère. Recevons des massages. Investissons dans notre santé, dans la joie et le calme, toute notre vie s'en trouvera améliorée et après quelque temps, nous nous demanderons pourquoi on courait sans arrêt, le plus vite possible et qu'est-ce qui était si important dans tout ce qu'on pensait devoir faire. L'envie de se dépêcher disparaîtra et le désir de lenteur, de temps à soi grandira. Nous avons le choix : continuer à traiter le corps comme un esclave et « presser le citron » au maximum, ou réapprendre à respecter ce qui nous permet de vivre pleinement : notre corps.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche

La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche
La Maison Merry reçoit le prix excellence 2019  de la Société des musées du Québec

La Maison Merry reçoit le prix excellence 2019 de la Société des musées du Québec
NOS RECOMMANDATIONS
Une terrasse d'hiver au Savo

Une terrasse d'hiver au Savo
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population

Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Une terrasse d'hiver au Savo Par Daniel Campeau Jeudi, 17 octobre 2019
Une terrasse d'hiver au Savo
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population Vendredi, 18 octobre 2019
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous