magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  De nouveaux panneaux de signalisation dans la MRC du Haut-St-François
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
DÉCOUVERTES / Découvertes
Isabelle Perron Par Isabelle Perron

Jeudi, 26 juillet 2018

Les jeunes d’aujourd’hui ne savent RIEN faire !



 Imprimer   Envoyer 
Avoue-le, le changement nous fait plus souvent évoluer que régresser. Ce n’est pas parce qu’une chose a toujours été faite d’une telle façon que nous devons continuer de la faire ainsi. - Isabelle Perron (Photos Pixabay)

« Les jeunes ne veulent plus travailler ! Ça va être beau sur le marché du travail tantôt ! En tout cas, nous autres dans notre temps... on n'aurait jamais fait ça comme ça. » J'ai tellement entendu ce genre de phrases souvent. Je tiens à saluer cette grande et remarquable ouverture d'esprit et mentionnez que le terme « les jeunes » est plutôt vague comme échantillonnage. (Prière de bien vouloir préciser votre pensée, signé la direction.)

Contrairement à ce que j'entends, je croise des « jeunes » bilingues, voire polyglottes, habiles avec la technologie, curieux et ouverts sur le monde. Je remarque une relève qui voyage, accepte et apprécie les différences et dénonce les abus. Nombre d'entre eux sont ultra motivés et apportent une vision différente sur la société.

Cela dit, je comprends que personne n'est parfait. Certains sont démotivés et moins ambitieux, je l'accorde, mais ils ne font pas exception aux générations précédentes. On pourrait dire par exemple des baby-boomers qu'ils accordent trop de temps à leur emploi, qu'ils ne savent pas décrocher et qu'il est difficile pour la relève de s'intégrer. Mais, comme tout est une question de perception; on pourrait plutôt choisir de percevoir que cette génération vaillante à du cœur au ventre et un bagage garni d'outils à transmettre aux autres.

En réponse à ces détracteurs de la jeunesse, j'aimerais seulement rappeler qu'elle représente un élément essentiel à l'avancement de projets. Elle est d'ailleurs considérée comme un moteur de motivation dans une équipe.

Réfractaires aux changements sont ceux qui la pointe du doigt d'emblée. Je comprends aussi que le choc des générations apporte un lot d'ajustements pour les entreprises. Est-ce si négatif de revoir notre façon de faire ? Et si la divergence d'opinions et d'expériences favorisait le dialogue ? Et si la façon de faire était déjà « parfaite », n'est-ce pas dans la cour des grands de montrer le bon fonctionnement aux recrus ?

Avoue-le, le changement nous fait plus souvent évoluer que régresser. Ce n'est pas parce qu'une chose a toujours été faite d'une telle façon que nous devons continuer de la faire ainsi. Imaginez cette personne qui se fait arrêter en état d'ébriété, mais qui ne reçoit aucun constat d'infraction parce qu'autrefois, il conduisait avec sa bière entre les jambes, sans ceinture de sécurité et que c'était toléré. Avouez que la situation n'a aucun sens ! Pour en arriver à cette conclusion, il a bien fallu faire évoluer notre façon de raisonner.

Cela ne veut pas dire non plus de tout jeter à la poubelle et de recommencer à zéro. Il n'y a pas une génération qui détient la vérité absolue. Mais, je pense que l'ouverture et la compréhension de l'autre sont primordiales.

La fougue de la jeunesse est motivante et l'expérience « des plus vieux » est nécessaire. Alors, soyez plus ouverts aux « maudits jeunes » et vous y découvrirez une source d'inspiration inouïe.

Isabelle Perron

 

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La deuxième Fête de L’eau de Magog à la Plage des Cantons

La deuxième Fête de L’eau de Magog à la Plage des Cantons
Des violons sous les chandelles

Des violons sous les chandelles
NOS RECOMMANDATIONS
La coupe Stanley viendra à Sherbrooke!

La coupe Stanley viendra à Sherbrooke!
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

CONCOURS - Les Éditions La Presse - TENDRE VERS LE ZÉRO DÉCHET
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 juin 2019
Québec-Canada 2019

Sarah Beaudoin
Mercredi, 19 juin 2019
C’est quoi, déjà, un vêtement féminin ?

Jérôme Blais
Mardi, 18 juin 2019
Le pire ennemi du golf c’est qui?

François Fouquet
Lundi, 17 juin 2019
Fascinant comportement humain

Lancement de la saison des activités touristiques 2019 dans la Vallée de la Coaticook Par Daniel Campeau Mercredi, 12 juin 2019
Lancement de la saison des activités touristiques 2019 dans la Vallée de la Coaticook
La rotation des hanches un élément clé pour la distance et la précision. Par Jérôme Blais Mardi, 11 juin 2019
La rotation des hanches un élément clé pour la distance et la précision.
La Classique Pif Portes Mackie : un rendez-vous qui marque le début de la saison estivale à Sherbrooke Par Anita Lessard Mercredi, 12 juin 2019
La Classique Pif Portes Mackie : un rendez-vous qui marque le début de la saison estivale à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous