Salon Priorité Emploi fev 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 24 février
 
AFFAIRES & JURIDIQUE
Affaires & juridique
Entreprises d’ici
Accueil
Salon Priorité Emploi fev 21
AFFAIRES & JURIDIQUE / Affaires & juridique
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Jeudi, 11 février 2021

Le modèle de Tite Frette a séduit les Québécois



 Imprimer   Envoyer 
Photo fournie - Les actionnaires de Tite Frette : Jérémie Poupart, Steve Morency, Karl Magnone et Frédéric Matte

Tite Frette Bières et Compagnie n'a tout simplement pas arrêté depuis son implantation à Granby en 2018. Ayant quatre boutiques actuellement, l'entreprise, qui propose un vaste choix de bières de microbrasserie, part à la conquête de la province du Québec. D'ailleurs, huit points de vente s'établiront en Estrie au cours des deux prochaines années.

Alors que la dernière année a été plus difficile pour une grande majorité des sociétés québécoises en raison de la pandémie, celle-ci ne semble aucunement freiner son entrain. En entrevue, Karl Magnone, l'un des deux cofondateurs, mentionne que, si tout va bien, quinze nouveaux établissements arborant cette marque verront le jour cette année. Dans ce lot, trois se situeront en Estrie.

Cette expansion ne prendra pas fin avec ceux-ci puisque les dirigeants de l'entreprise souhaitent inaugurer plus d'une centaine de succursales avec l'ouverture de 15 à 20 nouvelles implantations annuellement. Dès l'année prochaine, cinq autres boutiques devraient se retrouver sur le territoire estrien.

« On veut devenir la plus grande chaîne spécialisée de bière de microbrasserie en Amérique du Nord. Si on réussit à ouvrir plus d'une trentaine de boutiques en un an, alors on le deviendrait. [...] Il y a un réel engouement au Québec et les gens sont tombés en amour avec notre modèle », explique Karl Magnone.

Cette idée de franchise n'est pas présente depuis le début de l'aventure. C'est à la suite du passage des deux cofondateurs de l'entreprise, Jérémie Poupart et M. Magnone, à l'émission Dans l'œil du dragon, diffusée en avril 2020 sur les ondes de Radio-Canada, qui a fait germer cette idée. Steve Morency, cofondateur de la chaîne des restaurants Yuzu, a été convaincu par le modèle d'affaire de Tite Frette et leur a fait réaliser cette opportunité. Ainsi, cette franchise biériste est la seule au Québec.

​C'est plus de 250 demandes qui ont été reçues d'aspirants franchisés au cours des cinq derniers mois. Selon Jérémie Poupart, les nombreuses pertes d'emplois en raison de la pandémie font en sorte qu'il y a des gens de grande qualité qui sont disponibles à faire partie de l'équipe. De plus, depuis les deux derniers jours, 50 nouvelles requêtes ont été envoyées.

« J'ai toujours voulu partir en affaires et, à la suite d'une analyse de mise en marché, j'ai remarqué qu'il y avait un réel besoin d'une boutique 100 % Québec. Je ne pensais toutefois pas que ça allait prendre autant d'ampleur », révèle Karl Magnone.

Support pour les franchisés

Les actionnaires de Tite Frette veulent que tous leurs franchisés soient supportés durant toute la procédure de leur ouverture. Ainsi, ils ont engagé une dizaine d'individus afin de répondre à cette exigence qu'ils se sont imposée. La négociation des baux, l'obtention des permis d'alcool, le marketing et l'image de marque et la formation du personnel sur les bières, vins et cidres avec des experts font notamment partie du soutien accordé.

Les entrepreneurs ne sont pas laissés à eux seuls. De plus, ils ont accès aux avantages que les boutiques existantes ont déjà, tels une centaine de produits exclusifs, de meilleures marges et des escomptes de volume. Afin que ceux qui décident de se greffer à l'équipe soient en mesure de bien conseiller les produits, des sommeliers de différentes microbrasseries sont embauchés pour leur formation.

Les premières ouvertures étaient prévues en janvier, mais, avec les nouvelles mesures sanitaires mises en place, les dirigeants ont choisi de les retarder. Ils visent donc la fin du mois d'avril pour le premier déploiement.

Source de son succès

Étant un service essentiel, les boutiques ont continué à vendre leurs articles à la population. En plus des produits brassicoles, Tite Frette se spécialise à faire découvrir le terroir québécois. Les différents commerces offrent ainsi du vin, du cidre et des produits alimentaires 100 % québécois. Le confinement a donc été bénéfique pour l'entreprise puisque, dans le contexte de pandémie, l'achat local a été mis de l'avant.

La crise sanitaire a aussi contribué à l'essor des livraisons à domicile, un service dont les gens apprécient.

« Durant les mois de confinement, on faisait plus qu'à Noël alors que c'est habituellement notre temps fort de l'année. Les gens ont compris qu'il faut encourager local et on le fait depuis le jour un », lance M. Magnone.

Tite Frette possède également sa marque maison de bière qui est distribuée à travers la province du Québec au sein de plus de 400 établissements. Ce nombre doublera en 2021. 



Carnaval de Sherbrooke 2021
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L’apport d’un mentor en entrepreneuriat de Sherbrooke reconnu

L’apport d’un mentor en entrepreneuriat de Sherbrooke reconnu
Trois entreprises de l’Estrie peuvent compter sur une aide financière

Trois entreprises de l’Estrie peuvent compter sur une aide financière
Scie à Chaine Claude Carrier fév 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 16 février

Bilan COVID-19 du 16 février
Vers une deuxième école alternative en Estrie

Vers une deuxième école alternative en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Carnaval de Sherbrooke 2021
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
Jacinthe Dubé 14 sept 2020
SAQ_Mondial_des_cidres_2102
La Soirée de la Saint-Valentin de la Fondation du CHUS permet d’amasser 24 857 $ Mardi, 16 février 2021
La Soirée de la Saint-Valentin de la Fondation du CHUS permet d’amasser 24 857 $
Bilan COVID-19 du 16 février Par Maxime Grondin Mardi, 16 février 2021
Bilan COVID-19 du 16 février
Un Mondial des Cidres réinventé pour l’Empreinte Par Megan Foy Vendredi, 19 février 2021
Un Mondial des Cidres réinventé pour l’Empreinte
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut