La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Opinions
Mercredi, 5 avril 2017

Oui à la ville fusionnée Cookshire-Eaton



 Imprimer   Envoyer 

À l'attention de Frédérick Dumais

Ça fait presque 4 ans que je siège au conseil municipal de la ville de Cookshire-Eaton. J'ai pu constater que 90 % des gens qui se présentent aux réunions du conseil sont des opposants à quelque chose. Les félicitations sont rares. Vous confirmez la règle. Il n'y a pas eu de pénurie d'eau potable à Cookshire, mais les contribuables de Cookshire-Eaton, incluant les résidents de Johnville, qui ne sont pas alimentés par ce réseau d'aqueduc, ont dépensé 10 000 $ pour que vous puissiez utiliser votre robinet. À Johnville, si un résident manque d'eau, il paie de sa poche et vous ne l'entendez pas se plaindre. Vous, vous continuez à ouvrir votre robinet.

Le système d'alimentation en eau potable du réseau d'aqueduc du secteur Cookshire est alimenté en période d'étiage, par l'entremise d'une prise d'eau brute dans la rivière. Le problème, c'est cette prise d'eau qui se colmate avec le temps. Je pourrais vous dire qu'elle serait en bon état si l'ancienne ville de Cookshire l'avait entretenue. Je ne le ferai pas. Je suis certain que les élus de l'ancienne ville ont fait leur possible pour bien gérer leur ville et entretenir ses équipements. Nous, les élus de la nouvelle ville fusionnée, en faisons tout autant. Cette prise d'eau brute devra être revue et tous les résidents de Cookshire-Eaton vont payer, y compris les résidents de Johnville. En ce qui me concerne, je vais voter pour cette dépense parce que le bien-être des résidents de Cookshire me préoccupe aussi.

Effectivement, je suis celui qui s'est le plus impliqué dans le projet de nouvelle salle à Johnville. Il y a plus de 2 ans, je m'étais donné comme objectif de réaliser un projet qui serait rassembleur pour tous les résidents de Cookshire-Eaton. Le mandat établi avec le conseil, une dépense limitée à 350 000 $, rénovation ou construction. Cette dépense faisait l'unanimité au conseil. Le résultat de la consultation que j'ai effectuée auprès des organismes bénévoles de Johnville, une nouvelle salle à près de 90 %. Je vous rappelle que les organismes bénévoles représentent des gens impliqués dans leur communauté. Il s'agit de gens qui nous amènent à mieux vivre ensemble. Il y en a partout, les comités des Loisirs de Cookshire, Johnville, Sawyerville. Le club Lions de Johnville qui fait des miracles avec son tournoi Rêve d'enfants. Les organismes communautaires de Cookshire qui supportent les personnes démunies. La Maison de la culture de Cookshire avec des citoyens qui s'impliquent comme Gilles Denis. Les Jardins Communautaires de Sawyerville qui regroupent les citoyens. Les bénévoles qui supportent à bout de bras le Musée Eaton Corner. Je m'excuse à l'avance, je suis certain que j'en ai oublié. C'est eux qui vont créer un milieu favorable à la vie communautaire. La nouvelle salle sera ce milieu, comme celle de Cookshire. Avec monsieur le maire, nous avons rencontré notre député provincial, monsieur Bolduc, à 2 reprises pour discuter du projet. Je suis certain que lui comprend bien nos préoccupations et ce dont je parle.

Vous avez raison, il y a de l'opposition au projet de nouvelle salle à Johnville. Elle représente une petite minorité de ma communauté. Cependant, il faut reconnaitre que cette opposition a travaillé fort pour que le projet soit rejeté. Elle n'a pas réussi à faire annuler le projet. Elle a réussi cependant à créer de la division entre les secteurs de notre ville. Ce n'est pas rien. En ce qui me concerne, je dis oui à la ville fusionnée Cookshire-Eaton et les gens qui y vivent.

Yvan Tremblay, conseiller municipal district 2 Johnville, Ville Cookshire-Eaton

La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Dur bilan au lendemain de l’incendie de Magog

Dur bilan au lendemain de l’incendie de Magog
Sommes-nous toujours des Canadiens français?

Sommes-nous toujours des Canadiens français?
NOS RECOMMANDATIONS
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke

Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
Des immigrants de Montréal accueillis à Sherbrooke pour de l'emploi

Des immigrants de Montréal accueillis à Sherbrooke pour de l'emploi
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 10 décembre 2018
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 5 décembre 2018
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous