RC Covid19 0320
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
VEF Mars 2020
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 13 mai 2015

Au pays des oranges bleues



 Imprimer   Envoyer 

Au lendemain de l'élection d'un gouvernement majoritaire du NPD en Alberta, j'écrivais sur Twitter que « l'élection d'un gouvernement majoritaire du NPD en Alberta transformera plus le Canada que l'élection de PKP à la tête du Parti québécois au cours du prochain weekend, selon toute vraisemblance. » Je voulais dire par là que malgré ce que nous pouvons en dire du point de vue québécois, le Canada vit de profondes transformations et le ROC (Rest Of Canada) n'est pas un concept viable pour comprendre et expliquer la dynamique politique canadienne. Tentative de compréhension du monde politique complexe canadien...

Le séisme politique en Alberta...

L'élection de Rachel Notley comme première ministre de l'Alberta sous la bannière du Nouveau Parti démocratique (NPD) est en soi un séisme violent sur la scène politique canadienne. Qui aurait dit ou cru que la très conservatrice Alberta, la province où loge le quartier général de Stephen Harper, puisse un jour élire un gouvernement de centre gauche?

L'analyse des résultats de cette élection est à faire. Je n'ai d'ailleurs pas les compétences, ni les connaissances d'un Frédéric Boily, politologue au campus Saint-Jean de l'Université d'Alberta, pour vous en livrer une fine analyse. Qu'il suffise de dire que l'élection albertaine a fait la preuve que la fragmentation des clientèles électorales est aussi présente que la fragmentation des publics de consommateurs et s'accompagne de la fragmentation des médias et des partis politiques.

De nos jours, les gens lorsqu'ils sont appelés à voter se comportent de plus en plus comme des clientèles à conquérir plutôt que comme des publics partisans captifs d'une famille politique. Désormais, les partis politiques n'ont plus le choix, ils doivent concevoir la joute électorale comme la vente d'idées et de projets à un public de consommateurs politiques.

C'est dans ce contexte particulier du 21e siècle que l'on peut comprendre la victoire d'une femme comme Rachel Notley. Femme éminemment sympathique, sourire aux lèvres, au regard franc et au verbe clair et juste. La victoire du NPD en Alberta vue du Québec est d'abord la victoire du charisme exceptionnel d'une femme comme le fut celle du regretté Jack Layton au Québec en 2011. Le séisme politique albertain c'est d'abord et avant tout la victoire du charisme et de l'optimisme contre le mépris et la suffisance des conservateurs.

La signification politique de l'élection du NPD en Alberta

Il est beaucoup trop tôt pour être en mesure de tirer des conclusions sur les conséquences de l'élection de madame Notley à la tête de l'Alberta. Il faudra voir ce que le gouvernement NPD fera de son pouvoir nouvellement acquis au cours des prochains mois et des prochaines années. Chose certaine, le gouvernement de l'Alberta aura un visage fort différent de celui des conservateurs. À commencer par le fait qu'il aura un visage probablement beaucoup plus féminin. Outre, la première ministre, le NPD a fait élire 23 autres femmes. On peut penser que plusieurs de celles-ci seront appelées au gouvernement dans un cabinet des ministres qui pourrait viser la parité entre les hommes et les femmes.

Un autre changement c'est le discours du gouvernement albertain sur l'environnement et les changements climatiques. Des changements, mais pas de ruptures avec le passé. Madame Notley a répété en campagne électorale et au lendemain de sa victoire qu'elle souhaitait que l'Alberta se dote d'une économie plus diversifiée et qu'elle était contre le fait d'utiliser les fonds publics albertains pour faire la promotion des pipelines des entreprises privées albertaines sur la scène internationale. Elle a du même souffle réitérée sa volonté d'augmenter le taux de redevances des compagnies pétrolières albertaines tout en se disant partisane d'un dialogue franc et ouvert avec elles. Par contre, elle a aussi réaffirmé l'importance des projets de pipeline pour l'économie de sa province et s'est dite prête à un dialogue avec ses homologues provinciaux et fédéraux sur cette question.

Le gouvernement du NPD en Alberta pourrait nous surprendre, mais il faut s'attendre à plus de continuité qu'à de ruptures avec le passé. Quoi qu'il en soit, un changement de ton ne peut que favoriser les intérêts des Albertains au pays. Faire la démonstration d'une plus grande sensibilité aux questions environnementales et aux changements climatiques sera déjà un grand changement.

La face du Canada changera...

Je crois cependant que le plus grand changement et la plus grande conséquence de l'élection du gouvernement NPD de Rachel Notley seront dans la perception des autres Canadiens envers l'Alberta et les Albertains. La venue de madame Notley dans une élection aux allures triomphales devrait mener à reconsidérer nos convictions envers cette province importante du Canada. L'Alberta n'est pas un ramassis de droitistes jusqu'au-boutistes et de gens sans sensibilité que nous avons souvent présentés dans nos commentaires québécois. L'Alberta, comme toutes les provinces canadiennes, est en phase avec de profondes transformations de sa société tout comme nous le sommes au Québec. L'Alberta a une population jeune et dynamique qui souhaite une meilleure vie pour elle et pour ses enfants.

L'élection de madame Notley avec une majorité écrasante envoie cependant un message fort au monde politique. Le mépris, la suffisance et la langue de bois ne sont plus adaptés aux stratégies contemporaines de la gestion du politique. Les gens veulent une autre politique ou plutôt comme le dit l'expression galvaudée de la politique autrement.

Même si l'élection du NPD en Alberta n'est pas l'annonce d'une vague orange lors des prochaines élections fédérales, elle n'en constitue pas moins un sévère avertissement au premier ministre Harper et au Parti conservateur. Les gens ont soif de justice et d'idées nouvelles et les électeurs refusent de se faire enfermer dans des catégories de politologues : gauche droite. Depuis l'élection en Alberta, il est possible d'imaginer un monde avec moins de conservateurs au parlement même si nous ne devons pas oublier que l'élection de madame Notley est avant tout l'élection d'une femme charismatique par une population qui veut de la politique autrement. Bref, madame Notley a profité du même phénomène en Alberta que celui qui profite à Stephen Harper au Canada. Madame Notley a vu la droite se diviser comme Stephen Harper a réussi à s'imposer devant une gauche divisée. C'est pourquoi nous désirons voir l'élection du NPD en Alberta non pas comme une vague orange, mais comme la naissance d'un nouveau coin de pays, le pays des oranges bleues...


Estrie Marine dec 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
S’évaporer… pour renaître!

S’évaporer… pour renaître!
Moi je vote Thomas Piketty!

Moi je vote Thomas Piketty!
Recup Estrie mars20
NOS RECOMMANDATIONS
L’occasion fait le larron…

L’occasion fait le larron…
À 4789 km

À 4789 km
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

HS Mars 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remises Gagnon mars 2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 25 mars 2020
L’occasion fait le larron…

Isabelle Simoneau
Mardi, 24 mars 2020
De la musique pour garder le moral

François Fouquet
Lundi, 23 mars 2020
Quand l’opinion ne tient plus

Alexis Jacques
Dimanche, 22 mars 2020
À 4789 km

Nathalie Larocque
Samedi, 21 mars 2020
Poursuivre les apprentissages à la maison

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
COVID-19: Consignes et directives du Gouvernement du Québec Lundi, 23 mars 2020
COVID-19: Consignes et directives du Gouvernement du Québec
La liste des services essentiels à Sherbrooke Mercredi, 25 mars 2020
La liste des services essentiels à Sherbrooke
Le SANC bien présent pour les immigrants en ces temps incertains Par Anita Lessard Jeudi, 26 mars 2020
Le SANC bien présent pour les immigrants en ces temps incertains
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous