magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Période d'embauche pour les jeunes aux études
 
LE PAPOTIN
La une, accueil
Actualités
Reportages
Chroniques
Affaires municipales
Écho des organismes
Divers
Facebook
LE PAPOTIN / Chroniques
Mardi, 12 avril 2016

Légumes diurétiques et leurs bienfaits sur la santé



 Imprimer   Envoyer 

Le céleri bon contre l'hypertension :
Croquant et tendre à la fois, le céleri est un légume diurétique à faible teneur en calories. Il doit son action diurétique à sa haute teneur en potassium (260 mg pour 100 g), contrebalançant sa haute teneur en sodium (80 mg pour 100 g). Cela en fait aussi un aliment salé intéressant pour les personnes souffrant d'hypertension et dont la consommation de sel doit être limitée.

Le céleri contient des polyacétylènes qui pourraient empêcher la prolifération de plusieurs types de cellules cancéreuses, comme le suggère une étude faite en 2006. Bouilli et égoutté, le céleri est une excellente source de vitamine K et une bonne source de vitamine B6.

Le céleri peut être consommé cru en salade, en collation, en jus avec carottes et tomates et cuit dans des sauces, ragoûts, soupes, quiches ou jardinière de légumes.

Le concombre, idéal dans les régimes hypocaloriques :
Le concombre est un légume rafraîchissant et diurétique, particulièrement apprécié pendant les saisons plus chaudes. Il doit ses propriétés diurétiques à sa richesse en eau et sa grande quantité de souffre et de silicium, qui stimulent et aident les reins à se débarrasser de l'acide urique.

Cru, il est composé à 95 % d'eau, ce qui le rend idéal pour les personnes qui surveillent leur poids : 63 g de concombre cru avec ou sans la pelure représentent respectivement 9 et 8 calories. Le concombre cru avec la pelure constitue une source de vitamine K et sans pelure, une source de cuivre. Il présente aussi des vertus légèrement antioxydantes, grâce à la présence de composés phénoliques.

Le concombre est surtout consommé cru, en entrée ou en salade, avec une sauce au yaourt et aux fines herbes mais il peut aussi être cuit dans un potage, par exemple.

La carotte, en prévention des maladies de l'oeil :
La carotte, diurétique de par sa richesse en potassium, est le 3ème légume le plus vendu au Québec.

Les très nombreux pigments de la carotte contribueraient à prévenir plusieurs maladies, dont certains cancers, notamment celui du poumon et les maladies cardiovasculaires (étude réalisée avec du jus de carotte). Elle permettrait également de diminuer la prévalence des cataractes chez les femmes et les hommes, grâce à sa teneur en bêta-carotènes, alpha, lutéine et zéaxanthine. Plus sa couleur est foncée, plus elle est riche en bêta-carotènes ( les carottes marrons en contiennent deux fois plus que les carottes oranges).

Les carottes se consomment crues ou cuites, râpées, en soupe, en purée, en gâteau, rôties... et pour les personnes qui souhaitent perdre du poids, croquer 1 ou 2 carottes crues constitue un bon coupe-faim.

Le chou, en prévention du stress oxydatif :
Le chou et ses nombreuses variétés, mais plus particulièrement le chou de Bruxelles, en raison de sa richesse en fibres et en potassium, auraient des propriétés diurétiques.

Les composés phytochimiques du chou (notamment les glucosinolates) stimuleraient le système immunitaire, préviendraient le stress oxydatif, l'apparition de cancers et réduiraient la prolifération des cellules cancéreuses. Le chou rouge bouilli et le chou commun constituent une excellente source de vitamine K.

Le chou peut se consommer cru ou cuit, farci, braisé, en soupe... Pour préserver ses bienfaits contre le cancer, il vaut mieux le consommer cru ou légèrement cuit, dans peu d'eau.

Source : Passeport Santé
À suivre.



Carottes Vichy

500 ml (2 tasses) de carottes en rondelles
5 à 10 ml ( 1 à 2 c. à thé) de sucre granulé, au goût
30 ml (2 c. à table ) de beurre
10 ml (2 c. à thé) de persil haché
1 ml (1/4 c. à thé) de poivre noir moulu

Préparation :
Dans une casserole, placez les carottes; couvrez d'eau légèrement salée; ajoutez le sucre, le beurre, le persil et le poivre; amenez à ébullition; faites cuire «al dente»; égouttez; rectifiez l'assaisonnement;
servez.

Qu'est-ce qu'on mange? vol. 1, p. 260


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Séisme à Puerto Rico: témoignage d'une sherbrookoise

Séisme à Puerto Rico: témoignage d'une sherbrookoise
Un concours pour devenir professeure?!

Un concours pour devenir professeure?!
NOS RECOMMANDATIONS
Introduction par effraction dans un commerce

Introduction par effraction dans un commerce
Réouverture de la Route 108 à Cookshire-Eaton

Réouverture de la Route 108 à Cookshire-Eaton
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
François Fouquet
Lundi, 27 janvier 2020
La case équilibre

Me Karine Bourassa
Jeudi, 23 janvier 2020
C’est l’hiver ! Mais où peut-on mettre notre neige ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 22 janvier 2020
Tout est dans tout!

Alexis Jacques
Mardi, 21 janvier 2020
Agile âgisme

Les travaux rue Galt ouest débutent la semaine prochaine Vendredi, 24 janvier 2020
Les travaux rue Galt ouest débutent la semaine prochaine
Projets du centre-ville : une agente de liaison entrera bientôt en poste Mardi, 21 janvier 2020
Projets du centre-ville : une agente de liaison entrera bientôt en poste
Fermeture complète de la Route 108 Cookshire-Eaton; deux morts Lundi, 20 janvier 2020
Fermeture complète de la Route 108 Cookshire-Eaton; deux morts
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous