magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
0°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Restaurant Boefish
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 12 mars 2014

Prévoir sa place dans le Haut



 Imprimer   Envoyer 

Lors de la 6e édition de Fais ta place dans le Haut, les étudiants de la 4e secondaire de la Cité-école Louis-Saint-Laurent et du Centre d'éducation aux adultes ont plongé dans la réalité du travail, son éventail de possibilités et le potentiel qu'il offre de vivre d'une façon satisfaisante en s'établissant dans le Haut-Saint-François.

Plus d'une soixantaine de professionnels tous azimuts oeuvrant dans la MRC ont décrit leur emploi dans le but de leur faire rêver une carrière dans la région.

Les membres du comité organisateur, regroupant le Carrefour jeunesse-emploi, Place aux jeunes, Défi de l'entrepreneuriat jeunesse, la Cité-école Louis-Saint-Laurent, Graymont, le CAMO, la SADC, la Commission scolaire des Hauts-Cantons et IGA Cookshire, ont utilisé leur réseau de contacts pour dénicher ces conférenciers « prêts à consacrer quelques heures de leur temps pour partager leur expérience et démontrer que, peu importe son choix de carrière, il y a une place dans le haut », mentionne Claudia Racine, agente de migration, Place aux jeunes. Cette initiative communautaire aborde d'une façon novatrice la persévérance scolaire, le développement du sentiment d'appartenance au milieu, la sensibilisation à l'entrepreneuriat. On ne lésine pas non plus en présentant de nombreuses perspectives d'emplois sur le territoire.

La journée s'est mise en branle avec le poète et slameur sherbrookois David Goudreault. Sa conférence offerte par Graymont, a permis aux jeunes de voir comment l'artiste qui est également travailleur social, a réussi à devenir le premier québécois à remporter la Coupe du Monde de poésie. Le parcours de M. Goudreault a été semé d'embûches et la persévérance lui a permis d'éviter le chemin de la prison pour celui de la gloire. Pour le reste de la journée, les participants ont pu explorer, par le biais de 9 ateliers portant sur des carrières, les professions, les métiers, un large champ d'activités où ils pourraient gagner dignement leur vie. Du simple point de vue de la santé, ils ont rencontré des thérapeutes: optométriste, médecin, psychologue, technicien en pharmacie, inhalothérapeute, infirmière, kinésiologue, etc. En prévention, ils ont vu ce qu'étaient les tâches de l'hygiéniste dentaire, du nutritionniste, et comme intervenants, ils ont croisé policiers, ambulanciers et sapeurs-pompiers. La communication a intéressé plusieurs jeunes qui ont côtoyé journaliste, agent de communication, spécialiste des réseaux sociaux et autres. Les domaines de l'agriculture, de la santé animale et des emplois traditionnels leur ont fait réaliser le nombre de possibilités de travailler dans le Haut. Les étudiants ont même eu la chance de rencontrer un entrepreneur spécialisé en construction d'habitations vertes, résidences qui seront de plus en plus demandées.

Les ateliers Découvertes ont pris une nouvelle tournure cette fois-ci. « Cette année, nous voulions aller plus loin, les faire expérimenter plus à fond une activité, indique Isabelle Couture, de la SADC du Haut-Saint-François. Les jeunes ont pu découvrir les grandes lignes des oeuvres artistiques en recevant les conseils de Dennis Palmer, dont le renom outrepasse les frontières. Avec les Cuisines collectives du HSF, ils ont préparé des gâteries. Certains ont pratiqué quelques passes de judo. L'astronomie, la photographie, la danse, le dressage, les percussions, la confection de bouquets en ont intéressé plus d'un. Le groupe qui a fabriqué du baume à lèvres à base de beurre de karité a été séduit par l'animatrice Praxède Lévesque-Lapointe, qui leur a parlé de coopération internationale. Pour leur part, Sylvain Dodier et Luc Pallegoix, d'Empreinte bleue, les ont initiés aux dessins numérisés, médium de plus en plus utilisé en graphisme et art.

L'étudiante Alyson Lauzon a trouvé l'atelier de danse donné par Caroline Breton très créatif. « Elle nous a mis en forme, on n'était pas préparé pour une danse si physique », s'est-elle exclamée. Dans l'atelier animé par l'enseignante du CRIFA, France Ferland, Kassandra Bilodeau et Andrée-Anne Lemay ont confié avoir appris plusieurs trucs, entre autres, celui pour conserver longtemps des fleurs coupées. Christopher Talbot a aimé fabriquer un baume pour les lèvres entièrement biologique à base de miel, d'huile essentielle de beurre de karité, toute une découverte pour lui. Sylvain Dodier et Luc Pallegoix, qui animaient l'atelier numérique, ont trouvé les élèves « hyper-attentifs en voie de produire de superproductions. »

Lors du cocktail de clôture, les organisateurs ont planifié un tirage pour les jeunes qui avaient fréquenté au moins quatre ateliers. L'Orchidée a fait tirer au sort une série de cinq repas gagnés par Joannie Perron, Maxime St-Pierre et Nancy Rémillard. Jean-Philippe Tanguay est reparti avec le grand prix, une tablette électronique de Solutek, offerte par l'organisation de Fais ta place dans le Haut.

Véronique Labbé, une des membres du comité organisateur, a communiqué sa satisfaction à la fin de la journée. Très sollicitée, mais contente de la réponse des jeunes et de la participation des animateurs d'atelier, elle est prête pour une autre activité du genre. Les partenaires de Fais ta place dans le Haut ont investi quelque 10 000 $ dans cette réalisation.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un sentier pédestre autour du lac Tomcod

Un sentier pédestre autour du lac Tomcod
Santé: le personnel administratif à court d’oxygène

Santé: le personnel administratif à court d’oxygène
NOS RECOMMANDATIONS
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes

Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes
15 096$ pour le CPE L’Enfant-Do à Orford

15 096$ pour le CPE L’Enfant-Do à Orford
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - avril 2018
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 20 avril 2018
Une programmation post-festival bien remplie

Valérie Guillemette
Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 20 avril 2018
Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 19 avril 2018
Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 19 avril 2018
Quels sont les dommages découlant d’un congédiement?

Alexandre Dagenais
Jeudi, 19 avril 2018
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!

William Lafleur
Mercredi, 18 avril 2018
2 méthodes d'entrainement efficace pour brûler du gras

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 avril 2018
Immigration : réflexions autour d’un livre

Isabelle Perron
Mercredi, 18 avril 2018
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !

Hyundai Sherbrooke - avril 2018
Pont Bishop’s à Lennox; les travaux commencent le 7 mai Par Cynthia Dubé Mardi, 17 avril 2018
Pont Bishop’s à Lennox; les travaux commencent le 7 mai
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse ! Par Isabelle Perron Mercredi, 18 avril 2018
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !
De plus en plus de passionnées du Cheerleading Par Cynthia Dubé Vendredi, 13 avril 2018
De plus en plus de passionnées du Cheerleading
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous