magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Une soirée d'épouvante à la bibliothèque Éva-Senécal
 
STYLE DE VIE
STYLE DE VIE / Style de vie
Renée Dagenais<br>Maître en yoga et méditation Par Renée Dagenais
Maître en yoga et méditation


Mercredi, 9 septembre 2015

La puissance du mental



 Imprimer   Envoyer 

Quand on parle de la puissance du mental, on pense généralement à ses côtés positifs : un athlète de haut niveau, même avec le corps le plus puissant du monde, n'arriverait pas aux mêmes résultats si le mental n'était pas impliqué dans ses entraînements. Dans le domaine de la santé, les recherches démontrent de plus en plus que le mental a de l'influence dans le processus de guérison de la maladie. De même, les livres abondent sur le pouvoir de la pensée à attirer ce qu'on désire dans nos vies. Pensée, mental, quelle est la différence? Le mental est ce qui génère les pensées positives ou négatives et qui les alimente ensuite. Quand les pensées sont positives, nous sommes heureux. Quand les pensées sont négatives, nous sommes malheureux.

C'est la puissance du mental dans ses côtés négatifs, ou plutôt, c'est la puissance d'un mental non discipliné et déconnecté du corps qui crée le sentiment que notre bonheur nous échappe. Nous avons tous vécu une situation semblable : la température est idéale, nous sommes en vacances dans un endroit magnifique avec une personne aimée, nous sommes heureux, rien ne pourrait ternir ce bien-être! Puis tout à coup, sans nous en rendre compte, nous commençons à penser à une situation difficile de notre vie et l'anxiété s'installe. Les conditions extérieures n'ont pas changé, ce sont nos pensées qui ont pris un tournant négatif et notre bonheur vient de s'envoler.

Autre situation dans laquelle on peut tous se reconnaître : on se sent très fatigué et on n'a qu'une hâte, celle de se retrouver dans notre lit pour enfin se reposer. Arrive le moment tant attendu, on se couche et on attend le précieux sommeil qui va effacer toute la fatigue. Puis on est là étendu à essayer de relaxer pendant qu'on est littéralement assailli de toutes sortes de pensées sur ce qu'on doit faire demain. On a beau essayer de se parler et de faire taire les pensées, de se raisonner, rien ne fonctionne : le « hamster » ne s'arrête pas. On sait parfaitement que ça ne sert à rien de continuer à penser puisque rien ne se fera avant le lendemain, on est conscient que ces pensées n'apportent rien de plus à la situation puisqu'elles se répètent sans fin sans apporter de solutions valables. On tourne en rond dans notre tête et le corps est de moins en moins capable de relaxer. On devient de plus en plus anxieux face à notre incapacité à arrêter le flot des pensées. On a l'impression d'être un otage du mental dans notre propre corps. Et c'est la vérité, car chaque pensée a un effet dans le corps : une belle pensée relaxante crée de la relaxation. Une pensée stressante crée des tensions dans le corps. C'est ça la puissance négative du mental : un mental puissant qu'on n'arrive pas à discipliner et qui à la longue détruit la vie : il finit par endommager le système nerveux qui n'arrive plus à se calmer, crée de l'anxiété et éventuellement, mine notre capacité d'être heureux.

Il devient impératif que nous apprenions comme société à discipliner le mental et à le reconnecter avec le corps. Il ne sert à rien d'essayer de discipliner le mental par le mental. C'est comme tenter d'éteindre un feu avec une torche enflammée. Pour discipliner le mental, il faut d'abord redonner au corps ce dont il a besoin et qui lui manque dans notre style de vie ordinaire : du mouvement! Il faut bouger, marcher, danser, créer, il faut sortir et s'oxygéner. S'éloigner de nos ordinateurs et reconnecter avec la nature. Et apprendre à respirer, revenir dans l'instant présent et méditer. Il y a beaucoup de moyens naturels de calmer le mental et ils impliquent tous le corps. Le mental doit être notre allié et non notre maître.

Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Martine Delvaux: féminisme et fiction

Martine Delvaux: féminisme et fiction
L'intersection Sherbrooke-Principale rouverte à la circulation

L'intersection Sherbrooke-Principale rouverte à la circulation
NOS RECOMMANDATIONS
Portes ouvertes à la SPA de Sherbrooke

Portes ouvertes à la SPA de Sherbrooke
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche

La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche Vendredi, 18 octobre 2019
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche
La location à court terme à l'ère d'AirBnb Par Me Laurence Ferland Jeudi, 17 octobre 2019
La location à court terme à l'ère d'AirBnb
Une terrasse d'hiver au Savo Par Daniel Campeau Jeudi, 17 octobre 2019
Une terrasse d'hiver au Savo
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous