magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
20°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Le Cégep de Sherbrooke a procédé à l'inauguration de son espace extérieur sur le campus, dédié aux étudiants.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 10 septembre 2014

Un succès pour la Journée d’antan



 Imprimer   Envoyer 

Il y avait foule au Musée Eaton Corner pour la Journée d'antan (Old Fashioned Day). Le stationnement, pourtant conçu pour recevoir de nombreux intéressés, débordait. Par un dimanche chaud et ensoleillé, plus de 200 personnes ont répondu à l'appel lancé par les membres du conseil d'administration.

En français, en anglais, les visiteurs de ces deux communautés linguistiques ont pu profiter des connaissances et traditions que leur ont transmises les colonisateurs de notre région et pour d'autres, ce fut le temps de s'initier à ces techniques et outillages ancestraux.

Dès l'accueil, le jardin d'autrefois, riche des légumes cultivés selon les usages en cours, nous tendait les bras. Quelques magnifiques courges avaient été cueillies pour qu'elles soient données, prouvant ainsi que les «anciens» savaient tirer profit de nos sols, quelques fois difficiles à exploiter.

Marc Nault, passionné par la «charpente en bois à colombage» (timber frame), technique de construction utilisant des billots équarris ou non, assemblés grâce à des tenons, mortaises et goupilles, s'est plu à démontrer comment nos aînés avaient pu construire leur maison, leur grange et leurs dépendances. Ils employaient des outils simples, mais efficaces, actionnés par la force des bras.

Artistes et artisans se sont installés dans et autour de l'habitation de Joshua Foss, né en 1795 et décédé en 1881. Celui-ci l'avait bâtie entre les années 1820 et 1830 et occupée avec sa famille jusqu'à sa mort en 1881 à Eaton Corner dans Cookshire-Eaton. Cette demeure a servi de bureau de poste et, croit-on aussi, qu'on y ait pratiqué la première opération sous anesthésie au Canada.

La boutique de forge, les aspirateurs anciens, les moteurs à un cylindre laissaient entrevoir la dureté des travaux à exécuter à l'époque. À partir d'un billot de frêne, duquel M. Raymond Robert  tirait des languettes pour tresser des paniers abénakis, on appréciait cet art de la vannerie pour confectionner des contenants voués à différents usages. Denis Palmer, sous le couvert ombragé des arbres qui entourent la demeure, croquait sur son cartable des mouvements, des gestes qu'il complétera en utilisant l'aquarelle. On pouvait aussi découvrir sur place comment nos ancêtres pouvaient soigner leurs maux à l'aide de plantes médicinales.

À l'intérieur de la maison Foss, les dames s'étaient installées pour promouvoir les techniques de couture, de tissage, de broderie diverse que leur ont léguées des générations de femmes avant elles. On y démontrait l'art de filer la laine qui sera utilisée pour toutes sortes d'usages. Malgré la somme et la rudesse des travaux qu'elles avaient à réaliser, elles savaient aussi émailler de notes esthétiques leur demeure. Broderie, crochetage, dentelles, «quilling» ajoutaient des touches joyeuses dans ces rudes demeures. Le confort des familles était assuré par la confection de carpettes au crochet ou d'épaisses courtepointes. Même qu'on pouvait y admirer des techniques et des modèles de sculptures d'une délicatesse sublime qui trouvaient leur place principalement dans les frises utilisées pour décorer des meubles.

Dans l'église, 4 musiciens proposaient des airs traditionnels. On pouvait y visiter les artefacts de l'exposition permanente riche de cadres, d'outils et documents historiques. Les toiles sur lesquelles on avait reproduit quelques aquarelles de Denis Palmer donnaient un cachet tout spécial à cette exposition. Plusieurs ont aimé la balade en charrette tirée par les chevaux de la famille Bolduc que conduisait Chantal, membre du conseil d'administration du musée. Pour sustenter les appétits des visiteurs, des bénévoles ont offert de délicieux scones accompagnés de confiture, comme à l'époque.

Sharon Moore, vice-présidente, et Marc Nault, président du même C.A., se sont félicités de la participation des visiteurs. Tous, exposants et amateurs d'Histoire et de traditions ont su apprécier cette journée riche en découvertes.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La nouvelle SPA de l’Estrie maintenant ouverte!

La nouvelle SPA de l’Estrie maintenant ouverte!
Est-ce qu’un employeur peut renoncer à votre préavis de départ ?

Est-ce qu’un employeur peut renoncer à votre préavis de départ ?
NOS RECOMMANDATIONS
Human Interest et environnement

Human Interest et environnement
Une augmentation de 25% de la clientèle

Une augmentation de 25% de la clientèle
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
Une Sherbrookoise aux JO Par René Dubreuil Jeudi, 13 septembre 2018
Une Sherbrookoise aux JO
Nouveau projet pour réduire les bouteilles de plastique Par Vincent Lambert Jeudi, 13 septembre 2018
Nouveau projet pour réduire les bouteilles de plastique
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous