Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 

Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Sports
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 21 octobre 2015

Parcours de marche au cœur de Mégantic, dans le HSF et le Granit



 Imprimer   Envoyer 

Parcours de marche au cœur de Mégantic (PMCM), organisme sans but lucratif, propose aux amateurs de longue randonnée pédestre un parcours de 115 km qui s'effectuerait en 6 jours avec 5 nuitées. De Val-Racine, point de départ, il contourne, dans le Haut-Saint-François, le massif des monts St-Joseph et Mégantic pour joindre la Ville de Lac-Mégantic. Deux autres demi-circuits y sont aussi dessinés. À partir du 3 juin 2016, les marcheurs, les familles, les groupes y auront accès. Chantal Ladouceur, directrice générale, et Daniel Montpetit, président, souhaitent stimuler l'économie des municipalités associées.

C'est ce qu'ils annonçaient lors d'une conférence de presse qui s'est tenue dernièrement au Sain Café de Scotstown. Une vingtaine de personnes ont montré leur intérêt au projet. D'autres représentaient les CLD et SADC ainsi que des organismes touristiques des MRC du Haut-Saint-François et du Granit. L'hébergement, l'approvisionnement en nourriture et équipements sans oublier l'achat d'artisanat ou d'art participeraient à l'enrichissement des entreprises, prédisent-ils.

PMCM propose, outre le tracé de 115 km, deux demi-circuits. Le premier part de l'accueil de Val-Racine, contourne cet imposant complexe des Montérégiennes, à quelques coudées des Alleghanys et des Appalaches. Il passe par le parc provincial du Mont-Mégantic, secteur Franceville, pour utiliser les sentiers qui longent le marécage des Scots pour se rendre au parc Walter MacKenzie, dans Scotstown. De là, le marcheur rejoint La Patrie avec sa halte panoramique et son abri-bois uniques, déambulant dans les rangs du 4-Milles et du Cohoes.

De La Patrie, le tracé emprunte le chemin Bethléem et le Petit-Canada. Ils les mèneront vers la Base de plein air Ditton où se trouvent le plus grand pin blanc et le plus gros bouleau jaune (merisier) du Québec. Un sentier de travers conduit au 8e rang qui donne accès à Notre-Dame-des-Bois, pour ensuite revenir au point de départ. Entre ces deux villages, le parc du Mont-Mégantic, l'ASTROLab et l'Observatoire leur tendent les bras. Les randonneurs qui utilisent ce tracé, dit chemin des 4 Monts, marchent sur une distance de 67 km. Ils y consacreront 4 jours et prévoiront 3 couchers. Il est à noter que si les personnes inscrites à l'activité fréquentent l'un ou l'autre secteur du Parc, ils devront compter un à deux jours supplémentaires. Ces choix ne font pas partie du parcours.

Le second demi-circuit, le chemin du Lac, démarre à l'accueil de Val-Racine pour atteindre Piopolis et Marston, région vallonnée impressionnante. On longe ensuite le lac Mégantic, jusqu'à la Ville de Lac-Mégantic. Il s'agit d'un trajet de 48 km prévu pour 3 jours comprenant 2 nuitées. Le tour complet mesure 115 km de 6 jours avec 5 chambrées.

Les services que les particuliers ou les commerçants pourraient offrir aux visiteurs procureraient des retombées intéressantes. Logeurs, épiciers, artisans, artistes et autres commerces de proximité pourraient profiter de la manne que les marcheurs laisseraient tout au long de leur parcours. L'hébergement sert de colonne vertébrale au bon succès du projet, indique le président. Gîtes, dortoirs, yourtes, campings refuges, tentes huttopia, maison EXP, maisons dans les arbres, tipis, chalets, motels-hôtels sont disponibles sur appel.

À l'accueil, les randonneurs prendront leur carte d'accès au coût de 20 $. Ils auront droit au guide bilingue, à de l'aide pour la planification de leur parcours et les réservations. Au besoin, ils pourront utiliser le transport de bagages, le service de navette.

Amateurs de points de vue et de milieux naturels, cette clientèle gagne en nombre. Ils préfèrent des randonnées de 6 jours et sont prêts à parcourir quelque 300 km pour y accéder. Ce sport se pratique autant par les moins de 35 ans que les aînés.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le centenaire et l’autobus

Le centenaire et l’autobus
SPS, deux policières légèrement blessées par un récidiviste

SPS, deux policières légèrement blessées par un récidiviste
NOS RECOMMANDATIONS
MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie

MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie
Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard

Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

Daniel Nadeau
Mercredi, 24 novembre 2021
Le meilleur et le pire

Me Karine Jobin
Mardi, 23 novembre 2021
Partir en affaires, à deux c'est mieux ( la suite )

François Fouquet
Lundi, 22 novembre 2021
Le centenaire et l’autobus

Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie Lundi, 22 novembre 2021
Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie
À Magog on est toujours sans nouvelles de la jeune Coralie Lessard Par Daniel Campeau Mardi, 23 novembre 2021
À Magog on est toujours sans nouvelles de la jeune Coralie Lessard
À Magog une adolescente de 15 ans manque à l’appel Par Daniel Campeau Lundi, 22 novembre 2021
À Magog une adolescente de 15 ans manque à l’appel
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut