Les spécialistes de l'électroménager decembre 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
Ministère de la culture et communication
LE PAPOTIN / Divers
Mercredi, 15 août 2018

Les paronymes, une bête à dompter


Par Aliké Harel

 Imprimer   Envoyer 

Parmi les nombreuses difficultés obscures de la langue française, on appelle paronyme ces mots dont la prononciation se ressemble, mais qui ont des sens nettement différents, comme « éminent », « imminent » et « immanent ». Bien connus, les homonymes sont ces mots qui eux se prononcent de la même façon, mais ont également des sens différents, comme le pronom « on » et le verbe avoir à la 3e personne du pluriel « ont ». Les paronymes, malgré leur nom bien exotique, n'ont rien d'une bête tropicale, il s'agit encore d'une bête sournoise de la langue de Molière.

Éminent, imminent et immanent
Éminent, « Qui se distingue par ses grandes qualités humaines, intellectuelles, professionnelles, etc. » ou « Qui est supérieur; important, considérable. »

L'éminent spécialiste a signalé l'importance de ce cours d'eau.

Imminent, « Qui est sur le point de se produire. »

Ses bagages sont faits, son départ est imminent.

Immanent, « Qui fait partie de la nature même d'un être, qui est inhérent à sa nature. »

Dans les personnes que nous aimons, il y a, immanent à elles, un certain rêve que nous ne savons pas toujours discerner mais que nous poursuivons. (Marcel Proust)

Inversez ses mots et la phrase perd son sens. Il est rare qu'on utilise le mot « immanent » dans une conversation, mais certains paronymes s'avèrent plus courants : « vénéneux » et « venimeux », « à l'attention de » et « à l'intention de », « éruption » et « irruption », « infecté » et « infesté »...

Sources :

Banque de dépannage linguistique et le dictionnaire Usito


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
LA PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE ... OUI C'EST PAYANT!

LA PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE ... OUI C'EST PAYANT!
Centre équestre Équilibre (Dudswell)

Centre équestre Équilibre (Dudswell)
NOS RECOMMANDATIONS
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke

Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
Des concerts de  Noël  à profusion

Des concerts de Noël à profusion
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Les spécialistes de l'électroménager decembre 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Desjardin - Papotin
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $ Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
Ils se faufilent pour voler du cuivre Par Vincent Lambert Mardi, 4 décembre 2018
Ils se faufilent pour voler du cuivre
Mort suspecte d'une femme à Brompton Par Vincent Lambert Mardi, 4 décembre 2018
Mort suspecte d'une femme à Brompton
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous