RADIO-CANADA SEPT 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 septembre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
VIEUX-CLOCHER_8_SEPT
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Catherine Blanchette Par Catherine Blanchette

Jeudi, 1 juillet 2021

Retour aux sources avec The Franklin Electric



 Imprimer   Envoyer 

Le populaire collectif montréalais The Franklin Electric, fondé et dirigé par Jon Matte et donnant dans le folk, l'indie-rock et l'alternatif, sera de passage au Sherblues & Folk le 8 juillet prochain au Théâtre Granada. Rencontre avec un leader de groupe bien inspirant.

Jon Matte affirme, au nom de The Franklin Electric, que c'est un immense plaisir de retrouver la scène après cette année particulière. « C'est le grand retour des festivals et des spectacles et donc, de la connexion avec les humains. »

Une nouvelle façon de faire de la scène

Habitué aux gros shows donnés dans des salles bondées, le groupe fait face à un léger défi d'adaptation en ce moment. L'ambiance n'est pas la même lorsqu'on livre des chansons dans une salle où la distanciation doit être respectée, où les équipes techniques sont réduites. Jon Matte explique : « Comme on va lancer un album en octobre, c'est une bonne occasion de roder nos nouvelles chansons avec une approche différente, dans une formule plus intimiste et proche du public. »

Le spectacle du 8 juillet prochain, qui se tiendra dans le cadre du Sherblues & Folk, est une invitation à planer, tout en douceur, en émotion et en vérité.

Le voyage d'une vie

De son accent charmant, Jon Matte raconte qu'il se considère « so lucky » d'avoir séjourné six mois l'an dernier dans un petit village du Mexique, s'intégrant à la communauté et découvrant une autre réalité de vie. Il était fasciné en observant ces gens qui possèdent tellement moins que la société québécoise, mais qui sont plus heureux, plus connectés à la nature et au monde qui les entoure. Le chanteur a pris d'autant plus conscience là-bas de la pression de la vie nord-américaine.

« Chez nous, les gens sont seuls, coincés dans de petites boîtes, boîtes que nous construisons parfois nous-mêmes, en nous obligeant de vivre dans un moule bien défini », explique-t-il.

Dans ce petit village, Jon a médité, beaucoup. Il a voyagé en lui-même, en quête de nouvelles valeurs et de réflexions sur la vie. Il prône qu'on doit s'ouvrir l'esprit, avoir foi en la vie et surtout, cesser de se considérer victime. Selon lui, nous avons la possibilité de transformer notre vie si on se pose les vraies questions. Qu'est-ce qui me limite? De quoi j'ai peur?

D'ailleurs, il dit avoir constaté que la pandémie a semé ce besoin de retour aux sources chez plusieurs personnes. Il a côtoyé au Mexique des gens d'un peu partout qui débarquaient avec leurs enfants pour tenter un mode de vie alternatif, plus simple et calme.

Un nouvel album cet automne

Au cœur de cette petite communauté, Jon a également fait des rencontres musicales inspirantes. En quête de simple et de vrai comme lui, des musiciens renommés sont aussi passés par là. Entre autres, une violoniste ayant accompagné Radiohead, ce qui n'est pas rien. Le nouvel album, qui était déjà presque terminé à ce moment-là, s'est donc vu bonifié, remixé par ces collaborations inattendues. Une vidéo pour une nouvelle chanson y a même été tournée. « Dans ce nouvel album, il y a beaucoup d'extra stuff from Mexico. »

De la bienveillance qui s'entend et se ressent

De son périple au Mexique, Jon Matte conserve une philosophie de bienveillance. Envers les autres et surtout envers lui-même. Il continue de cultiver cette ouverture d'esprit et accorde une grande confiance à son subconscient. Il gère mieux la pression depuis son retour à Montréal et ces valeurs se ressentent à travers les chansons du nouvel album de The Franklin Electric, qui sera lancé fin octobre. 

Pour connaître les détails sur le spectacle de The Franklin Electric ainsi que la programmation complète du Sherblues & Folk qui se tiendra du 7 au 21 juillet :

www.theatregranada.com

www.sherblues.ca



ECOLOBOUTIQUE AUG 2021
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant : Comme dans un film

Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant : Comme dans un film
Valence : pop, nostalgie et poésie

Valence : pop, nostalgie et poésie
RADIO-CANADA SEPT 21
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 10 septembre

Bilan COVID-19 du 10 septembre
Dépister le cancer du poumon plus tôt pour plus de chances de s’en sortir

Dépister le cancer du poumon plus tôt pour plus de chances de s’en sortir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir A nov 2020
 
Me Catherine Chouinard
Jeudi, 16 septembre 2021
Quittance ou Mainlevée?

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 septembre 2021
Les bonnes consciences

François Fouquet
Lundi, 13 septembre 2021
Si on ne peut se fier au passé!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Distraction au volant : près d’une trentaine de constats d’infraction remis vendredi Par Maxime Grondin Lundi, 13 septembre 2021
Distraction au volant : près d’une trentaine de constats d’infraction remis vendredi
Bilan COVID-19 du 14 septembre Par Maxime Grondin Mardi, 14 septembre 2021
Bilan COVID-19 du 14 septembre
Une saison en présentiel pour l’Orchestre symphonique de Sherbrooke Par Maxime Grondin Vendredi, 10 septembre 2021
Une saison en présentiel pour l’Orchestre symphonique de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut