magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
FAMILLE
Parents 101
Animaux de compagnie
FAMILLE / Parents 101
Lundi, 21 août 2017

5 conseils pour bien faire vos recherches généalogiques



 Imprimer   Envoyer 

Cela a pu commencer par une simple question de vos enfants, ou parce que votre grand-mère a mentionné un ancêtre illustre, ou encore vous avez trouvé de surprenants documents anciens dans le grenier...

Dans tous les cas, vous voulez maintenant découvrir l'histoire de votre famille. Avant de vous plonger dans cet océan d'informations, prenez le temps de parcourir ces quelques conseils qui pourraient vous permettre de gagner du temps et d'aller toujours plus loin.

Avez-vous les compétences requises?
Faire des recherches de généalogie demande patience, persévérance, méticulosité, organisation et méthode. Les moments de déception, de découragement ne manqueront pas, mais les bonnes surprises motivantes non plus. Vous ne trouvez pas toujours ce que vous cherchez, changez alors d'approche, passez à une autre branche de votre arbre... C'est un travail de fourmi, mais n'oubliez pas que vos ancêtres ont le temps. Si vous ne sentez pas de faire et défaire, creuser, questionner, douter, alors la généalogie n'est pas pour vous.

Connaissez-vous vos objectifs?
Pour ne pas risquer un abandon par forfait et garder votre motivation intacte avec de premiers résultats concluants, fixez-vous un premier objectif atteignable.

Choisissez l'aïeul cible
Ce sera l'occasion d'apprendre la méthodologie et le vocabulaire avec un premier cas facile, un ancêtre proche géographiquement, sur lequel vous avez déjà quelques informations.

Puis, clarifiez vos intentions pour orienter vos recherches et le type de documents dont vous aurez besoin: vous souhaitez remonter le plus loin possible dans la chronologie ou bien choisir quelques ancêtres et étoffer l'histoire de leur vie?

Quelles sources d'information?

Commencez avec vos aînés
Nos anciens sont une mémoire vivante et seront ravis de partager leurs souvenirs; profitez de leur présence à vos côtés pour emmagasiner un maximum d'informations et de documents familiaux (documents officiels, mais aussi faire-part, photos). Notez précisément dates, lieux de naissance, mariage, décès... Faites le tour des tombeaux de famille.

Les sources officielles
Les bibliothèques municipales ou publiques, les centres des archives nationales conservent beaucoup d'informations.
Des bases de données sont aussi accessibles sur internet. Vous pouvez vous appuyer sur LA référence en ligne pour tout ce qui a trait à la généalogie québécoise, où vous trouverez des millions de documents locaux et des outils utiles.

Les documents les plus bavards
Pour remonter le temps, focalisez sur les actes de mariage et de décès, plus riches en information que ceux de naissance.

Quelle méthode et quels outils?

Structurer
Très vite, vous devez organiser les informations de manière lisible.
À chacun son type de classement, mais pensez à structurer dès le départ un tableau généalogique et utiliser des fiches de famille. Vous pouvez aussi numéroter vos ancêtres de façon logique.

Documenter
Il est essentiel de bien documenter chacune de vos découvertes, avec les références, les citations en l'état. Si vous avez parfois fait des déductions logiques sans l'étayer de preuves, notez-le afin que cela ne devienne pas un fait incontestable avec le temps.

Les bons outils
Les outils indispensables du généalogiste sont au départ quelques feuilles de papier et un crayon. Mais très vite, l'informatique devient utile, voire indispensable. Optez très vite pour un logiciel de généalogie, installé sur votre ordinateur et dont vous sauvegardez régulièrement les données sur un disque dur.

Quelles connaissances de base?
Vous devez d'abord vous familiariser avec le vocabulaire, les abréviations, les techniques d'annotation du monde de la généalogie.

Si vous le pouvez aussi, récupérez une chronologie généalogique qui vous indiquera de quand date tel type d'actes ou de documents.

N'hésitez pas à suivre des cours de paléographie pour arriver à déchiffrer les écritures rondes d'autrefois.

Si vous en ressentez le besoin, suivez aussi des cours de généalogie.

Lancez-vous, le seul risque est que vous attrapiez le virus et qu'il ne vous lâche plus.


Karting Orford
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quelle est la différence entre le stress et l’anxiété?

Quelle est la différence entre le stress et l’anxiété?
NOS RECOMMANDATIONS
Les pee-wee du Marquis du Mont Sainte-Anne acumulent les bonnes actions

Les pee-wee du Marquis du Mont Sainte-Anne acumulent les bonnes actions
Un voleur de bouteilles de vin recherché

Un voleur de bouteilles de vin recherché
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Priorité Emploi Estrie Coaticook 18 janvier 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Diex Recherche Sherbrooke Inc.
 
Isabelle Fournier
Jeudi, 10 janvier 2019
Quelle est la différence entre le stress et l’anxiété?

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Les yeux rivés sur les JO de 2024 Par Vincent Lambert Vendredi, 11 janvier 2019
Les yeux rivés sur les JO de 2024
Hyundai Kona Électrique 2019 Mardi, 8 janvier 2019
Hyundai Kona Électrique 2019
Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS inaugure sa clinique rue Belvédère Par Cynthia Dubé Jeudi, 10 janvier 2019
Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS inaugure sa clinique rue Belvédère
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous