magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Appeler la SQ pour les bonnes raisons
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
AUTOMOBILES / Actualité automobile
Auto123.com Par Auto123.com

Mardi, 2 avril 2013

Nissan Pathfinder SL 4x4 2013 : nouveau et amélioré


Par Mathieu St-Pierre

 Imprimer   Envoyer 

Le titre de cet essai routier est à la fois l'une des meilleures et l'une des pires phrases de marketing dans toute l'histoire de l'automobile. Quoi qu'il en soit, il décrit très bien le Nissan Pathfinder 2013.

Confortable, spacieux, bien aménagé et rapide, le Nissan Pathfinder 2013 est vite passé près de remporter le titre de « Véhicule utilitaire intermédiaire de l'année » selon Auto123.com. Son calme et son assurance m'impressionnent plus que tout.

J'ai très peu de reproches à lui adresser. Tout d'abord, le plancher du coffre se trouve affreusement haut, ce qui complique le chargement : il faut soit se salir ou carrément grimper à l'intérieur! Ensuite, il y a la boîte Xtronic à variation continue, qui fait rager le conducteur au moins 10 % du temps.

Design du 21e siècle

Le nouveau Pathfinder se veut donc un authentique multisegment familial, armé de quelques équipements pour les gros travaux et obstacles. Les ailes évasées ont disparu au profit d'une silhouette plus gracieuse et urbaine. Par contre, le véhicule a été considérablement élargi, ce qui le rend plus ou moins manœuvrable dans certaines situations.

Comme on peut le voir à travers le reste de l'industrie présentement, du moins chez la plupart des compagnies, le désir de conférer au Nissan Pathfinder 2013 un style qui plaira davantage au grand public fait en sorte qu'il ressemble de plus en plus à tous les autres multisegments. Si la calandre agrandie et les phares surdimensionnés paraîtront « différents » au début, le Pathfinder finira par se fondre dans la masse à la longue.

De l'espace pour tout le monde

L'habitable gigantesque se révèle étonnamment accueillant. À l'instar de la Nissan Altima 2013, le décor n'a rien de spécial, mais tout est merveilleusement bien pensé. Les multiples réglages permettent de trouver une position de conduite optimale et chacune des commandes tombe naturellement sous la main.

Les boutons qui servent à naviguer d'un menu à l'autre sur l'écran central sont bien positionnés et simples à utiliser. Idem pour ceux qu'on retrouve sur le volant. Au sujet de ce dernier, j'aime son allure sportive, sa bonne prise en main et sa fonction chauffante (version SL).

Les sièges des deux premières rangées s'avèrent spacieux et agréables. La troisième rangée l'est uniquement pour des enfants ou des animaux.

Un bon combo sous le capot

En général, les 260 chevaux et 240 livres-pied de couple du V6 de 3,5 L propulsent remarquablement le Nissan Pathfinder 2013 et ses 1 987 kilos (4 381 livres). En fait, ce gros utilitaire m'a paru vraiment rapide.

La boîte Xtronic à variation continue achemine la puissance aux roues motrices en un rien de temps, aidée sans hésitation par le système 4RM tout-mode intuitif de Nissan. Si le chrono de 0 à 100 km/h indique un peu plus de huit secondes, le Pathfinder semble avancer plus vite encore. Le problème, en pleine accélération, est que la boîte Xtronic maintient le régime tout près de la zone critique de 6 500 tours/minute, soit en dehors du cœur de la puissance du V6.

Toutefois, 90 % du temps, le groupe motopropulseur effectue du très bon travail. Le Nissan Pathfinder 2013 grogne et s'élance avec détermination au décollage, après quoi il conserve un bon air d'aller si on résiste à l'envie d'écraser l'accélérateur. Malgré la lourdeur occasionnelle de mon pied droit, j'ai obtenu une consommation légèrement inférieure à 12 L/100 km, ce qui est exceptionnel compte tenu des températures glaciales dans lesquelles j'ai essayé le Pathfinder.

Nouveau roulement amélioré

La beauté du Nissan Pathfinder 2013, c'est qu'il se comporte comme un véhicule beaucoup plus petit. À titre de comparaison, le Hyundai Santa Fe Sport 2013 de notre essai à long terme, qui possède pourtant un gabarit plus compact, se conduit comme s'il était plus gros que le Pathfinder.

La plateforme de ce dernier (la même que pour l'Infiniti JX 2013) s'avère extrêmement rigide et savamment conçue. Le roulement silencieux et feutré nous le prouve bien. Dans les faits, le Nissan Pathfinder 2013 figure parmi les utilitaires les plus agréables à conduire de sa catégorie.

La direction à assistance électrohydraulique pourrait quasiment être qualifiée de sportive, tandis que la suspension entièrement indépendante absorbe les imperfections de la chaussée sans effort ou presque. Par son calme et sa stabilité, notamment, le Pathfinder se manie comme une berline sur la route.

Il en vaut le détour

En somme, le Nissan Pathfinder 2013 est pratiquement bon sur toute la ligne. Débutant à 29 998 $ en version S 4x2 (ajoutez 2 000 $ pour la transmission intégrale, selon moi essentielle), il se situe dans la même fourchette de prix que ses plus proches rivaux, soit le Ford Explorer et le Chevrolet Traverse.

Le modèle SL 4x4 que j'ai testé se vend à partir de 37 698 $ et offre une tonne de commodités. Je crois cependant que le Pathfinder SV 4x4 (35 248 $) représente un meilleur achat, quoique les sièges arrière chauffants du premier justifieront amplement la dépense additionnelle pour certains.


1077 Printemps 20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord

Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord
Isolements d'élèves à LaRuche: la Commission scolaire fait le point

Isolements d'élèves à LaRuche: la Commission scolaire fait le point
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Un fonds d'urgence pour les organismes communautaires

Un fonds d'urgence pour les organismes communautaires
Grand complot, croyances et COVID-19

Grand complot, croyances et COVID-19
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
BdT 17 mars 20
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 10 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 5

Nathalie Larocque
Vendredi, 10 avril 2020
Petits conflits et confinement

Yves Nantel
Jeudi, 9 avril 2020
COVID-19 versus Crise Climatique

Daniel Nadeau
Mercredi, 8 avril 2020
Ce que changera la pandémie…

François Fouquet
Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19

Claude Hébert
Dimanche, 5 avril 2020
Le temps d’un confinement

1077 Printemps 20
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord Lundi, 6 avril 2020
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord
Grand complot, croyances et COVID-19 Par François Fouquet Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19
Vives inquiétudes à Coaticook Par Daniel Campeau Jeudi, 2 avril 2020
Vives inquiétudes à Coaticook
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous