Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
STYLE DE VIE
Style de vie
STYLE DE VIE / Style de vie
Mardi, 22 août 2017

Les débouchés possibles pour un ingénieur au Québec



 Imprimer   Envoyer 

Pour l'instant, les demandes sont stables en ingénierie au Québec. Un diplôme d'ingénieur permet de s'offrir un large éventail de possibilités de travail, dans des secteurs passionnants. Petit tour d'horizon.

Carrières pour jeunes diplômés

La Faculté des sciences et de génie de l'Université de Laval recense pour le seul Département de génie mécanique une liste non exhaustive de 44 employeurs potentiels, constamment en recherche de jeunes diplômés, allant de l'Agence spatiale canadienne au fabricant de bateaux à moteur, en passant par les Chantiers maritimes ou encore la NASA.

Mais les ingénieurs nouvellement diplômés (Ing. Et P. Ing.) trouveront bien d'autres débouchés que dans les domaines du génie mécanique et de l'ingénierie civile qui sont régulièrement en demande.

Les ingénieurs sont aussi demandés dans de très nombreux domaines, dont les plus recherchés :

  • l'environnement
  • l'agronomie
  • la finance
  • l'informatique
  • la recherche (biotechnologies en tête)
  • l'énergie

 

Des atouts supplémentaires, comme la maîtrise de la CAO ou d'AutoCAD, élargiront d'autant plus vos perspectives.

Un diplôme d'ingénieur suivi de formations marketing, tel un MBA, mènera de plus vers toute une panoplie de carrières managériales dans l'industrie et le secteur privé.

Pourquoi choisir l'ingénierie ?

Le salaire médian est de 72 200 $ annuel, selon le spécialiste Randstad, de quoi attiser les convoitises. Selon un autre grand spécialiste de l'emploi, Indeed, les professions d'ingénieur logiciel principal, par exemple, ou d'ingénieur de fabrication principal dominent par leurs niveaux de rémunération atteignant 137 568 $ et 109 424 $ respectivement. En comparaison, un ingénieur mécanique devra se contenter de 86 910 $ annuels en moyenne.

Par ailleurs, le métier d'ingénieur ouvre des portes vers des carrières passionnantes, qui incluent par exemple la conquête spatiale ou la recherche clinique.

Les meilleures perspectives de carrières en ingénierie en 2017 sont actuellement dans les secteurs suivants :

  • fabrication
  • services professionnels
  • commerce de gros
  • construction
  • gestion des déchets
  • administration publique
  • mines, pétrole et gaz
  • vente au détail

 

L'importance des réseaux

Passer par un réseau incontournable qui relie et rassemble les ingénieurs au Québec est souvent indispensable afin de ne manquer aucune opportunité. Dans un marché où la demande en ingénieurs est stable, il est possible de faire son choix selon ses aspirations.

Un réseau professionnel aide à mettre en relation les employeurs et les futurs employés. Il offre des outils et des adresses de première importance. Le réseau permet d'autre part de partager ses expériences, de trouver des stages, etc.

Les secteurs géographiques les plus en demande

Selon Randstad, il y aurait 250 000 ingénieurs en activité au Canada et 8 300 postes à pourvoir chaque jour. C'est à Montréal et surtout à Québec que les chances d'obtenir un travail sont les meilleures, avec 26 candidats par poste vacant à Montréal et 2 seulement à Québec (contre 86 à Calgary et 73 à Edmonton, ou 22 à Vancouver, mais pour moitié moins de candidats qu'à Montréal).

À Montréal c'est le secteur technologique qui est dominant. Notons encore que la profession d'ingénieur en automation (ou en production automatisée) a de belles perspectives d'avenir avec un besoin de robotisation galopant dans le monde.

Devenez ingénieur-conseil

Les plus expérimentés qui auront prévu de s'intéresser à leur gestion de carrière pourront par la suite se tourner vers l'ingénierie-conseil et faire profiter de leur parcours au sein de l'appareil d'état (le génie-conseil n'est encore pas autorisé au sein d'une société par actions ou d'une société en nom collectif à responsabilité limitée) comme à Transport Canada par exemple.

Mais notons toutefois que depuis 2014 une crise est en cours chez les ingénieurs de l'État, qui étaient encore dernièrement en grève illimitée. Ils réclament une revalorisation de 20 % de leurs salaires sur 7 ans, demande que Québec peine à leur accorder. Leur profession figure parmi les moins bien payées en comparaison avec le secteur privé.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Caffuccino prend de l’expansion

Le Caffuccino prend de l’expansion
Une consultation sur le racisme et la discrimination

Une consultation sur le racisme et la discrimination
NOS RECOMMANDATIONS
La crème du patinage de vitesse débarquera à Sherbrooke

La crème du patinage de vitesse débarquera à Sherbrooke
Un hiver sans tapis roulant

Un hiver sans tapis roulant
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie
 
Tire le coyote
Juvénal contre César… ou google-moi la vie Par François Fouquet Lundi, 13 novembre 2017
Juvénal contre César… ou google-moi la vie
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort Par Cynthia Dubé Mardi, 14 novembre 2017
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort
Attention au chemin de non-retour Par Léandre Lachance Mardi, 14 novembre 2017
Attention au chemin de non-retour
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous