La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 25 mars 2015

Agir pour éliminer l'accès



 Imprimer   Envoyer 

Chaque année, des producteurs et des travailleurs agricoles sont blessés par les pièces en mouvement des machines agricoles. Tracteurs, moissonneuses-batteuses, presses à foin sont autant de machines dont les éléments de transmission d'énergie peuvent causer des blessures graves, dont des amputations, et même des décès.

Dans le cadre de la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture, qui se déroulait du 11 au 18 mars derniers, la CSST et l'Union des producteurs agricoles (UPA), en collaboration avec le Réseau de santé publique en santé au travail, unissaient leurs efforts pour sensibiliser les agriculteurs aux risques liés aux pièces en mouvement sur les machines agricoles. De 2009 à 2013, la CSST a recensé 250 accidents liés à des pièces en mouvement impliquant un travailleur agricole au Québec.

Repérez le danger sur votre ferme
« Les agriculteurs sont habitués de faire les mêmes travaux jour après jour et ils ne voient plus le danger, même s'il est toujours présent. Tout est dangereux sur une ferme », témoigne Mme Jocelyne Handfield Rhéaume, veuve d'un agriculteur décédé au travail.

Savoir où sont les risques est le premier pas pour prévenir les accidents. L'inspection est un bon moyen pour cibler les risques. Il faut prévoir une inspection régulière des machines et s'assurer que les zones dangereuses d'une machine durant son fonctionnement ne sont pas accessibles. Ainsi, tous les éléments de transmission d'énergie, par exemple la prise de force, l'arbre de transmission, une poulie, une courroie, une chaîne, un engrenage, doivent être munis d'un protecteur efficace afin que ces pièces soient inaccessibles lorsque la machine est en marche. Si un protecteur est absent ou en mauvais état, il faut en installer un nouveau.

Il est également essentiel d'appliquer une procédure de cadenassage efficace avant d'effectuer des travaux d'entretien, de déblocage ou de réparation des machines. Par ailleurs, l'opérateur d'une machine agricole doit être informé des risques liés à son travail, avoir reçu une formation, et être supervisé lorsqu'il exécute ses tâches.

Des activités partout au Québec
Durant la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture, et tout au long de l'année, des ateliers de prévention se tiendront dans toutes les régions du Québec sur le thème des pièces en mouvement. Ces ateliers sont organisés par l'UPA, avec la collaboration de la CSST et du Réseau de santé publique en santé au travail.

Les producteurs et les travailleurs agricoles peuvent obtenir plus d'information en communiquant avec leur fédération régionale de l'UPA.

Pour plus d'information sur la santé et la sécurité du travail en agriculture, consultez le www.csst.qc.ca/agriculture.
Pour visionner le témoignage de Mme Jocelyne Handfield Rhéaume, visitez le www.sionsavait.ca/#/temoignage/4.

Info: Valérie Giguère, responsable du Centre d'emploi agricole de l'Estrie, Fédération de l'UPA-Estrie 819 346-8905, poste 12 vgiguere@upa.qc.ca


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Coaticook inaugure le plus gros projet de son histoire

Coaticook inaugure le plus gros projet de son histoire
Consultation pour le projet immobilier sur le site des Petites Sœurs de la Ste-Famille

Consultation pour le projet immobilier sur le site des Petites Sœurs de la Ste-Famille
NOS RECOMMANDATIONS
Le Cégep de Sherbrooke à l'international

Le Cégep de Sherbrooke à l'international
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $

Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Nouvelle expérience immersive pour le vélo Par Vincent Lambert Vendredi, 7 décembre 2018
Nouvelle expérience immersive pour le vélo
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur Par Vincent Lambert Lundi, 10 décembre 2018
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $ Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous