magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
 
STYLE DE VIE
STYLE DE VIE / Style de vie
Geneviève Kiliko Par Geneviève Kiliko

Mercredi, 22 juin 2016

Ludovic N’Hollé et son DVD pédagogique « Afro-Reggae drumming »


Guérir un peu plus loin…

 Imprimer   Envoyer 

Batteur officiel du groupe de reggae Tiken Jah Fakoly, Ludovic N'Hollé a créé un DVD destiné aux jeunes et aux autres personnes désirant apprendre différentes rythmiques africaines et jamaïcaines à la batterie. Ce DVD permet de découvrir des rythmes africains provenant de l'Afrique de l'Ouest, mais aussi de la Jamaïque, puisque le reggae est un style majeur en Côte d'Ivoire. En effet, suite au succès d'Alpha Blondy, un rasta ivoirien s'inspirant de la tradition griotique, la Côte d'Ivoire a été l'un des pays africains où le reggae a connu un essor fulgurant, ayant laissé la place à d'autres artistes talentueux, dont le plus connu est Tiken Jah Fakoly. Celui-ci emploie des sonorités mandingues dans sa musique tout comme son prédécesseur, Alpha Blondy. Ludovic N'Hollé s'est joint officiellement à Tiken Jah Fakoly en 2008, ce qui lui a permis d'approfondir et d'intégrer davantage les différentes rythmiques. Ce DVD présente deux volets : le premier est culturel, voire même spirituel, dans le sens où cette musique nous reconnecte avec nos racines profondes; et le deuxième est technique. On y fait l'apprentissage des différentes variétés de rythmes africains et jamaïcains.

Retourner aux sources avec l'apprentissage des rythmes africains et jamaïcains

« Les rythmes sont nés en Afrique et on peut puiser dans ces racines-là pour développer son jeu et ses habiletés. Souvent, des musiciens jouent ces rythmes sans savoir leurs origines; la salsa et la musique latine tirent leurs sources de l'Afrique par exemple. » mentionne Ludovic N'Hollé. Dans son DVD, Monsieur N'Hollé explique les rythmiques qui viennent du pays où il a grandi, la Côte d'Ivoire, mais il aborde aussi le « makossa » du Cameroun, les rythmes d'Afrique centrale, sans oublier les rythmiques « reggaes » de la Jamaïque.

Ce DVD s'adresse aux jeunes, mais aussi à tout le monde portant un intérêt aux rythmiques, amateurs autant que professionnels, qui ont l'envie d'expérimenter, d'approfondir un jeu ou un état de connexion avec les racines africaines, par le biais de la musique.

Le DVD sera vendu en ligne à compter du mois d'octobre, sur le site imusic-school. C'est un site de vente en ligne basé en France. En attendant, il est possible de se le procurer en écrivant à Ludovic N'Hollé via sa page Facebook.

L'histoire des musiques d'Afrique de l'Ouest

Le patrimoine de l'Afrique de l'Ouest est riche en sonorités musicales. Elle puise ses racines dans les influences négro-africaines, berbères, arabes et autres. La plus représentative est la musique mandingue, dont plusieurs artistes africains s'inspirent, entre autres Alpha Blondy et Tiken Jah Fakoly. Ses racines proviennent des anciens royaumes, où la tradition orale est véhiculée par les griots. La tradition de griots est toujours vivante en Afrique de l'Ouest. À l'époque, les griots étaient des conseillers de la Cour, mais ils étaient aussi conteurs, musiciens et chanteurs.

Le griot des temps modernes passe donc dans le temps avec ses artistes de renom, qui se chargent de diffuser la mémoire d'une société en y parsemant de l'espoir, de l'amour pour son prochain et une vision pour le futur, par l'entremise de la musique. Ils sont comme les baobabs, témoins vivants de l'histoire de leur peuple.

Le président Senghor a été l'un des premiers à mettre de l'avant le patrimoine culturel africain avec le premier festival mondial des arts nègres en 1966. En espérant que les dirigeants politiques africains actuels suivent son exemple en valorisant et en implantant les fonds nécessaires pour des projets culturels et sociaux, afin de nourrir, à tous les points de vue, les sociétés actuelles.

Des projets musicaux pour la Côte d'Ivoire avec Ludovic N'Hollé

Ludovic N'Hollé aimerait créer, à l'avenir, des écoles de musique en Côte d'Ivoire. « Il manque beaucoup d'infrastructures, de matériel nécessaire pour pouvoir offrir aux jeunes l'opportunité d'apprendre la musique sur des instruments convenables. Ce n'est pas évident en Afrique ce genre de choses... Il y a même des jeunes qui seraient prêts à œuvrer avec moi; organiser des festivals de batterie, de rythmes africains, etc. Mais évidemment, c'est le budget qui manque. J'ai confiance que ça viendra, il faudrait seulement que ça intéresse un ministre de la culture... », affirme Ludovic N'Hollé.

« Ce n'est pas évident pour les jeunes, car il n'y a pas beaucoup d'emplois. Il faudrait permettre à ces derniers de s'occuper, afin de pouvoir œuvrer pour la nation, que ce soit au niveau culturel ou à un autre niveau, mais leur permettre de trouver leur place. », renchérit-il.

Ludovic N'Hollé a connu les émeutes et les grèves étudiantes répétitives lorsqu'il était au lycée. La musique l'a énormément aidé à « garder le cap ». « Les études étaient difficiles, souvent, je ne pouvais plus aller à l'école à cause des grèves. Il fallait s'occuper, il fallait faire quelque chose... Alors je me suis mis « à fond » dans la musique en me disant que si je ne réussissais pas à avancer dans mes études, j'avancerais alors en faisant de la musique... À l'Université d'Abidjan, j'ai intégré l'orchestre et on y faisait des bals dansants, des soirées d'animation, etc. De fil en aiguille, je suis devenu professionnel. J'ai joué avec Meiway, Magic System, Pablo Moses, pour ensuite me joindre à Tiken Jah Fakoly en 2008 », dit-il.

Maintenant, Ludovic N'Hollé conseille les jeunes en leur disant qu'il est possible de jouer professionnellement quand il y a une passion et un amour de la musique, mais il faut être discipliné.

Le groupe Tiken Jah Fakoly vient régulièrement dans la province de Québec pour donner des concerts, cette année, les membres du groupe sont même allés en Ontario.

Pour vous procurer le DVD de Ludovic N'Hollé, vous pouvez entrer en contact avec lui via sa page Facebook ou son adresse courriel professionnelle.


Seul le rythme provoque le court-circuit poétique et transforme le cuivre en or, la parole en verbe.
 - Léopold Sédar Senghor

Références bibliographiques
MAZZOLENI, Florent. L'épopée de la musique africaine. Rythmes d'Afrique Atlantique, Hors Collection.
BLUM, Bruno. Le reggae, préface de Sly&Robbie.
PRÉVOST Liliane, de COURTILLES Isabelle. Les racines des musiques noires, L'Harmattan, Collection musique et musicologie.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Rendez-vous de Howard présente une programmation électrisante

Le Rendez-vous de Howard présente une programmation électrisante
Le dindon sauvage, ennemi des maraîchers de la région

Le dindon sauvage, ennemi des maraîchers de la région
NOS RECOMMANDATIONS
Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS

Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
L’été s’achève, mais pas toi.

L’été s’achève, mais pas toi.
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
L’été s’achève, mais pas toi. Par William Lafleur Mercredi, 14 août 2019
L’été s’achève, mais pas toi.
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu Mercredi, 14 août 2019
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
Deux fraudeurs recherchés par le SPS Jeudi, 15 août 2019
Deux fraudeurs recherchés par le SPS
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous