Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Catherine Blanchette Par Catherine Blanchette

Mercredi, 8 septembre 2021

Le curieux destin de Marcel Leboeuf



 Imprimer   Envoyer 
Crédit photo – Émilie Lapointe

Marcel Leboeuf. Monument québécois du théâtre et de l'improvisation. Conférencier émérite. De ses trois grandes passions est né Le curieux destin d'Marcel, spectacle qu'il présentera ce vendredi 10 septembre au Centre culturel.

 Rejoint par téléphone à la fête du Travail, Marcel Leboeuf ne chômait pas. Il a déposé, le temps d'une sympathique conversation, un des nombreux chapeaux qu'il porte : celui de vendangeur. En effet, le comédien et sa conjointe sont propriétaires d'un petit vignoble à Saint-Hilaire et c'est période de récolte actuellement. « Les raisins, ça n'attend pas. Quand c'est le temps de cueillir, ça passe avant tout! » précise-t-il.

En plus du projet familial de vignoble, Marcel Leboeuf roule sa bosse en théâtre et en improvisation depuis belle lurette. Il a également présenté plus de 3000 conférences dans les 20 dernières années. Il se plait énormément à partager son vécu, sous des couverts tantôt sérieux, tantôt comiques.

Le projet d'une vie

La pandémie a amené chez Marcel la même insécurité que chez la majorité des artistes. Il explique : « Je fais beaucoup de théâtre. Quand les salles de spectacle ont réouvert graduellement et que les diffuseurs ont annoncé qu'ils privilégieraient les pièces à un ou deux comédiens seulement, j'ai commencé à trouver mes options limitées. »

L'idée a donc germé de combiner ses trois grandes passions, le théâtre, l'improvisation et les conférences, en un même one-man show. Il y pensait depuis un certain temps, mais il explique que ce désir était assouvi, en quelque sorte, par les nombreuses conférences qu'il présente chaque année. Marcel Leboeuf devait être de la distribution de la pièce de théâtre Toc Toc cet été. Quand tout s'est vu annuler, le momentum était là.

« On s'est reviré sur un dix cennes! », raconte Marcel, qui s'est mis à l'écriture de ce spectacle solo. Le curieux destin d'Marcel n'est rien de moins qu'un terrain de jeux pour Marcel Leboeuf qui, par ce spectacle inédit, semble présenter ici le projet de sa vie.

De belles collaborations

Pour décrire son spectacle, Marcel utilise le terme one-man show. « Je ne suis pas un humoriste, mais je dirais que pour créer ce spectacle-là, je fonctionne comme un humoriste. Je pars de mon vécu, d'anecdotes, je ris de moi, je me critique. On découvre Marcel avec ses bons côtés et ses moins bons coups. »

Entremêlant l'humour, le théâtre et l'improvisation, Le curieux destin d'Marcel permet à l'artiste multidisciplinaire de s'éclater, et au public de découvrir les nombreuses facettes de son talent d'acteur. Il se permet d'ailleurs, puisqu'il est seul sur scène et que, selon ses dires, il ne peut nuire au jeu de personne, d'improviser et de tester des idées spontanées qui lui viennent en tête.

Marcel s'est adjoint, pour créer un spectacle riche et complet, de collaborateurs de talent. Son ami Luc Senay assure la mise en scène du spectacle, présenté dans un décor dont Marcel est bien fier. Frederic Reddy, de son côté, en signe la musique. En effet, Marcel le « touche-à-tout » présente même 5 chansons durant le spectacle ; 4 originales et une reprise de Fernandel.

Dans les prochaines semaines, Marcel fera voyager son curieux destin du côté de Sept-Îles, de Baie-Comeau, du Havre-Saint-Pierre. Il espère bien que les assouplissements sanitaires lui permettront de se produire éventuellement devant de plus larges publics. Et surtout, il souhaite de tout cœur pouvoir présenter aux gens ce projet qui lui colle à la peau, le plus longtemps possible.

Le curieux destin d'Marcel : à ne pas manquer ce vendredi 10 septembre 20 h, au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

www.centrecultureludes.ca



Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La série Choux-Bizz pour les tout-petits redémarre fin novembre

La série Choux-Bizz pour les tout-petits redémarre fin novembre
Quoi faire ce weekend

Quoi faire ce weekend
Les_Galeries_4saisons
NOS RECOMMANDATIONS
Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard

Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard
À Magog une adolescente de 15 ans manque à l’appel

À Magog une adolescente de 15 ans manque à l’appel
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Destination_Sherbrooke_lumière
 
Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

Daniel Nadeau
Mercredi, 24 novembre 2021
Le meilleur et le pire

Me Karine Jobin
Mardi, 23 novembre 2021
Partir en affaires, à deux c'est mieux ( la suite )

François Fouquet
Lundi, 22 novembre 2021
Le centenaire et l’autobus

JD_NOVEMBRE_2021
La Cuisine Tonique
À Magog on est toujours sans nouvelles de la jeune Coralie Lessard Par Daniel Campeau Mardi, 23 novembre 2021
À Magog on est toujours sans nouvelles de la jeune Coralie Lessard
Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie Lundi, 22 novembre 2021
Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie
Le centenaire et l’autobus Par François Fouquet Lundi, 22 novembre 2021
Le centenaire et l’autobus
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut