magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 

Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 3 mars
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Valérie Grondin Par Valérie Grondin
valerie@journalhsf.com

Mercredi, 14 juin 2017

Le courage de prendre sa vie en main



 Imprimer   Envoyer 

Profitant de la semaine de la santé mentale, Pauline Beaudry, de Virage Santé mentale, a donné l'opportunité au public d'écouter le témoignage d'une jeune femme qui a changé sa vie grâce au choix qu'elle a fait et du support obtenu par l'organisme.

Atteinte elle-même d'une maladie mentale, Roxanne Cloutier, une femme dans le début trentaine, a livré une partie de son passé avec courage. Enfant d'une mère alcoolique et toxicomane, issue d'un passé en milieu défavorisé, elle a très jeune connu la violence, la drogue et le monde criminel. Très jeune, sa mère l'a balancée à la prostitution, trop jeune, « je devais contribuer à la famille », exprime Roxanne.

D'un passé rempli de désespoir, de grandes réussites et de grands échecs, aujourd'hui Roxanne a su se surpasser et surmonter tous les obstacles qui l'empêchaient d'avoir une vie saine et équilibrée. Son parcours n'est pas parfait, il est rempli de péripéties, de combats et de rebondissements, mais la jeune femme est le témoin vivant qu'il est possible, si on se donne les moyens, de vaincre, gagner et réussir.

Mme Beaudry a profité de l'occasion pour donner quelques conseils ainsi que sept astuces faciles à retenir afin d'agir pour faire face aux changements et épreuves de la vie. Parmi eux retrouvons: agir, ressentir, accepter nos forces et nos faiblesses, s'écouter et se ressourcer. Elle raconte « Dans la vie, des fois, il nous arrive plein de choses. Des fois, c'est ensoleillé; parfois, il y a des journées de pluie, notre moral est en train de baisser, de là l'importance d'aller se ressourcer. »

Roxanne a connu la misère et le désespoir ; consommation de drogues et d'alcool, conjoint violent, viol, elle a vécu au fil des années, plusieurs grossesses, naissances et avortements. Ses enfants furent repris par la DPJ, elle a séjourné à l'hôpital, etc.  « J'étais devenue pareille comme ma mère me faisait quand j'étais toute petite, à danser, escorte, dans la drogue. Que vouliez-vous que je fasse d'autre ? Je ne connaissais rien d'autre », témoigne Roxanne. « La journée que j'ai décidé de faire une mère de moi », exprime-t-elle, mille embûches ont traversé sa route. Mme Beaudry a souligné « Je dis toujours: notre vie, c'est comme un film, on a la possibilité d'être un acteur ou un téléspectateur. »

Aujourd'hui, Roxanne vit avec son plus jeune fils et elle complète une formation aux adultes à la Cité-école Louis-Saint-Laurent. Elle est devenue une bonne mère, une belle personne, ce n'est pas toujours rose, mais Roxanne s'accroche ! Plusieurs personnes ont assisté au témoignage présenté au point de service situé à East Angus.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Bilan COVID-19 du 16 février

Bilan COVID-19 du 16 février
Un silence lourd de sens

Un silence lourd de sens
NOS RECOMMANDATIONS
La fraude qui sévit à Sherbrooke est également présente à Magog

La fraude qui sévit à Sherbrooke est également présente à Magog
Un vieux débat toujours à recommencer entre les générations…

Un vieux débat toujours à recommencer entre les générations…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 3 mars 2021
Le petit panthéon de mes disparus

François Fouquet
Lundi, 1 mars 2021
Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate

Me François Sylvestre
Jeudi, 25 février 2021
Le Choix d’un liquidateur : Une décision pas toujours si simple!

La fraude qui sévit à Sherbrooke est également présente à Magog Par Maxime Grondin Lundi, 1 mars 2021
La fraude qui sévit à Sherbrooke est également présente à Magog
La Fondation Constance Langlois veut répondre à une demande grandissante Samedi, 27 février 2021
La Fondation Constance Langlois veut répondre à une demande grandissante
Semaine de relâche : Sherbrooke veut que les jeunes s’amusent Par Maxime Grondin Jeudi, 25 février 2021
Semaine de relâche : Sherbrooke veut que les jeunes s’amusent
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut