magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Appeler la SQ pour les bonnes raisons
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
AUTOMOBILES / Actualité automobile
Mardi, 18 octobre 2016

Jeep Compass 2017 : L'américain à la sauce italienne


par Jean-Sébastien Poudrier

 Imprimer   Envoyer 

Il faut admettre que le Jeep Compass et son faux jumeau (le Patriot) avaient leur place sur le marché lorsqu'ils ont été introduits dans la gamme Jeep. Néanmoins, ça c'était avant que Fiat et Chrysler ne s'associent. Depuis, le groupe FCA a apporté le Jeep Renagade et du coup, le Jeep Compass a perdu son statut de petit Jeep plus citadin et abordable. Certes, il y avait au moins les versions plus chères et mieux garnies, mais Jeep a aussi comblé ce segment avec le Cherokee. Cela nous a donc laissés avec un Jeep Compass ni assez abordable ni assez cher. Et le Jeep Compass 2017 ne fait aucune exception à la règle.

J'ai donc été surpris, comme vous l'êtes probablement aussi, d'apprendre que Jeep a décidé de renouveler le modèle pour une 11e année. Bon, je l'admets, j'ai peut-être été un peu dur avec le Jeep Compass. Après tout, il offre de nombreuses choses qu'on ne retrouve pas dans les autres VUS de ce segment comme la traction intégrale à très bon prix. Sans compter que son équipement de série est assez complet.

Nouveautés

Le Jeep Compass 2017 propose un nouveau style extérieur qui n'est pas sans rappeler celui du Jeep Renegade. Je mettrais ma main au feu que les designers de Fiat ont quelque chose à y voir. Enfin, l'important dans tout cela, c'est que le VUS du constructeur américain s'est modernisé sur le plan esthétique. Sa face avant ressemble beaucoup à celle du Jeep Grand Cherokee. On ne peut également qu'apprécier le fait qu'il conserve des bas de caisse sans peinture, ce qui démontre toujours une aptitude à sortir des sentiers battus.

À l'intérieur, c'est le même scénario qu'à l'extérieur. La finition est de meilleure qualité que dans la version précédente, ce qui est une bonne chose. En fait, j'oserais même dire qu'elle est plus intéressante que dans la majorité de ses rivaux. La planche de bord est plus moderne et mieux structurée. On a éliminé ce fini grossier qui donnait l'impression que le Jeep Compass sortait tout droit d'une usine de jouet plutôt que d'une chaine de fabrique automobile. Bref, tout est mieux sur le plan esthétique.

  • Esthétique 8/10
  • Performances 6/10
  • Fiabilité 4/10
  • Sécurité 8/10
  • Espace/confort 6/10
  • Polyvalence 6/10
  • Valeur de revente 6/10
  • Coûts d'entretien 6/10
  • Consommation moyenne 6/10
  • Rapport qualité/prix 6/10

Compétition

Chevrolet Equinox, Ford Escape, GMC Terrain, Honda, CR-V, Hyundai Tucson, Kia Sportage, Mazda CX-5, Subaru Outback, Toyota Rav4, Volkswagen Tiguan.

Mécaniques

Malgré sa petite taille, le Jeep Compass est l'un des seuls véhicules de la gamme FCA auquel on a pas encore greffé un moteur Fiat. Néanmoins, ce n'est qu'une question de temps si vous voulez mon avis. Pour l'instant, le petit VUS du constructeur américain est propulsé par un moteur de 4 cylindres de 2.0 litres dans sa version de base. Ce dernier n'est disponible uniquement qu'en version à traction avant. Une boite manuelle à 5 rapports et une boite automatique à 6 rapports sont disponibles. Pour avoir droit aux 4 roues motrices, il faut opter pour le moteur de 4 cylindres de 2.4 litres. Ce dernier ne propose qu'une boite CVT. Le moteur de 2.0 litres affiche une puissance de 158 chevaux et 141 livres-pied de couple, ce qui reste tout de même respectable pour un véhicule de cette catégorie. Néanmoins, c'est le moteur de 2.4 litres qui offre un réel plaisir de conduite avec ses 172 chevaux et 165 livres-pied de couple.

Les points faibles du modèle

Les Jeep Patriot et Compass sont malheureusement réputés pour leur fiabilité latente en ce qui concerne leur suspension et leur système de freinage. C'est d'ailleurs un problème qui touche d'autres modèles dans la gamme FCA. Le moteur de 2.0 litres fait le travail pour vous déplacer du point A au point B, mais pour un véhicule de pratiquement 1 500 kg, Jeep devrait remplacer cette motorisation dépassée par un petit moteur turbocompressé, ce qui est désormais une norme dans l'industrie.

Les points forts du modèle

Le Jeep Compass est un véhicule compact qui convient parfaitement à un style de vie urbain. Néanmoins, quelque part sous sa jolie carrosserie se cache un véhicule prêt pour l'aventure. Son système de traction intégrale est très efficace et sa garde au sol est assez élevée pour lui permettre d'aller dans des endroits moins accessibles.

Prix et garantie

Le prix de base du Jeep Compass 2017 n'a pas encore été dévoilé, mais il y a de fortes chances pour qu'il soit plus cher que l'actuelle version dont le prix varie entre 20 000 $ et 30 000 $. Nous le saurons bien assez tôt puisque le constructeur américain a l'intention de dévoiler officiellement son nouveau Compass au mois de novembre.

Conclusion

Malgré son passé peu glorieux, je crois que le Jeep Compass 2017 mérite d'être considéré. Son nouveau design plus moderne et sa finition plus soignée laissent prétendre que le produit total sera meilleur et j'espère qu'il en sera ainsi. Pour l'instant, ce que nous savons, c'est que le Jeep Compass 2017 sera beau et mieux équipé. Pour découvrir le reste, il faudra attendre sa présentation officielle au mois de novembre.


Sherb_achat_local_2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
COVID-19: Les établissements scolaires fermés 2 semaines

COVID-19: Les établissements scolaires fermés 2 semaines
Coronavirus et voyages

Coronavirus et voyages
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 1

Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 1
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord

Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherb_achat_local_2020
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 10 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 5

Nathalie Larocque
Vendredi, 10 avril 2020
Petits conflits et confinement

Yves Nantel
Jeudi, 9 avril 2020
COVID-19 versus Crise Climatique

Daniel Nadeau
Mercredi, 8 avril 2020
Ce que changera la pandémie…

François Fouquet
Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19

Claude Hébert
Dimanche, 5 avril 2020
Le temps d’un confinement

1077 Printemps 20
Ce que changera la pandémie… Par Daniel Nadeau Mercredi, 8 avril 2020
Ce que changera la pandémie…
La radio pour rejoindre les communautés culturelles Jeudi, 2 avril 2020
La radio pour rejoindre les communautés culturelles
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord Lundi, 6 avril 2020
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous