magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 27 janvier
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Bedon & bout'chou Par Bedon & bout'chou

Jeudi, 28 décembre 2017

Accoucher à Noël, panique ou enchantement?



 Imprimer   Envoyer 
Dites-vous que la naissance d’un enfant est un évènement exaltant. Peu importe la date à laquelle il se produit.

À tous les jours, plusieurs femmes donnent naissance. Dans notre société rythmée et organisée par de grandes fêtes populaires; y a comme des journées où je me dis que ce doit être particulier d'accoucher à ces moments-là. Noël particulièrement. Alors panique ou accommodement de bon aloi?

Pour la famille et les amis qui sont en pleine réjouissance, c'est surement un moment excitant à vivre : savoir qu'un nouveau membre de la famille arrive sous peu; le timing ne vous semble toujours pas opportun?

Dites-vous que la naissance d'un enfant est un évènement exaltant. Peu importe la date à laquelle il se produit. Festivités ou pas, gageons que vous serez entièrement transportés par l'euphorie du moment. Sans oublier que l'atmosphère à la maternité doit avoir un petit quelque chose de magique en cette période de... nativité!

Protéger son cocon à travers les festivités

Là où il y aurait un piège, s'il y en a un, c'est de ne pas respecter ces moments d'intimité dont les nouveaux parents ont souvent besoin lors d'une naissance et des premiers jours avec bébé. Tout le monde étant dans l'énergie des fêtes, avec la volonté de se rassembler, on peut vite oublier le contexte et débarquer à l'hôpital ou à la maison et s'imposer. Il est alors fortement recommandé d'informer votre famille de vos volontés.

Également matière à réflexion. Le temps des fêtes, c'est aussi la période du rhume et de la grippe. Est-ce le bon moment pour vous ou votre bébé pour gérer la maladie? On oublie vite qu'un nouveau-né est fragile, et que les vilains petits virus peuvent vite se compliquer. Si vous désirez tout de même assister à des rassemblements, prévoyez faire du portage et exigez que les gens se lavent les mains avant de prendre le nouveau-né. Et que ceux qui sont malades se tiennent loin. Vous trouverez bien un autre moment pour leur présenter le nouveau membre de la famille.

Dans la vie d'un poupon, tout est stimulation, il devient alors sur-stimulé très rapidement. Vous n'êtes pas sans savoir qu'un bébé devient vite le centre d'attention. Les odeurs, les voix, les visages qui changent sont de bons ingrédients pour vous cuisiner un bébé qui pleurera sans raison pendant un certain temps. Si vous prévoyez assister aux réjouissances, gardez-vous le droit de limiter votre présence ou de vous isoler avec bébé pour retrouver un peu de calme et d'apaisement.

Après l'accouchement, il est vrai que l'on constate une poussée d'adrénaline pendant quelques heures, mais le corps de la maman s'installe vite en mode récupération. Si vous abusez de cette période, il est probable que la fatigue vous rattrape à un moment ou à un autre, alors mieux vaut prévoir le soutien nécessaire et respecter vos limites physiques et mentales.

Plusieurs mamans qui prévoient accoucher à cette période de l'année nous disent préférer prendre davantage de congés avant la naissance et préparer d'avance leurs repas. Certaines préfèrent inviter la parenté chez elle, afin d'éviter les longs déplacements près de la date fatidique, et y aller d'une formule « potluck » où chacun amène ses vivres, minimisant ainsi l'énergie de préparation des festivités. Acceptez l'aide qu'on vous offre pour ménager vos énergies.

Voilà autant de façons de tenir compte de cette réalité avec laquelle il vaut mieux composer pour le mieux et selon les volontés d'une maman à l'écoute de soi!

Jacinthe Camirand et Catherine Sévigny
Animatrices postnatales


Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Carbone Scol’ERE : sensibiliser les jeunes de l’Estrie aux changements climatiques

Carbone Scol’ERE : sensibiliser les jeunes de l’Estrie aux changements climatiques
Concert gratuit de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke ce weekend

Concert gratuit de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke ce weekend
Hyundai Sherbrooke jan 2021 B
NOS RECOMMANDATIONS
L’équipe du Siboire et la Fondation du CHUS s’unissent pour surmonter le confinement

L’équipe du Siboire et la Fondation du CHUS s’unissent pour surmonter le confinement
David Goudreault : l’Estrien espère retrouver son public bientôt

David Goudreault : l’Estrien espère retrouver son public bientôt
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

McDonalds Embauche Nov 2020 A
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 27 janvier 2021
Les petits caporaux

François Fouquet
Lundi, 25 janvier 2021
Trump, vu d’ici

Me Catherine Chouinard
Dimanche, 24 janvier 2021
Un chalet à plusieurs : rêve ou cauchemar?

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Ouverture de Jouvence pour les visiteurs d’un jour Par Maxime Grondin Mardi, 19 janvier 2021
Ouverture de Jouvence pour les visiteurs d’un jour
Lancement du Défi Château de neige en Estrie Par Megan Foy Mardi, 19 janvier 2021
Lancement du Défi Château de neige en Estrie
David Goudreault : l’Estrien espère retrouver son public bientôt Par Megan Foy Mercredi, 20 janvier 2021
David Goudreault : l’Estrien espère retrouver son public bientôt
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut