magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Nez rouge reprend le dessus
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Lundi, 21 janvier 2019

Le grenier est-il bien isolé?



 Imprimer   Envoyer 
La durabilité et l'efficacité énergétique d'un toit dépendent à la fois de sa ventilation et de son isolation.

C'est par le plafond de l'étage supérieur que les maisons mal isolées perdent le plus de chaleur. Allons voir à quoi ressemble l'isolant dans les combles.

Les combles, qu'on appelle aussi grenier ou le vide sous-toit, sont une partie « froide » du bâtiment. Au-dessus de l'isolant, la température devrait être semblable à celle de l'extérieur, à 5 degrés C près. S'il n'y fait pas froid l'hiver, ou s'il y fait très chaud l'été, il y a un problème.

La durabilité et l'efficacité énergétique d'un toit dépendent à la fois de sa ventilation et de son isolation. De l'air frais de l'extérieur doit y pénétrer par les débords de toit, tandis que les apports de chaleur de l'intérieur doivent être retardés le mieux possible, par l'utilisation adéquate de matériaux isolants au-dessus du plafond.

L'isolation peut être facilement modifiée et améliorée dans les toits à fermes triangulaires d'une maison unifamiliale. Sous les toits plats ou lorsque les combles sont en partie habités ou dotés de lucarnes, c'est un peu plus complexe.

Pare-vapeur

Première vérification : la présence d'une pellicule pare-vapeur, tout juste au-dessus du gypse du plafond. Il s'agit dans la plupart des cas d'un polythène (un plastique). Il sert à stopper les fuites d'air chaud et humide qui peuvent provoquer du givre et de la condensation dans les combles.

Le pare-vapeur doit être continu. Autour des luminaires et des bouches de ventilation, il doit avoir été découpé minutieusement et bien scellé, avec du ruban.

Entre les fermes de toit, on retrouve les premières couches d'isolant, sous forme de matelas ou en vrac. L'épaisseur détermine la valeur isolante totale. De nos jours, on vise un facteur R 41. Avec la plupart des matières isolantes, cela équivaut à une épaisseur d'au moins 30 cm (12 pouces).

Valeur isolante des matériaux utilisés dans les combles

Source : Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Valeur R au pouce                                     

Fibre de verre, en matelas ou en vrac : 3,0 à 3,7                                            

Laine minérale, en matelas ou en vrac : 2,8 à 3,7                                           

Fibres de cellulose : 3,0 à 3,7                                          

Polyuréthane giclé à structure alvéolaire fermée : 5,5 à 6,0                                            

 

Valeur RSI au mètre

Fibre de verre, en matelas ou en vrac : 21 à 26

Laine minérale, en matelas ou en vrac : 19 à 26

Fibres de cellulose : 21 à 26

Polyuréthane giclé à structure alvéolaire fermée : 38 à 42  

 

Les matériaux d'isolation pour les combles sont peu coûteux et faciles à rajouter sur l'isolant en place, en prenant soin de ne pas obstruer les entrées d'air (les soffites) sur le pourtour du toit.

Toits complexes

La situation est plus complexe pour l'isolation des plafonds cathédrale, les combles habités et les toits à mansarde. L'espace pour y placer de l'isolant est étroit ou inexistant. On ne s'aventure pas à les modifier sans faire appel à un expert qui proposera une solution permettant d'améliorer à la fois l'isolation et la ventilation.

Le polyuréthane giclé fait des miracles dans ces toits complexes. Il adhère aux formes irrégulières, sa valeur isolante est élevée et à 3,5 cm d'épaisseur ou plus, il sert aussi de pare-vapeur.

Pour les toits en pente qui n'ont pas l'espace suffisant pour placer de l'isolant tout en laissant un jeu d'air pour la ventilation, la solution est simple : lors du remplacement de la toiture, on surélève la surface extérieure du toit d'environ 5 cm, créant ainsi une chambre d'air pour la ventilation.

Sous les toits plats des vieux duplex et triplex, l'ajout d'isolant n'est pas toujours une bonne idée. Ceci pourrait changer la dynamique du toit et altérer le comportement des matériaux. Par exemple, un drain de toit qui circule à l'horizontale dans les combles et qui n'est plus réchauffé l'hiver pourrait se remplir de glace et éclater.

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Supra Santé, une équipe à l'écoute de vos besoins!

Supra Santé, une équipe à l'écoute de vos besoins!
L'art performance: acte de présence

L'art performance: acte de présence
NOS RECOMMANDATIONS
ÉMERGENCE, Boutique pop-up: un nouveau concept avant-gardiste

ÉMERGENCE, Boutique pop-up: un nouveau concept avant-gardiste
Renaissance aux Promenades King

Renaissance aux Promenades King
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
Jérôme Blais
Mardi, 10 décembre 2019
Conseil golf: les clés de l'élan

François Fouquet
Lundi, 9 décembre 2019
Parcours d’un week-end

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Samedi, 7 décembre 2019
Les séjours à l’hôtellerie de l’Estrie de La FQC

Daniel Nadeau
Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec

Jacinthe Dubé 10 dec 2019 2019
Un don de 25 000$ pour les jeunes musiciens Jeudi, 5 décembre 2019
Un don de 25 000$ pour les jeunes musiciens
Reconquérir le Québec Par Daniel Nadeau Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec
Le casse-tête de la pauvreté Par Anita Lessard Mardi, 3 décembre 2019
Le casse-tête de la pauvreté
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous