magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Valérie Grondin Par Valérie Grondin
valerie@journalhsf.com

Mercredi, 22 février 2017

Fierté d'entreprendre dans le Haut-Saint-François



 Imprimer   Envoyer 

Une rencontre de réseautage pour entrepreneurs de la région s'est tenue récemment sous la formule d'un 5 à 7 convivial, au Complexe Hôtelier Ramana de Sawyerville. Une cinquantaine de personnes ont répondu à l'invitation lancée par la SADC avec la collaboration de Place aux jeunes du Haut-Saint-François sous le thème Fierté d'entreprendre dans le Haut-Saint-François.

L'occasion a également permis de lancer le concours du Défi OSEntreprendre. Étant à sa 19e édition, le concours se déroule à trois niveaux: local, régional et national. Il vise à faire rayonner les initiatives entrepreneuriales d'entreprendre et contribuer à bâtir un Québec fier, innovant, engagé et prospère. Olivier Jean, agent de migration Place aux jeunes, au Carrefour jeunesse-emploi (CJE), en a profité pour initier les six participants du séjour édition 2017, à saveur entrepreneuriale. Dans un esprit de continuité, M. Jean mentionne avoir intégré ceux de l'an passé. « J'ai invité Aude Gendreau-Turmel et Marie-Noëlle Doucet-Paquin, qui ont utilisé les services de Place aux jeunes et maintenant établies à Cookshire-Eaton. Marie-Noëlle est aussi entrepreneure. » Le 5 à 7 a réuni des nouveaux, des futurs et des entrepreneurs expérimentés. Plusieurs ressources et personnalités publiques du secteur se sont jointes à l'évènement apportant de judicieux conseils, des réflexions et ont prêté une bonne oreille aux leaders de la région. Fier de la relève, le préfet Robert Roy mentionne « c'est remarquable de voir les jeunes vouloir oser; je vais profiter de mon rôle pour voir les difficultés ». Conseillère aux entreprises à la SADC, Audrey Beloin lance « Notre but est de faire sortir les gens, promouvoir les entreprises de la région et de trouver des alliages. » Soucieux de faire découvrir l'expertise régionale, les responsables ont incorporé les produits de 13 producteurs locaux au menu préparé par la chef Véronique Carbonneau de l'entreprise De Cuisine en Cuisine.

Entrepreneurs
Parmi les entrepreneurs expérimentés, il y avait entre autres, Pascale Desruisseaux, fondatrice du Centre Éducatif Canin Pass-Poil. Depuis 25 ans, Maître-chien, elle est enseignante spécialisée en comportementaliste canin. Elle offre une multitude de services qui vont de l'obéissance, au free-style. Mme Desruisseaux fait partie des entrepreneurs qui agissent comme éveilleur et modèle pour la relève. Claudia Racine, travailleuse autonome, femme engagée et polyvalente, est conseillère indépendante en développement de projet. La soirée lui a permis d'avoir les avis et les idées d'entrepreneurs qui un jour sont passés de solitaire à entreprise. « Je suis victime de mon succès », lance-t-elle humblement, indiquant le défi et les décisions à prendre le jour venu où les contrats rentrent à une vitesse folle. Mohika et Pelji Tremblay sont deux sœurs qui baignent dans le monde des affaires depuis leur enfance. Mohika, de Tred'Si, assume aujourd'hui la direction de l'entreprise fondée en 1984 et pour Pelji, elle vient tout juste de démarrer avec son père les chalets Chal'Isba. Mères de famille et femmes de carrière, elles représentent bien les défis auxquels la gent féminine est confrontée.

La relève
Quelques nouveaux entrepreneurs soucieux de créer des liens ont élaboré sur les ressources offertes pour leur démarrage. Parmi eux, François Perreault, spécialisé en arboriculture et élagage, devait terminer son plan d'affaires pour s'inscrire au Défi OSEntreprendre, ce qui lui a donné une tape dans le dos pour le faire. « J'invite tout le monde à participer », lance-t-il. Mathieu Drouin, de Wood You, est un ébéniste artisan. Nouvellement en affaires, il dit être agréablement surpris de l'encadrement. « Je suis comme un p'tit poisson dans l'océan, oui je sais nager, mais je ne sais pas par où aller. » Pour démarrer, il a pu compter sur le soutien de plusieurs collaborateurs comme Véronick Beaumont, agente de sensibilisation à l'entrepreneuriat jeunesse au CJE, de Rémi Vachon au CLD ainsi que Daniel Martel, des cours Lancement d'une entreprise. Jean-François Rodrigue, de Patio Gagnon du Temps, vient de démarrer avec un associé. L'entreprise offre des patios préfabriqués qui arrivent en kit prêt à assembler. « La SADC et Isabelle Couture, directrice du développement local et des communications, nous ont permis d'aller chercher de l'expertise », mentionne le jeune homme. Émilie Motte offre des services de couture et de confection. Mme Motte est venue chercher des ressources et se faire connaître. Sonia Zalesack, de Création Mousseline, très médiatisée dernièrement pour avoir été choisie à offrir ses bijoux artisanaux à composante organique, lors des American Music Awards, croit en l'importance du réseautage tout comme Andrès Rousseau et Stéphanie Leclerc de la ferme maraîchère La JoualVert. Ceux-ci proposent des paniers biologiques; ils ont été lauréats lors du 4e Gala Récolte du syndicalisme agricole et forestier de l'Estrie.

« Je ne me souviens pas de la dernière fois où on a accueilli autant d'entrepreneurs. De voir ces gens-là, parler, communiquer et échanger juste pour le plaisir ont fait de cette soirée un succès inégalité », conclut Véronick Beaumont. La SADC rappelle aux promoteurs de ne pas oublier de déposer leur candidature avant le 14 mars pour le concours québécois Défi OSEntreprendre au http://www.osentreprendre.quebec/defi-osentreprendre/

Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle
Retrouvé sans vie dans sa résidence : une enquête est ouverte

Retrouvé sans vie dans sa résidence : une enquête est ouverte
NOS RECOMMANDATIONS
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke

Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
Ces maladies camouflées

Ces maladies camouflées
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Bedon & bout'chou
Apprécier quoi, au juste? Par François Fouquet Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Les nouvelles rondes de René Par René Dubreuil Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous