Zoo voyage autour du monde 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Trainigenaction
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Anita Lessard Par Anita Lessard

Vendredi, 12 juin 2020

Le Musée-des-Beaux-arts s'adapte pour sa réouverture



 Imprimer   Envoyer 
crédit photos François Lafrance; La Charge de Simon Beaudry; (en bas à droite) Couleurs Manifestes, collection du MBAS; (en bas à gauche) Canopy de José Luis Torres

La réouverture des institutions muséales a imposé qu'une série de mesures sanitaires soient mises en place pour permettre aux visiteurs.euses de circuler en toute sécurité dans les multiples espaces des lieux. Le Musée des Beaux-arts de Sherbrooke n'y faisant pas exception, l'innovation et la débrouillardise de son équipe pour y arriver dans un court délai, ont été indispensables.

Sa directrice générale, Maude Charland-Lallier explique avoir eu à faire face à de nombreux défis afin de permettre une réouverture dans les temps. « On a travaillé très fort et de concert avec toute l'équipe pour adapter le musée et les expositions aux mesures sanitaires nécessaires, pour permettre au public de vivre l'expérience complète sans compromettre leur santé. Ça va permettre de s'évader en toute quiétude! »

Plusieurs mesures sont donc en place et doivent être adoptées par ceux qui fouleront les portes du MBAS : la distanciation physique de 2 mètres devra être respectée en tout temps; des stations sanitaires seront disposées sur tous les étages du bâtiment; une signalisation a également été apposée au sol pour éviter que les visiteurs.euses ne se croisent. Le paiement à l'entrée se fait maintenant uniquement par carte de crédit ou de débit avec une puce (si possible).

Les groupes de camps d'été ou de visites guidées sont également proscrits. Pour pallier à la situation, le musée a opté pour un nouvel outil. « Comme les visites de groupe ne sont pas autorisées par le guide sanitaire, on a développé une offre hors-les-murs adaptée aux camps de jour, et également pour les institutions scolaires en prévision de l'automne », explique la directrice. Elle ajoute que le tout est sujet à changement selon l'évolution de la situation.

Comme on ne voulait pas dénaturer la visite, plusieurs ajouts ont été faits pour en faire un moment enrichissant et agréable. « On a dû transformer les interactifs pour qu'ils se déclenchent autrement qu'avec les mains. Cet élément a représentait un défi majeur. » Mme Charland-Lallier donne en exemple l'exposition ‘'La Charge'' de Simon Beaudry qui présente plusieurs œuvres articulée autour d'une interaction avec le visiteur. Des ajustements techniques ont été effectués afin de conserver le même impact que désiré par l'artiste, mais sans qu'un un contact physique ne soit initié pour obtenir son résultat.

La programmation estivale inclus la prolongation des expositions de Simon Beaudry et d'Anna Wong, jusqu'au mois de septembre 2020. Les visiteur(-euse)s auront ainsi le temps de découvrir les saisissantes œuvres de La charge : fiction et réalité dramatiques et la délicatesse du travail d'Anna Wong avec l'exposition Périple sur deux chemins qui lui est dédiée tout l'été. Couleurs manifestes qui explore le pouvoir d'interpellation, de transmission de sens et de symboliques de la couleur, vu à travers une cinquantaine d'œuvres de la collection du Musée des beaux-arts de Sherbrooke restera également accessible au public. Une application pour le cellulaire est d'ailleurs disponible pour bonifier la visite de cette dernière. Un parcours jeunesse comprenant des cartels avec un niveau de lecture adapté aux plus jeunes est aussi intégré dans l'exposition.

Le MBAS est aussi à travailler sur le montage d'une installation in situ extérieure avec l'artiste argentin José Luis Torres. Crée en collaboration avec l'organisme EstrieAide et la galerie d'art Foreman de l'Unversité Bishop's, DÉ-CONSTRUCTION est œuvre évolutive promet d'en mettre plein la vue. « Son exposition devait être inaugurée le 28 mai avec un volet intérieur et un volet extérieur. On a décidé de conserver le volet extérieur pour que les visiteurs puissent découvrir en préambule cette installation. Elle va être monumentale et située près du bâtiment du musée. »

L'artiste recycle pour créer, pour contraster, interroger, et faire réfléchir. Il utilise souvent des objets récupérés pour en faire des constructions où les objets se superposent. Pour l'œuvre qui sera complétée dans les prochaines semaines, les composantes du projet seront fournies par EstrieAide. On prévoit présenter la partie intérieure cet automne. José Luis Torres vit et travaille au Québec depuis 2003. Il détient un baccalauréat en arts visuels, une maîtrise en sculpture et une formation en architecture ainsi qu'en intégration des arts à l'architecture.

Maude Charland-Lallier se dit très heureuse de pour accueillir les amateurs d'art visuel à nouveau et espère les voir venir en grand nombre malgré les mesures mises en place. « Habituellement on reçoit beaucoup de touristes de l'extérieur; c'est là qu'est la grande inconnue. Comment le public va réagir; est-ce que le tourisme local va augmenter? On espère bien sûr que le public soit au rendez-vous et que les gens de la communauté viennent découvrir les expositions de leur musée, qu'ils s'approprient leur musée pendant la saison estivale », conclue-t-elle.

Horaires et tarification: mbas.qc.ca

 


Écoloboutique aout 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des capsules musicales offertes par l'OSS

Des capsules musicales offertes par l'OSS
Tenir le Salon du livre? La réflexion est en cours

Tenir le Salon du livre? La réflexion est en cours
FQDC Campagne corporative aout 2020
NOS RECOMMANDATIONS
La ville déplace des conteneurs pour le verre

La ville déplace des conteneurs pour le verre
Ward, le pire et le pas pire…

Ward, le pire et le pas pire…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

FTMS 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du Terroir 12juillet2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 12 août 2020
Le Québec n’est pas une page blanche…

Sylvie L. Bergeron
Mardi, 11 août 2020
Chronique d'humeur Covid

François Fouquet
Lundi, 10 août 2020
Ward, le pire et le pas pire…

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 7 août 2020
Être un aîné en santé

Jacinthe Dubé 21 juillet 20
Concours Écoloboutique aout 2020
Un inventaire des touladis fait dans le Memphrémagog Mardi, 11 août 2020
Un inventaire des touladis fait dans le Memphrémagog
Le SPS cherche à identifier un individu Jeudi, 6 août 2020
Le SPS cherche à identifier un individu
La ville déplace des conteneurs pour le verre Jeudi, 6 août 2020
La ville déplace des conteneurs pour le verre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous