magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Centre culturel Pierre-Gobeil 10 dec 2018
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 14 novembre 2018

Se fier à son instinct et sauter dans l’inconnu



 Imprimer   Envoyer 
L’auteure-compositrice-interprète Marie-Mai était de passage à Sherbrooke mardi pour présenter aux médias son nouvel album et discuter un brin de ses projets artistiques.

L'auteure-compositrice-interprète Marie-Mai était de passage à Sherbrooke mardi pour présenter aux médias son nouvel album et discuter un brin de ses projets artistiques. Disons que la star québécoise n'a pas perdu sa passion pour la scène, ni son ambition de rester toujours au sommet.

Marie-Mai Bouchard a connu de grands changements dans sa vie personnelle au cours des deux dernières années. Séparation, nouveau conjoint, naissance de son premier enfant, changement de main pour la gérance de sa carrière (elle était avec les Productions J depuis ses tout débuts); ces changements ont grandement influencé la vie professionnelle de la star québécoise.

Marie-Mai insiste tout de même : sa personnalité n'a pas changé pour autant. La vie n'a suivi que son cours.

« Je ne fais que suivre mon évolution et je continue d'être authentique. C'est vrai que de l'extérieur, on peut avoir l'impression qu'il y a eu beaucoup de changements drastiques, mais pour moi, il s'agit que d'un changement qui, finalement, en a apporté un autre. Puis un autre. Puis un autre. Évidemment, il y a eu un moment où je me suis demandé si j'étais en accord avec ce que je disais. Lorsqu' on passe douze ans à rouler à 300 milles à l'heure, à enchainer les albums puis les tournées et à mettre toujours la carrière de l'avant, c'est normal à un certain moment de se demander ce qui arriverait si on pesait sur pause. »

Marie-Mai a donc écouté son instinct et a pesé sur pause. « J'ai sauté dans le vide. C'est beaucoup d'inconnu, mais en même temps je sens que ça bouille sous mes pieds. Je me suis tenu debout et j'ai parié sur moi. Je me suis dit que si j'avais quelque chose sur lequel miser dans ma vie, c'était bien mon talent, mon instinct et moi en tant que personne. Je reviens aujourd'hui et je me sens à la bonne place. Ça n'a pas de prix! »

A-t-elle tout de même eu peur de la réaction de son public? Non, répond d'emblée la chanteuse.

« S'il y a quelque chose que je n'ai jamais remis en question, c'est bien l'amour de mon public. J'ai senti un respect de la part des gens pour mon cheminement. Ces changements dans ma vie ont démontré aux gens que je suis comme tout le monde; il n'y a personne qui est à l'abri d'une rupture, d'une remise en question ou d'une crise existentielle. On passe tous par là. »

En musique et sur la scène

De retour avec un nouvel album et une tournée de spectacle, Marie-Mai s'est dirigée vers un son plus pop et électro. Un style qui lui va d'ailleurs à merveille.

« Je me suis écoutée et je suis contente de présenter un album qui est plus que jamais fidèle à mon histoire. Dans tous mes albums précédents, j'apportais les influences pop et Fred (St-Gelais) apportait ses influences rock. C'était un mélange des deux. Mais en enlevant le rock, il reste mon univers à moi. Au fond, j'ai juste fait ce que j'aurais probablement fait si j'avais été seule à cette époque. »

Dans quelques semaines, Marie-Mai entrera en studio pour enregistrer des chansons en anglais. A-t-elle l'intention de séduire le Canada anglais et nos voisins du sud? Ses projets parlent d'eux-mêmes. La belle blonde est maintenant l'égérie canadienne de la marque de produits capillaires haut de gamme Kerastase, en plus d'être mentor pour de jeunes artistes au concours musical télévisé The Launch. L'émission, enregistrée à Toronto, sera diffusée dès janvier sur CTV.

Marie-Mai n'a jamais caché ses grandes ambitions à l'international. Il y a déjà eu d'ailleurs quelques essais qui n'ont pas donné les résultats escomptés, mais elle reste confiante et positive. D'ailleurs, c'est en grande partie cette belle confiance qui a mené Marie-Mai au sommet dans le milieu artistique québécois.

« Mon père était auteur-compositeur et il me répétait sans cesse que ce milieu est difficile. Ça ne fait pas plaisir à entendre lorsqu'on est jeune, mais c'est ce qui a bâti ma confiance en moi et ma résilience. Je me suis toujours dit que lorsque ça ne marche pas du premier coup, il faut se relever et recommencer. »

Oui, Marie-Mai est tombée à quelques reprises au fil de sa carrière. Dans le milieu, on l'a sous-estimée maintes fois. La finaliste de la première cuvée de Star Académie (il y a maintenant 15 ans) a travaillé fort pour réaliser ses ambitions.

« J'ai dû me battre dès les débuts pour prouver ma valeur en tant qu'auteure-compositrice et pour démontrer que ma carrière allait durer. J'ai toujours eu confiance en moi, mais cette confiance n'est pas inébranlable. J'ai réalisé que lorsque je suis loin de la scène et que je ne suis pas en contact avec mon public pendant une longue période, je deviens plus vulnérable et je me remets un peu en question. Je me suis rendu compte que ma confiance devait aller au-delà de ce que je fais. Je dois avoir confiance autant en Marie-Mai Bouchard la femme, qu'en Marie-Mai l'artiste. Disons que je travaille encore à équilibrer les choses. »

Marie-Mai reverra son public sherbrookois le 7 juin prochain, au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.


Basta Communication decembre 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
« Je suis content de la performance des gars »

« Je suis content de la performance des gars »
Annie Godbout remet une partie de son salaire aux jeunes

Annie Godbout remet une partie de son salaire aux jeunes
NOS RECOMMANDATIONS
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi!

Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi!
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke

Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 10 dec 2018
 
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Des voleurs recherchés à Magog récidivent Par Vincent Lambert Jeudi, 13 décembre 2018
Des voleurs recherchés à Magog récidivent
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay Par Vincent Lambert Mercredi, 12 décembre 2018
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke Par Vincent Lambert Jeudi, 13 décembre 2018
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous