magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Portes ouvertes à la SPA de Sherbrooke
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ÉDUCATION / Éducation
Cégep de Sherbrooke Par Cégep de Sherbrooke

Jeudi, 8 novembre 2018

De volontaire à athlète international : un retour sur le sport au Cégep de Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 

Il serait maladroit de faire un retour sur l'histoire du sport au Cégep de Sherbrooke sans parler de l'homme grâce à qui tout a commencé : Jean Perrault. Après avoir été enseignant en éducation physique, il créa et dirigea le Service des sports et mit en place les équipes sportives des Volontaires. Il dut alors créer, structurer et faire évoluer ce nouveau service au sein du Cégep. Défi qu'il releva avec succès.

Dès 1970, Jean Perreault, avec l'aide de monsieur André Paradis, orchestra la création du Centre d'activité physique (CAP). Ainsi, après la construction du CAP en 1975, Jean Perrault en fut nommé premier directeur et il fit partie de ceux et celles qui définirent la vision et la mission du centre, un concept avant-gardiste pour la société québécoise de l'époque. Il fut également l'instigateur de nombreux événements sportifs, dont le Défi à l'entreprise, le gala Honneur aux sportifs et plusieurs championnats.

Saviez-vous...
Jean Perrault fut membre des équipes canadiennes de ski nautique et de ski alpin. Lors du championnat du monde qui s'est tenu à Sherbrooke en 1967, il termina en 5e position en tant que membre de l'équipe canadienne. En 1973, l'équipe nationale de ski nautique de laquelle il était entraîneur remporta la coupe du monde à Tahiti. Homme de cœur impliqué dans sa communauté et fervent promoteur du sport dans sa région, il fut aussi récipiendaire de nombreuses reconnaissances personnelles et sportives aux niveaux régional, provincial, national et mondial.


Photo : Archives du Cégep de Sherbrooke


Pourquoi les Volontaires?
Ce serait Michel (Mike) Bérard qui serait à l'origine du nom des équipes sportives du Cégep : les Volontaires. Ce nom a été retenu parce qu'à la fin des entraînements de football, M. Bérard demandait à ses joueurs : « Y a-t-il des volontaires pour en donner un peu plus? » Pour l'entraîneur, en donner plus, c'était ce qui pouvait faire la différence entre une victoire et une défaite. C'est donc vers l'excellence qu'il invitait ses joueurs, une invitation à laquelle sont conviés maintenant tous les Volontaires. Le nom daterait de 1972.

Qu'en est-il du football et du hockey?
Le football fut parmi les premiers sports offerts au Cégep. L'activité aura connu 10 belles saisons, entre 1969 et 1980, avant de disparaître pendant près de 25 ans, puisque que l'équipe n'avait plus accès au stade Amedée-Roy pour ses entraînements et pour les matchs. Après les retrouvailles des 30 ans des Volontaires, Michel Bérard et ses anciens joueurs lancent l'idée de ramener l'équipe de football. C'est finalement en mai 2004 que l'équipe est ramenée au Cégep de Sherbrooke, sous la responsabilité de Michel Lequin. À son retour, l'équipe évoluait dans la ligue collégiale AA du Québec. Aujourd'hui, les Volontaires se défendent dans la division 2.

Pour ce qui est du hockey, le Cégep de Sherbrooke avait une équipe de la ligue junior C dès 1971. En 1975, l'équipe remporta le trophée La Tribune, décerné pour l'excellence de sa dernière saison. Pourtant, ce sport disparaîtra du Cégep en 1978, malgré un bref retour en 1985. Le manque de partisans et les coûts élevés liés à l'activité auraient nui à son évolution au sein du Cégep. D'ailleurs, dans les années qui ont suivi, l'équipe aurait perdu tout espoir de gagner en popularité, puisqu'elle aurait eu à affronter la notoriété des anciens Canadiens de Sherbrooke (1984 à 1990) et la montée du Phoenix de Sherbrooke (créé en 2011).


Photo : Équipe de hockey du Collège de Sherbrooke (1975)

Le Volleyball
Une tradition de succès
Favoriser la réussite scolaire et l'accomplissement sportif, tel est l'engagement du Cégep de Sherbrooke auprès de ses athlètes qui investissent temps et efforts dans leur discipline respective. Les nombreux succès remportés notamment en volleyball au fil des années en sont une preuve indéniable.

Chez les Volontaires, la tradition sportive veut que l'on mise d'abord sur les ingrédients de succès que sont les aptitudes, la qualité des recrues et l'expérience des entraîneurs, des entraîneuses, des accompagnateurs et des accompagnatrices. À cela, il faut bien sûr ajouter le désir pour la compétition, la rigueur dans la préparation, la ferveur au jeu et l'entraide entre coéquipiers et coéquipières.

C'est en 1979 que le programme de volleyball féminin prit son envol. Le directeur du Centre de l'activité physique de l'époque, Jean Perrault, procéda au lancement en nommant Gaétan Morin comme responsable. Trois ans plus tard, soit en 1982, ce fut au tour de François Charpentier de prendre la barre du programme du volleyball masculin.

L'équipe féminine la plus récompensée au pays
Dès leur première saison en 1979, les Volontaires décrochèrent le titre de championnes canadiennes et provinciales. Elles comptent à ce jour 13 titres nationaux. Le Cégep de Sherbrooke fut de plus l'hôte de nombreux championnats provinciaux et de quatre championnats canadiens féminins (1988, 1998, 1999, 2000).

Les Volontaires ont permis à de nombreuses volleyeuses de développer leur discipline. à la suite de leur passage dans l'équipe collégiale, plusieurs d'entre elles ont évolué avec l'équipe nationale canadienne.

Parmi les entraîneurs émérites des Volontaires, on retrouve Richard Labonté et Sylvain Loiseau, qui furent les piliers du volleyball féminin, dirigeant les équipes pendant 26 des 38 années d'existence du programme et remportant les honneurs des championnats nationaux à neuf reprises.

Un programme masculin qui mise sur le dépassement
Dès les débuts, en 1982, l'équipe masculine, alors sous la gouverne de François Charpentier, remporta une première médaille de bronze sur la scène nationale. Le succès s'est poursuivi avec une médaille d'or en 1993, d'argent en 1988 et 1994, de bronze en 1984 et 1996, et huit titres de championne provinciale et neuf de finaliste. Le Cégep de Sherbrooke a été l'hôte de deux championnats canadiens masculin (1988 et 2011) et de nombreux championnats provinciaux.

Les succès passés tracent ainsi le chemin pour les futurs étudiantes-athlètes et étudiants-athlètes, avec les valeurs de dépassement, de respect et d'engagement perpétuées par les pionniers de ce programme. Plusieurs anciens athlètes ont performé par la suite dans des équipes nationales senior et junior.

Douze entraîneurs se sont succédés à la barre de ce programme pour offrir aux étudiantes-athlètes et étudiants-athlètes du Cégep de Sherbrooke les meilleures conditions pour les meilleures conditions pour s'améliorer tant dans leur discipline sportive que dans leurs études et leur vie personnelle.

Le cheerleading, un sport?
Le cheerleading est une discipline athlétique regroupant filles et garçons et qui fusionne la danse, la gymnastique et l'acrobatie. La discipline fit son arrivée au Collège de Sherbrooke en 1974. Contrairement à plusieurs équipes d'autres établissements scolaires, les cheerleaders des Volontaires, aussi appelés meneurs de claques à l'époque, n'ont jamais été associées au football. C'est un sport à part entière.

Photo : Archives du Cégep de Sherbrooke

De Volontaires à athlètes olympiques
Plusieurs étudiants-athlètes sont passés entre les murs du Cégep de Sherbrooke et ont fièrement porté leur dossard en tant que membre des Volontaires. Il faut reconnaitre que ces étudiantes et étudiants ont relevé tout un défi! Non seulement ils ont réussi leurs études avec succès, mais ils ont dû, en même temps se surpasser dans les entraînements et dans les compétitions sportives.

Plusieurs sont devenus des athlètes de haut niveau. Pensons entre autres à :

  • Mélissa Raymond, diplômée en Sciences de la nature et membre de l'Équipe canadienne de volleyball (2008).
  • David Bilodeau, diplômé en Sciences humaines et membre de l'Équipe canadienne de natation (1999 à 2002).
  • Annie Perrault, diplômée de Techniques administratives-Finance, intronisée au Panthéon des sports du Canada et triple médaillée olympique en patinage de vitesse.
  • Josée Bélanger, diplômée en Sciences humaines, membre de l'équipe féminine canadienne de soccer.


Photo : Logo des Volontaires

Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
#Onsengage: les étudiants estriens lèvent la main

#Onsengage: les étudiants estriens lèvent la main
NOS RECOMMANDATIONS
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population

Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
Une terrasse d'hiver au Savo

Une terrasse d'hiver au Savo
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

BOIRE LOCAL de Jessica Harnois
 
Me Laurence Ferland
Jeudi, 17 octobre 2019
La location à court terme à l'ère d'AirBnb

APCHQ Estrie
Mercredi, 16 octobre 2019
Briques et pierres en décoration intérieure

Daniel Nadeau
Mercredi, 16 octobre 2019
Désobéir

François Fouquet
Mardi, 15 octobre 2019
Élections : choisir. Ouin, choisir!

Une terrasse d'hiver au Savo Par Daniel Campeau Jeudi, 17 octobre 2019
Une terrasse d'hiver au Savo
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche Vendredi, 18 octobre 2019
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population Vendredi, 18 octobre 2019
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous