La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 7 mai 2014

Le Jardin Communautaire rassemble 100 amoureux du jardinage


Par Rachel Garber

 Imprimer   Envoyer 

À l'heure du dîner, une centaine de personnes a envahi la grande salle de l'Hôtel Sawyerville, des gens très âgés, d'âge mûr, des adolescents et des jeunes.

Ils souriaient beaucoup et parlaient français, anglais, et même les deux. Janice Graham caressait les touches du piano. Salades, viandes froides, fromages et autres étaient réunis sur la table du buffet. Chantal Bolduc servait la soupe aux légumes. Elle est la présidente du nouveau Jardin Communautaire de Sawyerville.

Divers kiosques entouraient les gens. Des semences ancestrales, par exemple. De l'équipement pour les bicyclettes. Du fromage de chèvre. Le Musée d'Eaton Corner. Des livres sur le jardinage. Des plantes biologiques. Et des outils de jardin organiques, comme les grelinettes. Ce sont des bêches en forme de fourchettes qui travaillent la terre sans la retourner complètement. Elles préservent l'écosystème du sol.

C'était la Journée verte, un festin pour le ventre et l'esprit des amoureux de jardinage, organisée par le Jardin Communautaire de Sawyerville, le samedi 26 avril. Festif, mais instructif aussi.

Le maire de Cookshire-Eaton, Noël Landry, a souhaité la bienvenue à tous. Francine Lemay de la Ferme La Généreuse a parlé de la « Vie de WOWs », quand vous sortez dehors et que vos cinq sens sont allumés par ce qui se passe dans la nature. Richard O'Breham, de Mycoflor de Stanstead, a parlé de la culture des champignons. Brian Creelman, de Seeds for Life à Bishopton, a parlé de l'intersection entre le jardinage biologique et les semences ancestrales.

Il a aussi parlé jardinage, la raison d'être de la Journée verte. « Jardiner c'est plus que juste une activité parascolaire. Cela a déjà été le point central de la vie des gens. Et il peut l'être encore. Cela soude les communautés ensemble aussi. Parce que lorsqu'on s'implique dans quelque chose, on a tendance à se parler les uns aux autres et à partager nos ressources et nos expériences. C'est donc un parfait petit catalyseur pour rassembler les communautés. »

Et rassembler la communauté, la Journée verte l'a fait. D'innombrables bénévoles et commanditaires ont contribué à sa réalisation. Les fromages de chèvre de la ferme artisanale Caitya du Caprice Caprin, près de Sawyerville. La soupe des dames de l'AFEAS. Le pain de la boulangerie Les Miettes. Les légumes bios de la Ferme Sanders à Compton. Le yogourt de la Ferme Groleau de Compton. Le moût de pomme d'IGA Cookshire. Les fromages du Syndicat du lait. Et les charcuteries du Syndicat du porc.

« L'Hôtel Sawyerville était aussi partenaire », a dit Chantal Bolduc. La location de la salle nous a été offerte à un prix très minime et les propriétaires ont travaillé deux journées entières pour aider à l'organisation de la journée.

« Vraiment, tout le monde a l'air d'apprécier ce qui se passe et je pense que nous aurons de bons légumes cet automne », a-t-elle dit.

Planifier le nouveau Jardin Communautaire de Sawyerville faisait aussi partie de la journée. Dans un coin, cinq hommes absorbés discutaient de construction de bois de type «timber frame», se préparant à bâtir le hangar à jardin. « La prochaine étape sera de dessiner et de structurer le jardin », disait Chantal Bolduc. « Quand le sol sera assez sec, nous aurons deux attelages de chevaux pour labourer le jardin », a-t-elle dit, « et nous appelons la population à venir ramasser les pierres ».

« Tout le monde peut avoir un lien avec le Jardin Communautaire de Sawyerville. Ce n'est pas tout le monde qui a à se mettre à genoux pour désherber. C'est vraiment un projet communautaire où chacun peut trouver le sien. »

Pour information, contactez jcsawyerville@hotmail.com ou 819 889-3196.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Retrait du AA : le Mistral en mode solution

Retrait du AA : le Mistral en mode solution
Ado recherché pour un vol de vêtements

Ado recherché pour un vol de vêtements
NOS RECOMMANDATIONS
Nouvelle expérience immersive pour le vélo

Nouvelle expérience immersive pour le vélo
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans

Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 5 décembre 2018
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur Par Vincent Lambert Lundi, 10 décembre 2018
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 7 décembre 2018
Quoi faire ce week-end
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous