magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 18 juin 2014

Parlement écolier et petit déjeuner à l’École des Trois-Cantons



 Imprimer   Envoyer 

L'École primaire des Trois-Cantons de Saint-Isidore-de-Clifton... une école saine et en action, tel est le projet éducatif de cette institution. Et pour cause! Deux jeunes de la 6e année ont pour leur part agi.

Alexandre Mercier et Émile Pouliot se sont rendus au Parlement de Québec pour vivre les processus de la vie démocratique que l'Assemblée nationale du Québec emploie pour déposer, discuter et adopter des lois qui régissent le quotidien des Québécoises et Québécois. De plus, depuis avril dernier, le Club des petits déjeuners procure aux écoliers un repas matinal tout santé au coût de 1 $ par semaine.

Délégués à l'Assemblée nationale

Alexandre Mercier et Émile Pouliot, finissants à l'École des Trois-Cantons, se sont rendus à Québec pour la 18e législature du Parlement écolier à l'Assemblée nationale. Ils devaient analyser et adopter avec des amendements deux projets de loi. Le premier portait sur les renseignements nominatifs et photos personnelles affichés sur le Web. Le second, suggérait un congé à accorder à tous les étudiants à l'occasion de la Journée mondiale de la Terre, congé destiné à participer à des activités scolaires en lien avec la thématique.

Alexandre, pour l'occasion, député d'Iberville, s'est opposé, lors de la première séance, au projet de loi no 1 portant sur l'affichage d'informations personnelles sur les réseaux sociaux. Selon lui, ce projet était inapproprié puisque trop contraignant. « C'est une loi inutile et je vote contre », a-t-il annoncé en Chambre. Pour démontrer son point de vue, il a utilisé l'exemple du site Linkedin. Il a fait remarquer à l'Assemblée que les professionnels y enregistrent leurs données individuelles et professionnelles pour se faire connaître. Il a martelé son propos d'un coup de poing éloquent sur son pupitre d'élu. Le projet qui prévoit l'interdiction d'afficher les renseignements nominatifs sur les réseaux, l'embauche d'agents de surveillance et qui annonce des sanctions, entrent, selon lui, en contradiction avec la Charte et les lois sur les libertés civiles. De plus, a-t-il constaté, les « notions déposées sont mal appropriées ». Comme solution à ce fléau, il proposait d'investir dans l'éducation populaire pour sensibiliser les gens au danger de s'épancher sur le Net.

Émile Pouliot, occupant le siège du député de Chomedy, a défendu le projet de loi préconisant un congé lors de la Journée mondiale de la Terre. On souhaitait que les écoliers participent à des activités préparées par leur école. Il est intervenu à l'étape de la sanction de l'énoncé final, à l'occasion du discours de clôture. Ce texte définissait les obligations des commissions scolaires, des institutions d'enseignement et des élèves et prévoyait des pénalités. « Comme vous le savez, M. le Président, notre environnement n'est pas en très bon état. Et qui va payer pour ça? C'est nous, M. le Président, la jeunesse », a-t-il affirmé. Conscient que ce projet de sensibilisation des jeunes à mieux protéger la planète aura des retombées insuffisantes pour corriger le tir, il admet « que c'est un pas dans la bonne direction. Je vote pour. »

Émile a beaucoup aimé son voyage. Il expliquait, lors d'une entrevue téléphonique, qu'il avait reçu le projet de loi et qu'il l'avait travaillé à l'école avant de se rendre à Québec. Sur place, il a participé aux négociations pour amender le projet. Une de ces modifications, se rappelait-il, portait sur le temps consacré à l'activité qui devait être ramenée à une demi-journée. Bien qu'hésitant sur la notion de démocratie, il a su nommer le député de son comté, Ghislain Bolduc. Le jeune homme poursuivra, à la rentrée scolaire, ses études à la Cité-école Louis-Saint-Laurent. Marqué par son expérience, il va déposer sa candidature pour y occuper le poste de représentant de la 1re secondaire.

Alexandre, pour sa part, se voit mal dans le rôle de député. « Ce n'est pas mon style d'être politicien », reconnaît-il. Son voyage, il l'a « vraiment aimé. » Le discours qu'il a prononcé en Chambre, il l'a lui-même composé. « Oui, j'ai travaillé fort pour le préparer », avoue celui qui s'est inscrit au Triolet en septembre prochain.

Club des petits déjeuners

En accord avec le conseil d'établissement de l'École des Trois-Cantons, Kathy Lapointe, directrice, avait déposé, il y a trois ans, une demande auprès du Club des petits déjeuners du Québec pour offrir un service semblable à l'école. « Ce n'est qu'au printemps que la bonne nouvelle est arrivée », écrit-elle. Depuis avril, dans une cuisine aménagée en partenariat avec la municipalité et la MRC du Haut-Saint-François, Chantal Lemire et son équipe bénévole servent de bons petits déjeuners chauds et variés. Ils sont composés de crêpes, de gaufres, d'oeufs, de sandwichs au fromage, de rôties ou de céréales avec deux choix de fruits accompagnés d'un yogourt et d'un jus ou de lait. Une soixantaine d'enfants sont inscrits au programme. Pour lancer le projet, l'organisme québécois a offert un soutien financier, matériel et humain pour sa mise en place », conclut Mme Lapointe.


Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Incendie rue du College à Lennox

Incendie rue du College à Lennox
Distraction au volant : principale cause de collisions

Distraction au volant : principale cause de collisions
NOS RECOMMANDATIONS
Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être!

Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être!
Incendie ravageur rue Principale

Incendie ravageur rue Principale
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui

Alexis Jacques
Mardi, 16 octobre 2018
L’emprise du doute

Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être! Par Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A. Vendredi, 12 octobre 2018
Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être!
La cause de l'incendie ravageur toujours inconnue Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
La cause de l'incendie ravageur toujours inconnue
Le SPS récompensé dans ses efforts pour contrer l’alcool au volant Par Vincent Lambert Vendredi, 12 octobre 2018
Le SPS récompensé dans ses efforts pour contrer l’alcool au volant
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous