magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Jeudi, 20 juillet 2017

The Tea Party: la recette d’un trio plus uni que jamais



 Imprimer   Envoyer 
Le groupe proposera pour les Sherbrookois un spectacle fait sur mesure pour les festivals.

The Tea Party, qui a connu un immense succès planétaire dans les années 90, a fait un grand retour sur scène il y a quelques années, après une longue séparation. Aujourd'hui, le trio canadien est plus uni que jamais. Dans le cadre de leur spectacle présenté à la Fête du lac, ce soir, EstriePlus.com s'est entretenu avec le batteur Jeff Burrows.

Heaven Coming Down, Temptation, Messenger, The River: Jeff Martin, Stuart Chatwood et Jeff Burrows ont signé de nombreux succès, particulièrement dans les années 90, en tant que The Tea Party. Après une pause de quelques années, les trois musiciens originaires de l'Ontario ont choisi de se donner une deuxième chance avec entre autres la tournée Transmission, qui souligne le 20e anniversaire de ce populaire album.

Ces retrouvailles ont eu lieu il y a quelques années. Jeff Burrows souligne que cette longue pause a été bénéfique pour le groupe et a eu de belles répercussions sur leur façon de créer.

«Nous avons réalisé à quel point le groupe prenait le dessus sur nous individuellement, indique le batteur de The Tea Party. Toutes les questions qu'on nous posait étaient en lien avec le groupe. Lorsqu'on s'est séparé, on a eu l'impression que les gens ne savaient plus de quoi nous parler! Pendant notre séparation, on travaillait sur des projets en solo, ce qui nous a permis de prendre de la maturité et de développer plus de cohérence dans le processus d'écriture. Lors de notre réunion, on a réalisé que nous étions beaucoup plus expérimentés. Nous sommes de meilleures versions de nous-mêmes. Musicalement, cette séparation nous a rendus encore plus forts.»

Comme bien d'autres groupes, c'est le manque de communication qui faisait défauts à l'époque. «Lorsqu'on est revenu ensemble, on a réalisé qu'on devait avoir une meilleure communication entre nous. On a compris que c'était important de se parler, de se dire les vraies choses quand ça ne va pas; un peu comme un mariage, en fait. Avant la séparation, il n'y avait aucune communication entre nous. Il faut dire que nous ne sommes pas le premier groupe à avoir eu ce genre de problème. Aujourd'hui on prend le temps de partager davantage nos idées. La seule difficulté, c'est la distance qui nous sépare.»

En effet, les trois musiciens vivent très loin l'un de l'autre. Jeff Martin, chanteur du groupe, habite en Australie, le bassiste Stuart Chatwood vit en Colombie-Britannique et Jeff Burrows, pour sa part, a choisi de rester dans son patelin natal, un petit village près de Windsor en Ontario.

«J'ai choisi de vivre dans ma ville natale, car j'ai encore toute ma famille ici. Je ne voudrais pas non plus sortir ma femme et mes enfants de leur quotidien. Je dois dire que j'ai eu mes enfants bien avant les autres membres du groupe. J'adore me promener à travers le monde pour faire des spectacles, mais j'adore revenir à la maison aussi», raconte celui qui a rencontré ses complices musicaux à l'école.

«J'ai rencontré Jeff (Martin) à l'école primaire. On a créé notre propre groupe de musique en sixième année! On a fait la rencontre de Stuart un an plus tard.»

Et comment font-ils pour créer à distance? «Lorsqu'on est en tournée en Australie, on reste quelques semaines de plus tous les trois ensembles pour écrire et composer. C'est la même chose si Jeff descend pour voir sa famille ou pour des concerts au Canada, on en profite pour se réunir à Toronto ou à Vancouver pour écrire. Ça fonctionne bien, mais la situation est différente d'il y a vingt ans. À l'époque, on n'avait comme seul engagement la musique. On s'y consacrait jour et nuit, mais aujourd'hui nous sommes tous mariés, avec des enfants. C'est devenu plus difficile. On adore encore ça, mais on préfère y aller à notre rythme et ne pas précipiter les choses.»

En visite à Sherbrooke

The Tea Party n'en sera pas à son premier spectacle à Sherbrooke. Le trio a présenté des prestations entre autres au feu bar mythique le Café du Palais. Ce sera leur deuxième spectacle à la Fête du lac des Nations.

Le groupe proposera un spectacle fait sur mesure pour les festivals. «D'abord, il faut préciser que ce n'est pas la tournée Transmission. C'est un spectacle spécial pour les festivals qui met davantage en lumière nos chansons connues. On sait que pendant les festivals, il y a nos fans, mais il y aussi des curieux qui ont peut-être entendus quelques chansons de nous à la radio.»

Il s'agit de leur seul spectacle au Québec cet été. «C'est le seul, malheureusement. On aimerait jouer encore plus au Québec car nous avons une belle relation avec nos fans québécois. À l'époque, on jouait partout, même dans les plus petites régions.»

The Tea Party sera sur la grande scène Loto-Québec ce soir, après les feux d'artifice vers 22 h 30, au parc Jacques-Cartier.

 

 


Fondation Rock-Guertin 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L'art performance: acte de présence

L'art performance: acte de présence
La Triennale ESPACE IM MÉDIA expose toujours

La Triennale ESPACE IM MÉDIA expose toujours
NOS RECOMMANDATIONS
Attirer les éducateurs et éducatrices de demain

Attirer les éducateurs et éducatrices de demain
Les séjours à l’hôtellerie de l’Estrie de La FQC

Les séjours à l’hôtellerie de l’Estrie de La FQC
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin 2019
Nicolas Pellerin & Les Grands Hurleurs concours
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 9dec 2019
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 13 décembre 2019
Au menu: Bol de smoothie-pudding au chia

Me Laurence Ferland
Jeudi, 12 décembre 2019
Les règles encadrant les cartes-cadeaux

Daniel Nadeau
Mercredi, 11 décembre 2019
Haïr les femmes et les tuer…

Jérôme Blais
Mardi, 10 décembre 2019
Conseil golf: les clés de l'élan

François Fouquet
Lundi, 9 décembre 2019
Parcours d’un week-end

Conseil golf: les clés de l'élan Par Jérôme Blais Mardi, 10 décembre 2019
Conseil golf: les clés de l'élan
Travaux sur le pont de la 410; ralentissements à prévoir Mardi, 10 décembre 2019
Travaux sur le pont de la 410; ralentissements à prévoir
Les règles encadrant les cartes-cadeaux Par Me Laurence Ferland Jeudi, 12 décembre 2019
Les règles encadrant les cartes-cadeaux
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous