magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 10 septembre 2014

Hydro-Wick et HighWater Hose à l’international



 Imprimer   Envoyer 

C'est bien connu, dans les petits pots, les meilleurs onguents ! Cet aphorisme convient pour décrire l'usine Hydro-Wick, située sur la rue St-Jean, et HighWater Hose, sur la rue Willard, à East Angus.

Très discrètes, ces entreprises, pourtant, produisent des boyaux, des adaptateurs et des pompes montés sur des moteurs à essence destinés à combattre les incendies tant dans les municipalités qu'en forêt.

On y fabrique aussi d'autres types d'adaptateurs qui sont utilisés par les centres de ski qui possèdent des canons pour fabriquer la neige artificielle. Ces équipements sont distribués partout sur la planète.

Filiales de la maison mère Mercedes Texiles, située à Ville Saint-Laurent, fabricant de boyaux d'incendie, les entreprises Hydro-Wick et HighWater Hose se sont spécialisées. Ce qu'on y conçoit complète la gamme de produits. Chez Hydro-Wick, Michel Bergeron, directeur d'usine, explique qu'on y réalise des lances d'incendie, des adaptateurs et des coupleurs en tous genres qui servent à joindre des boyaux. La compagnie Mercedes Textiles mise sur la recherche et le développement pour innover et améliorer le matériel existant.

Entre autres, l'entreprise a fait breveter le procédé Hydro-Wick® pour tuyaux d'incendie autoprotecteur plus efficace, un système Merlug® qui comprend des écrous de rallonge sur les adaptateurs et les raccords non filetés quart de tour. Une autre innovation, qui en apparence semble toute simple, mais qui en situation d'incendie prend toute son importance, consiste à intégrer sur les raccords Mertex Wayout des flèches réfléchissantes renforcées. Elles sont visibles même dans des conditions de fumée intense, ce qui facilite le travail des sapeurs-pompiers. De même, sur plusieurs des adaptateurs, on a réservé un espace destiné à recevoir les codes-barres utilisés pour le repérage et l'inventaire des pièces. Le procédé d'anodisation rend l'extérieur des coupleurs en aluminium plus résistants aux chocs et aux frictions.

De plus, le directeur explique qu'on y fabrique des pompes à incendie portables ultras légères et puissantes, et des plus imposantes installées sur camion. L'usine fabrique des adaptateurs pour réunir des pompes aux moteurs 2 ou 4 temps. Ils utilisent ceux fabriqués par Mercedes Textiles ou d'autres compagnies comme Honda, Subaru, Bridge Stratton, etc. Petites ou grosses, les pompes sont bâties pour durer et offrir une puissance de pression supérieure tout en étant peu bruyantes et économiques.

Chez HighWater Hose, on y fabrique des boyaux de nouvelle génération qui sont légers et qui se roulent à plat. Équipés des raccords Mertex Wayout, ils sont produits en différents diamètres et dans une gamme variée de couleurs. Ces boyaux se démarquent par leurs doubles gaines. La première est tissée à Ville Saint-Laurent. À l'usine d'East Angus, on y procède à l'assemblage en introduisant le boyau dans une gaine selon des longueurs de 50 ou 100 pieds. Pour réduire la friction de l'eau, ce qui en améliore la circulation et permet une meilleure pression, certains sont enduits d'une couche de caoutchouc à l'intérieur.

Comme le confiait Michel Bergeron, la recherche et le développement de nouveaux appareils font de ces entreprises les chefs de file dans leur domaine. On retrouve leurs produits aussi bien en Amérique du Nord et du Sud qu'en Asie, en Océanie et en Australie. Pour East Angus, ces usines sont importantes puisque 35 employés œuvrent aux deux endroits selon deux quarts de travail. Leur notoriété rejaillit sur la ville en lui donnant une visibilité internationale.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une forte croissance pour le ski en région

Une forte croissance pour le ski en région
La grande guignolée des médias amasse plus de 53 000 $

La grande guignolée des médias amasse plus de 53 000 $
NOS RECOMMANDATIONS
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest

Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest
Démarrer l’année en force !

Démarrer l’année en force !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro Par Cynthia Dubé Mercredi, 10 janvier 2018
La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail Par Me Ariane Ouellet Jeudi, 11 janvier 2018
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous