Fête du Lac des Nations 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
23°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Classique Pif 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 19 octobre 2016

Démarche de planification globale et intégrée



 Imprimer   Envoyer 

Avec la priorisation de quatre constats, la cinquantaine de personnes réunies au Centre communautaire de Bury ont franchi une autre étape dans la démarche de planification globale et intégrée. Cet exercice met la table pour l'avant-dernière étape consistant à la proposition des enjeux conduisant à la phase finale, soit la formation des groupes afin de passer à l'action. Les quatre constats retenus s'ajoutent aux 10 autres choisis lors d'un exercice semblable tenu en avril dernier. C'est donc 14 constats qui seront déposés à l'Observatoire estrien des communautés. Cet organisme aura la tâche d'analyser et croiser les constats au besoin pour en définir les enjeux. Ces résultats seront validés collectivement par une autre rencontre qui devrait se dérouler au début 2017, soit vers février, d'expliquer Richard Tanguay, maire de Weedon, président de la SADC et de l'équipe de développement du Haut-Saint-François (EDHSF).

Constats
Divisée en équipes de travail, la cinquantaine de participants devait choisir parmi les 18 constats lesquels devaient être traités en priorité. Selon un système de pointage, quatre ont été retenus par la très large majorité. Parmi les constats retenus, nous retrouvons en 1re position la Cité-école Louis-Saint-Laurent. On constate les nombreuses retombées positives de la démarche soit par les comités locaux de développement et le développement d'un réseau de bénévoles pour les sports, loisirs et autres. L'implication des organismes communautaires, l'implication de nombreux partenaires, personnel, élus municipaux et autres contribuent au développement et le maintien des liens sociaux et de la solidarité qui en découle.

Le second constat concerne les agressions contre les personnes notamment la violence conjugale, les agressions sexuelles et signalements retenus à la DPJ. Les chiffres concernant ce domaine sont particulièrement alarmants. Le troisième constat vise le coût des loyers. Selon les statistiques de 2011, on note que 37,1 % des locataires consacraient plus de 30 % de leur revenu annuel brut au logement. Le dernier constat retenu concerne le sentiment d'appartenance locale que l'on estime assez bien développée, mais que celui envers le territoire du Haut-Saint-François était moins prononcé.

Satisfait de l'exercice en cours, M. Tanguay mentionne que « la démarche est assez unique au Haut-Saint-François. Il y a peut-être eu ailleurs une démarche similaire, mais c'était sur un point précis, pas de façon aussi globale qu'ici. » Le président de l'EDHSF est particulièrement fier d'ajouter « que toutes les opérations sont faites par les gens du milieu sans consultants. » Seulement l'analyse des constats pour les traduire en proposition est confiée à l'Observatoire estrien des communautés afin d'obtenir une approche objective. La prochaine étape, mentionne M. Tanguay, sera les enjeux qui vont déboucher en action. Ce dernier est convaincu que les participants sont déjà prêts à passer en mode action. Le fait qu'un noyau de personnes soit présent à chaque rencontre démontre, selon M. Tanguay, une sorte d'appropriation de la démarche.

Au terme de la rencontre alors que les participants étaient invités à intervenir, le maire de Saint-Isidore-de-Clifton, Yann Vallières, mentionne « il va falloir faire l'effort d'y attacher des sommes. Faudra retourner dans nos municipalités et même à la table des maires », lance-t-il.


Club de Golf de Sherbrooke
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Habiter près des arbres, les avantages et les désagréments

Habiter près des arbres, les avantages et les désagréments
Incendie suspect sur la rue McManamy

Incendie suspect sur la rue McManamy
NOS RECOMMANDATIONS
Oser le monde au Cégep de Sherbrooke!

Oser le monde au Cégep de Sherbrooke!
Une centaine de jeunes rencontrent Laurent Duvernay-Tardif

Une centaine de jeunes rencontrent Laurent Duvernay-Tardif
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 21 juin 2018
Faites-nous confiance!

Daniel Nadeau
Mercredi, 20 juin 2018
Fêter la nation québécoise

Catherine Côté
Mercredi, 20 juin 2018
Mode homme – Les tendances de l’été

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 18 juin 2018
Oser le monde au Cégep de Sherbrooke!

François Fouquet
Lundi, 18 juin 2018
Il est où, l’essentiel, il est où?

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Les pompiers s'unissent pour Leucan Par Vincent Lambert Jeudi, 14 juin 2018
Les pompiers s'unissent pour Leucan
Déneiger son automobile; une activité dangereuse Par Me Ariane Ouellet Jeudi, 14 juin 2018
Déneiger son automobile; une activité dangereuse
Habiter près des arbres, les avantages et les désagréments Par APCHQ Estrie Lundi, 18 juin 2018
Habiter près des arbres, les avantages et les désagréments
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous