Cogeco 107.7 - automne 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Portes ouvertes à la SPA de Sherbrooke
 
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Cogeco 107.7 - automne 2019
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Divers
Jeudi, 5 juin 2014

Les tiques à chevreuils et la maladie de Lyme, un cas d’infection à Dudswell



 Imprimer   Envoyer 

Sur la photo : plusieurs femelles à différents stades d'engorgement

Un de nos concitoyens, François Beaumont, est atteint de la maladie de Lyme et a été infecté à l'automne 2013 sur notre territoire par une tique porteuse de la bactérie Borréliose. Il est actuellement en traitement après avoir été diagnostiqué en deuxième stade de la maladie de Lyme.

Ces tiques mesurent environ 1/16 de pouce (2-3mm) de long et ressemblent à une graine de sésame brune. Elles se nourrissent du sang des animaux ou des humains mais vivent au sol, contrairement aux puces qui elles, vivent, se nourrissent et se reproduisent sur l'animal.

Lorsqu'une tique a faim, elle grimpe aux herbes ou buissons, tend sa première paire de pattes en attendant qu'un animal (ou un humain) passe par là, y enfouit ses pièces buccales dans la peau et ne bouge plus pendant qu'elle aspire du sang. Son repas dure généralement 3 jours. Elle se gonfle de sang jusqu'à ressembler à une bosse sur la peau d'environ 1cm de diamètre. On peut alors la confondre avec une masse cutanée. À la fin de son repas, elle lâche prise et tombe dans l'environnement jusqu'à son prochain repas, 2 à 5 mois plus tard. 

Symptômes apparaissant en trois stades.

1) Infection précoce : éruption cutanée qui ressemble à une cible au niveau de la piqûre, ou des rougeurs qui apparaissent et disparaissent ailleurs sur le corps et qui se manifestent généralement entre 3 et 30 jours après la piqûre. Précisons ici que François a été asymptomatique à ce stade de la maladie, comme d'ailleurs un quart des personnes infectées!

2) Propagation de l'infection : maux de tête, fièvre, fatigue, fortes douleurs articulaires, spasmes musculaires et autres troubles de la vue, de l'ouïe, du système respiratoire, digestif...

3) Complications chroniques systémiques comme des arthrites ou des co-infections neurologiques et cardiaques pouvant survenir dans les mois ou années suivant un mauvais diagnostique ou un traitement inadéquat.

INFORMEZ-VOUS, cette infection peut devenir extrêmement douloureuse et invalidante si non traitée.

Bien que toutes les tiques ne soient pas porteuses de la bactérie, il est hautement recommandé de consulter si vous trouvez une tique sur votre corps ou si vous présentez plusieurs symptômes et avez été à risque de vous faire piquer. Sachez que la perception de la piqûre est minime, semblable à celle d'un moustique et peut donc passer inaperçue.

PRÉVENTION

  • ÉVITER L'EXPOSITION : Puisque les tiques se trouvent dans les boisés et les herbes hautes, restez dans les sentiers bien dégagés.
  • PORTER DES VÊTEMENTS LONGS : Recouvrez votre peau lors des activités en zone à risque. Introduisez le bas de vos pantalons dans vos chaussettes.
  • UTILISER UN RÉPULSIF : Chez l'homme, l'utilisation d'un produit à base de DEET est efficace.
  • PROCÉDER À UN EXAMEN MINUTIEUX DU CORPS : Une tique accrochée ne doit pas être écrasée, donc la friction dans le bain ou la douche n'est pas la solution.

 

EXTRACTION DE LA TIQUE

Lorsque vous trouvez une tique dont les pièces buccales sont enfouies dans la peau, ne la touchez pas avec vos mains nues, ne l'écrasez surtout pas et retirez-la sans délais.

Utilisez une pince fine. Placez l'instrument le plus près possible de la surface de la peau et tirez la tique perpendiculairement à la peau dans un mouvement sûr et constant sans la tourner. Après l'extraction, lavez le site de la piqûre avec de l'eau et du savon et lavez-vous les mains. Plus de détails dans le feuillet en ligne au http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/pdf/feuillet-maladie-lyme.pdf

Parce que ce ne sont pas toutes les tiques qui sont porteuses de la maladie de Lyme, conservez la tique dans un contenant rigide et propre, puis consultez votre médecin avec le spécimen.

Sources :

http://www.phac-aspc.gc.ca/phn-asp/2013/lyme-0730-fra.php

http://www.phac-aspc.gc.ca/id-mi/lyme-fra.php

http://aqml.ca

http://canlyme.com

http://topdocumentaryfilms.com/under-our-skin


Cogeco  Rythme FM - automne 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Travaux prévus dans la semaine du 26 août

Travaux prévus dans la semaine du 26 août
Je suis tolérant. Faque, ta gueule!

Je suis tolérant. Faque, ta gueule!
NOS RECOMMANDATIONS
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population

Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
Une terrasse d'hiver au Savo

Une terrasse d'hiver au Savo
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

POUR UNE GARDE-ROBE RESPONSABLE de Léonie Daignault-Leclerc
Hyundai octobre 2019
 
Me Laurence Ferland
Jeudi, 17 octobre 2019
La location à court terme à l'ère d'AirBnb

APCHQ Estrie
Mercredi, 16 octobre 2019
Briques et pierres en décoration intérieure

Daniel Nadeau
Mercredi, 16 octobre 2019
Désobéir

François Fouquet
Mardi, 15 octobre 2019
Élections : choisir. Ouin, choisir!

coopérative funéraire de l'Estrie portes ouvertes 2019
Une terrasse d'hiver au Savo Par Daniel Campeau Jeudi, 17 octobre 2019
Une terrasse d'hiver au Savo
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population Vendredi, 18 octobre 2019
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous