magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
22°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 24 août 2016

Renouvellement de l'entente avec les SADC et CAE



 Imprimer   Envoyer 

La Société d'aide au développement de la collectivité (SADC) du Haut-Saint-François avec cinq autres SADC et deux Centres d'aide aux entreprises (CAE) de l'Estrie pourront se concentrer en toute quiétude à poursuivre leur travail de développement de leur région respective. Le renouvellement de l'entente avec Développement économique Canada (DEC) leur assure d'un revenu global 6 M$ annuellement, et ce pour les trois prochaines années.

C'est la ministre du Développement international et de la Francophonie, députée de Compton-Stanstead accompagnée de son collègue député de Shefford, Pierre Breton, qui en a fait l'annonce au nom du ministre responsable Navdeep Bains. La conférence de presse se déroulait chez Tardif Diesel, entreprise d'Ascot Corner qui a bénéficié de l'aide de la SADC du Haut-Saint-François à divers égards.

Grâce à l'entente, la SADC du Haut-Saint-François bénéficiera d'une enveloppe de 1 246 086 $ annuellement pour les trois prochaines années. Mme Bibeau mentionne que le gouvernement du Canada est conscient que les collectivités doivent se diversifier de manière stratégique, en misant sur l'innovation pour développer des avantages compétitifs régionaux durables. « En ce sens, l'appui à la transition et à la diversification des collectivités est une priorité du gouvernement du Canada. Il est important que des organismes comme les SADC et les CAE soient implantés dans nos communautés. Leur contact direct avec les acteurs socio-économiques de nos régions leur permet de bien comprendre les enjeux locaux et d'agir efficacement sur le terrain », précise-t-elle.

Richard Tanguay, président de la SADC du Haut-Saint-François, est évidemment satisfait de l'annonce qui confirme aussi les contributions de DEC pour les initiatives spéciales. À titre d'exemple, il mentionne au niveau local le développement de services-conseils et l'accompagnement dans les projets de développement durable, le guide agroalimentaire, touristique et autres. Les interventions dans les domaines de l'innovation, du transfert d'entreprise et des technologies de l'information sont toujours présentes avec les autres services offerts par la SADC. M. Tanguay ajoute que l'âge limite pour participer à l'initiative Stratégie jeunesse est porté de 35 à 39 ans inclusivement. Cette initiative permet aux jeunes entrepreneurs ou ceux qui veulent le devenir, l'accès à un financement et à un accompagnement adapté à leurs besoins.

D'autre part, on évalue en moyenne à 1 000 entrepreneurs qui reçoivent les services d'une SADC ou d'un CAE annuellement au Québec. Le président de la SADC du Haut-Saint-François laisse entendre que l'investissement de DEC Canada est hautement justifié. Il s'appuie sur une récente étude de Statistique Canada qui démontre que les entreprises soutenues par les SADC et CAE ont un taux de survie de 76 % après cinq années d'existence, comparativement à 50 % pour le groupe témoin.

Mentionnons que les autres SADC à bénéficier de l'entente en Estrie sont celles des Sources, de la région de Coaticook et de Mégantic. Quant aux CAE, il s'agit de la région de Memphrémagog et du Val-Saint-François. Le pacte de trois ans englobe également les SADC, CAE, le Réseau des SADC et CAE ainsi que Capital Réseau du Québec pour un total de 86 millions $. Enfin, on dénombre 269 SADC et CAE au Canada.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’Estrie met ses culottes pour l’environnement et l’insertion sociale

L’Estrie met ses culottes pour l’environnement et l’insertion sociale
Hyundai Sherbrooke - Kona 2018

Hyundai Sherbrooke - Kona 2018
NOS RECOMMANDATIONS
Mort suspecte: tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre

Mort suspecte: tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre
Un Coaticookois coupable de maltraitance sur ses trois animaux

Un Coaticookois coupable de maltraitance sur ses trois animaux
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Mardi, 22 mai 2018
Qu’est-ce qu’on a échappé?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 21 mai 2018
Le choix de votre profil à l'école secondaire du Triolet

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Lundi, 21 mai 2018
Avez-vous pensé à votre silhouette pour cet été ?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 18 mai 2018
Les côtés sombres et souvent bien cachés de l’alcool

René Dubreuil
Vendredi, 18 mai 2018
Les nouvelles rondes de René

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Mort suspecte: tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre Par Cynthia Dubé Jeudi, 17 mai 2018
Mort suspecte: tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre
Le pont Saint-Michel fermé indéfiniment Par Vincent Lambert Mercredi, 16 mai 2018
Le pont Saint-Michel fermé indéfiniment
Meurtre au Jardins de Ville: la victime dévoilée Par Cynthia Dubé Vendredi, 18 mai 2018
Meurtre au Jardins de Ville: la victime dévoilée
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous