magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 

Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Passer au palier orange: ce que ça veut dire...
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
MRC ESTRIE / Memphrémagog
Mardi, 7 mai 2013

Magog fait un premier pas pour protéger ses bandes riveraines



 Imprimer   Envoyer 

Les membres du conseil municipal de la Ville de Magog ont donné leur aval, hier soir en séance publique, à un projet de règlement visant à améliorer la protection des bandes riveraines.

Ce projet propose certaines modifications au règlement déjà existant, dont les suivantes :

  1. Pour l'ensemble du territoire, interdiction d'entretenir la végétation sur une bande de 5 mètres à partir de la ligne des hautes eaux et obligation de la renaturaliser à partir du 30 septembre 2013;
  2. Pour les terrains riverains situés à 300 mètres et moins du lac Memphrémagog, source d'eau potable de la région, la bande d'interdiction d'entretien de 5 mètres sera portée à 10 mètres à compter du 30 septembre 2016. Cependant, les terrains desservis par les réseaux d'égout ou d'aqueduc situés dans le périmètre urbain ou ceux ayant une superficie moindre que 2000 mètres carrés ne seront pas touchés par cette disposition.

Avant d'être adopté, ce projet de règlement fera l'objet d'une assemblée publique de consultation le lundi 27 mai à 19 h 30 à l'hôtel de ville. Lors de cette assemblée, les enjeux environnementaux liés aux modifications proposées au règlement de protection des bandes riveraines seront expliqués. Les personnes et les organismes qui désirent s'exprimer seront alors entendus.

« Ces dispositions font suite à la réflexion entamée depuis quelque temps par les élus magogois à l'effet que la bande riveraine est une mesure efficace de contrôle de l'apport de phosphore au lac Memphrémagog et que nous devons en priorité protéger la source d'eau potable de la région », d'expliquer la mairesse de la Ville de Magog, Mme Vicki May Hamm. « Les élus ont tenu compte des préoccupations des citoyens quant à l'espace parfois restreint pour des terrains situés en milieu urbain, tout en demandant un effort supplémentaire à ceux ayant une propriété située à l'extérieur du périmètre urbain d'une superficie supérieure à 2 000 m2. »

Pour Diane Pelletier, présidente de la Commission environnement et aménagement du territoire, « ces nouvelles mesures plus acceptables pour les propriétaires riverains de petits terrains favoriseront le respect intégral de la renaturalisation des bandes riveraines ».

La préservation de la qualité de l'environnement dont profite Magog est au coeur des préoccupations de la municipalité. Au cours des dernières années, la Ville a d'ailleurs mis en place plusieurs actions visant différents secteurs d'activité (agricole, forestier, résidentiel, commercial, etc.) pour préserver la qualité de l'eau de surface sur le territoire magogois, notamment :

  1. Interdiction d'épandre de l'engrais sur l'ensemble du territoire;
  2. Obligation de contrôler l'érosion des sols lors de travaux de remblai-déblai situés à moins de 30 mètres d'un cours d'eau, d'un fossé ou d'un égout pluvial;
  3. Ajout de mesures pour le maintien du couvert forestier allant jusqu'à une obligation de conserver 60 % de couverture boisée pour certains terrains;
  4. Ajout de cours d'eau assujettis aux règlements municipaux;
  5. Mise en place d'une règlementation visant à interdire l'aménagement de structures permanentes dans les lacs et cours d'eau;
  6. Adhésion de la municipalité à la stratégie québécoise de gestion des sels de voirie incluant l'implantation de quartiers blancs;
  7. Subventions de plusieurs milliers de dollars aux propriétaires de parcs et plages privés pour en permettre la revégétalisation;
  8. Soutien aux associations de protection de lacs sur le territoire et soutien à l'ensemencement de poissons;
  9. Distribution annuelle de plants aux riverains pour un total de 11 900 arbustes depuis 2008;
  10. Formation des équipes concernées à la Ville de Magog concernant les mesures de contrôle de l'érosion sur les chantiers;
  11. Ajout de système de rétention et de traitement des eaux pluviales dans les nouveaux développements (deux en place actuellement et plusieurs à venir);
  12. Adhésion au programme provincial de correction des installations septiques et mise à niveau de plus d'une centaine d'installations septiques défectueuses depuis 2008;
  13. Participation à la protection et à la mise en valeur de milieux d'intérêt exceptionnel par l'implication de la Ville avec LAMRAC et la protection du marais de la Rivière aux Cerises;
  14. Obtention de la première certification Pavillon Bleu décernée au Québec pour les plages du parc de la Baie-de-Magog et la Plage des Cantons;
  15. Mise en place d'un programme correctif et d'un suivi des raccordements croisés;
  16. Revégétalisation des rives de la Pointe Merry et de la plage des Cantons avec un investissement de près de 180 000 $;
  17. Participation de la Ville à la réalisation d'un plan directeur de l'eau pour le secteur de la rivière Magog ainsi que pour le sous-bassin du lac Memphrémagog.

Plusieurs autres actions liées à la préservation de la qualité de l'eau de surface seront également finalisées au cours des mois à venir.

Source : Service des communications de la Ville de Magog


Vieux Clocher 2 oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le Projet Synergie pour stimuler l'économie circulaire en Estrie

Le Projet Synergie pour stimuler l'économie circulaire en Estrie
Perquisition de stupéfiants à Sherbrooke

Perquisition de stupéfiants à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Reprise des frais d'administration à Hydro-Sherbrooke

Reprise des frais d'administration à Hydro-Sherbrooke
Temps durs pour la Fondation Rock-Guertin

Temps durs pour la Fondation Rock-Guertin
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 30 septembre 2020
Le fils de son père

François Fouquet
Lundi, 28 septembre 2020
Tu y crois, toi?

Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage Par Daniel Campeau Mercredi, 23 septembre 2020
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage
Projet Grand Paysage: le Mont Orford comme canevas Par Anita Lessard Samedi, 26 septembre 2020
Projet Grand Paysage: le Mont Orford comme canevas
Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie Par Daniel Nadeau Mercredi, 23 septembre 2020
Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous