magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 18 janvier
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CHRONIQUEURS / Juridique
Me Karine Jobin Par Me Karine Jobin

Samedi, 28 novembre 2020

Le télétravail …. et sa face cachée !



 Imprimer   Envoyer 

La semaine dernière, les dernières recommandations du gouvernement pour la période des fêtes sont de privilégier le télétravail afin d'éviter les contacts non essentiels. 

Dans les faits, depuis mars dernier, nous assistons à une montée fulgurante du télétravail. Il y a fort à parier que certaines entreprises prendront ce tournant définitivement pour une certaine catégorie de ses employés économisant ainsi sur les frais fixes pour les locaux commerciaux. Plusieurs employés demanderont aussi de demeurer en télétravail économisant de leur côté notamment temps de transport. 

Pourtant, cette solution ne s'improvise pas.  Il y a une différence entre ouvrir un bureau virtuel  et passer d'un bureau physique à un bureau virtuel. Avant d'entreprendre ce virage à 360 degrés, il faut analyser pas seulement les coûts, mais aussi les conséquences juridiques. 

Équipement informatique 

L'équipement informatique sera-t-il fourni par l'employeur ou l'employé ? S'il est fourni par l'employeur qui supporte le risque au niveau de la destruction lors d'un incendie ou encore le bris de l'écran lors des querelles d'enfants ? 

Recommandations : L'employeur devrait adopter une politique relativement au télétravail dont l'employé aura reçu une copie. L'employé devrait vérifier auprès de son courtier d'assurance qu'il est couvert en cas de « télétravail ». En effet, chaque compagnie d'assurance ayant ses propres règles, il s'agit de cas par cas. De son côté, l'employeur devrait aussi s'assurer que les biens « hors » entreprise sont couverts. 

CNESST 

L'employé en télétravail est toujours un employé de l'entreprise et est couvert par la Loi sur la santé et sécurité au travail. La jurisprudence québécoise en matière de santé et sécurité du travail définit le lieu de travail comme étant un lieu où par le fait ou à l'occasion de son travail une personne doit être présente. Dans le cas du télétravail autorisé à domicile, la résidence devient ainsi au lieu de travail. 

Dans le dossier Desrochers et Agence du Revenu du Canada, 2011 QCCLP 7562, une employée s'est blessée en ayant soulevé une valise remplie de dossiers pour la mettre dans sa voiture afin d'aller télétravailler à son domicile. Cet accident a été considéré comme étant survenu sur les lieux du travail et a été couvert par la CNESST. 

L'ergonomie des postes de télétravail pourrait même devenir un enjeu. 

Recommandations : Il est important d'insérer à même la politique de télétravail des directives claires sur l'exécution du travail comme si le domicile de l'employé était un établissement de l'employeur et sur les moyens de contrôle de l'employeur. 

Les coûts 

Qui supporte les coûts du télétravail ?    L'équipement informatique ? Les coûts du papier et cartouches d'encre ? Le passage à internet illimité, internet haute vitesse, hausse du forfait

téléphonique ? Les lois applicables actuellement n'obligent pas un employeur à rembourser les frais reliés au télétravail, mais l'employeur ne peut non plus exiger qu'un employé paie par lui-même pour des dépenses relativement aux frais aux outils fondamentaux au télétravail. 

Recommandations : En attendant que les cours de justice se prononcent, ces questions devraient être réglées à même la politique de télétravail afin de clarifier l'attribution des coûts. 

Conclusion 

Le télétravail existe déjà depuis plusieurs années et restera implanté dans plusieurs entreprises même après la fin de cette pandémie. La façon la plus efficace de bien encadrer ce procédé  est clairement l'adoption d'une politique à cet effet qui pourra être annexée aux divers contrats d'emploi. 

Il faut se souvenir qu'en toute matière que les attentes ne sont pas des ententes.


McDonalds Embauche Nov 2020 A
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le Dauphin change d'adresse

Le Dauphin change d'adresse
Bonification de 222000 $ pour le soutien aux musées de Sherbrooke et de Coaticook

Bonification de 222000 $ pour le soutien aux musées de Sherbrooke et de Coaticook
Hyundai Sherbrooke jan 2021 B
NOS RECOMMANDATIONS
Hausse du prix des propriétés à Sherbrooke

Hausse du prix des propriétés à Sherbrooke
Vol dans un commerce de Richmond : suspect toujours recherché

Vol dans un commerce de Richmond : suspect toujours recherché
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

McDonalds Embauche Nov 2020 A
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sports TA Janvier 21
 
Le Dauphin change d'adresse Par Megan Foy Mardi, 12 janvier 2021
Le Dauphin change d'adresse
Élections municipales : Sherbrooke Citoyen en mode préparation Par Maxime Grondin Jeudi, 14 janvier 2021
Élections municipales : Sherbrooke Citoyen en mode préparation
Résidence Villa de l’Estrie : des initiatives qui font du bien Par Megan Foy Lundi, 11 janvier 2021
Résidence Villa de l’Estrie : des initiatives qui font du bien
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous