magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 

Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
MRC ESTRIE / Memphrémagog
Vendredi, 25 octobre 2013

Magog voit à la réalisation d’un inventaire archéologique sur le site de la maison Merry



 Imprimer   Envoyer 

La Ville de Magog informe la population qu'elle entamera, la semaine prochaine, la première phase du processus de réhabilitation de la maison Merry en procédant à un inventaire archéologique.

Certaines études confirment que la maison Merry se trouve dans un secteur à fort potentiel archéologique, dont « l'Étude de potentiel archéologique des M.R.C. de Coaticook, Memphrémagog et Sherbrooke », réalisée par Arkéos inc. en 1987. Comme la Loi sur le patrimoine culturel oblige tout propriétaire à déclarer la découverte d'un artefact ou d'un site archéologique, ce qui implique l'arrêt immédiat de travaux et l'obligation d'aviser le ministère de la Culture et des Communications du Québec, la Ville de Magog entreprend cet inventaire archéologique par mesure de prévention dans le contexte de la future restauration extérieure du bâtiment de la maison Merry et du réaménagement de son terrain. Par le fait même, elle souhaite contribuer à la connaissance, à la protection et à la mise en valeur du patrimoine archéologique de Magog.

Pour ce projet, la municipalité profite d'un partenariat avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cadre de l'entente de développement culturel Ville-Ministère. L'inventaire archéologique a été confié à la firme Archéo-Estrie. Les activités prévues se dérouleront sur une période approximative de trois ou quatre jours.

Par ailleurs, afin d'assurer le bon déroulement des activités et la sécurité de tous, la municipalité demande aux citoyens de ne pas s'approcher des lieux des travaux au-delà des indications à cet effet. La Ville de Magog communiquera les résultats de cette démarche ultérieurement.

Construite en 1821 par l'Étatsunien Ralph Merry III, fondateur de Magog, et habitée par cinq générations de la famille, cette maison est la plus ancienne du Magog urbain et fait écho à la période pionnière de la ville. Ses valeurs historique et patrimoniale justifient sa protection pour les générations d'aujourd'hui et de demain. La Ville de Magog en a fait l'acquisition en 2008. Sa volonté est de mettre en valeur et de rendre accessible au public ce joyau patrimonial à moyen terme.

Source : Service des communications de la Ville de Magog


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le Dauphin change d'adresse

Le Dauphin change d'adresse
Éditorial

Éditorial
NOS RECOMMANDATIONS
Une aide additionnelle de 1,3 M$ pour les PME de Sherbrooke

Une aide additionnelle de 1,3 M$ pour les PME de Sherbrooke
Bilan COVID-19 du 12 janvier

Bilan COVID-19 du 12 janvier
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 13 janvier 2021
Burlesque Amérique !

François Fouquet
Lundi, 11 janvier 2021
Vivre dans un état policier

Vol dans un commerce de Richmond : suspect toujours recherché Par Maxime Grondin Vendredi, 15 janvier 2021
Vol dans un commerce de Richmond : suspect toujours recherché
Hausse du prix des propriétés à Sherbrooke Par Maxime Grondin Vendredi, 15 janvier 2021
Hausse du prix des propriétés à Sherbrooke
Burlesque Amérique ! Par Daniel Nadeau Mercredi, 13 janvier 2021
Burlesque Amérique !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous