magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 7 octobre 2015

Répartition claire pour l'usine de traitement des eaux usées



 Imprimer   Envoyer 

Pour faire suite à des doutes soulevés par des citoyens de Chartierville concernant la répartition équitable des contributions à verser pour payer l'usine de traitement des eaux usées, Jean Bellehumeur, maire de la municipalité, a convoqué une rencontre publique lors de laquelle, il a fourni les explications nécessaires pour tout justifier. Nathalie Guesneau, porte-parole de la vingtaine de signataires d'une pétition, s'inquiétait principalement de ne pas voir paraître sur les comptes de taxes de ceux qui ne sont pas concernés par ce remboursement, la proportion du 15 % due. En fonction des règlements, 66 utilisateurs ont à rembourser 85 % du 345 000 $ qui reste après les subventions reçues. En ce qui concerne les autres résidents, le 15 % restant est bien ajouté sur leur relevé annuel. Ces paiements s'échelonnent selon le cas sur 12 ans et 18 ans. Ils ne peuvent pas être payés au comptant, ce qui en a frustré quelques-uns. La raison en est que lorsque la réglementation a été adoptée sur le sujet, il n'y a pas été fait mention d'un versement unique complet. Le maire a été suffisamment précis dans sa démonstration pour éclairer tout le monde. Mme Guesneau, satisfaite de la rencontre, a rappelé à M. Bellehumeur que la démarche entreprise visait à clarifier la situation sur le sujet. Simon Lafrenière, un des deux plus jeunes conseillers municipaux du Québec, s'est dit très content de la rencontre « Je vais pouvoir mieux expliquer ça au monde qui va m'en parler maintenant. »

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Accident de la route: la victime vient de Mansonville

Accident de la route: la victime vient de Mansonville
Du bon bord du gazon 4 de 4

Du bon bord du gazon 4 de 4
NOS RECOMMANDATIONS
Nos deux universités se démarquent au pays

Nos deux universités se démarquent au pays
Sommes-nous si différents?

Sommes-nous si différents?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui Par Cégep de Sherbrooke Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui
Incendie ravageur rue Principale Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
Incendie ravageur rue Principale
La cause de l'incendie ravageur toujours inconnue Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
La cause de l'incendie ravageur toujours inconnue
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous