magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 20 janvier
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CHRONIQUEURS / Juridique
Me Karine Bourassa Par Me Karine Bourassa

Jeudi, 30 mai 2019

Le partage des pourboires en restauration : qu’en est-il ?


Le pourboire comprend les sommes qui sont remises volontairement par le client et/ou les frais de service.

 Imprimer   Envoyer 

Le partage des pourboires dans le monde de la restauration, on en parle de plus en plus, mais qu'en est-il exactement ? Qu'est-ce qu'il est possible de faire comme employeur et où se trouve la limite, tant pour la détermination des salaires des employés que l'imposition du partage ?

En premier lieu, il est bon de déterminer ce que comprend le pourboire et à qui il appartient. Le pourboire comprend les sommes qui sont remises volontairement par le client et/ou les frais de service, pour les groupes par exemple, sur la facture. Le pourboire ne doit pas être confondu avec le salaire horaire de l'employé et il lui appartient entièrement même s'il ne l'a pas reçu en main propre.

Lorsque c'est l'employeur qui perçoit le pourboire (par carte de crédit par exemple), ce dernier doit le remettre entièrement à l'employé qui a rendu les services à savoir, la plupart du temps le serveur. L'employeur ne peut en conserver une partie pour couvrir ses frais de crédit (lorsque paiement par carte de crédit) ni le partager avec les autres employés qui ne servent pas les clients.

Cependant, il est possible pour les employés de se doter d'une convention de partage de pourboire entre employés qu'ils auront eux-mêmes convenus. Seuls les employés qui ont droit aux pourboires peuvent décider, de façon libre et volontaire, au mode de partage. Les employés bénéficiant des pourboires pourraient décider de partager les pourboires uniquement entre eux ou y inclure d'autre type d'employés tels les cuisiniers ou les plongeurs. Or, l'employeur ne peut s'immiscer dans l'établissement de ladite convention de partage à moins qu'il y ait conflit entre les employés et que cela ait un impact sur la qualité du service.

Finalement, il est important de savoir que bien qu'une convention de partage de pourboire soit en vigueur entre les employés, seuls les employés ayant droit au pourboire en raison de la nature de leur travail doivent être payés à ce titre (salaire à pourboire) et que tous les autres employés doivent être rémunérés en fonction du salaire minimum (ou plus) puisqu'ils ne se qualifient pas à titre de salarié à pourboire.

En tant qu'employeur, il est important de respecter les lois en vigueur et dans le doute, n'hésitez pas à vous informer auprès d'un conseiller juridique.

Me Karine Bourassa, avocate
Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés


McDonalds Embauche Nov 2020 C
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’environnement sera une priorité après la pandémie pour Marie-Claude Bibeau

L’environnement sera une priorité après la pandémie pour Marie-Claude Bibeau
Concours Ma région solidaire : l’Estrie termine 2e et obtient 6000 $

Concours Ma région solidaire : l’Estrie termine 2e et obtient 6000 $
Hyundai Sherbrooke jan 2021 B
NOS RECOMMANDATIONS
Magog Technopole accueille Fluxion

Magog Technopole accueille Fluxion
François Leduc devient le nouveau directeur général de Magog Technopole

François Leduc devient le nouveau directeur général de Magog Technopole
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
McDonalds Embauche Nov 2020
 
Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Délit de fuite : un septuagénaire recherché après avoir heurté un signaleur Par Maxime Grondin Mercredi, 13 janvier 2021
Délit de fuite : un septuagénaire recherché après avoir heurté un signaleur
Vers une nouvelle image de marque pour la Ville de Windsor Par Maxime Grondin Jeudi, 14 janvier 2021
Vers une nouvelle image de marque pour la Ville de Windsor
Une aide additionnelle de 1,3 M$ pour les PME de Sherbrooke Par Maxime Grondin Mardi, 12 janvier 2021
Une aide additionnelle de 1,3 M$ pour les PME de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous