magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 21 janvier
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Bedon & bout'chou Par Bedon & bout'chou

Vendredi, 11 mars 2016

La grossesse des pères



 Imprimer   Envoyer 

Nausée, prise de poids, insomnie, sautes d'humeur, goûts alimentaires particuliers; vous connaissez ces manifestations physiques et émotionnelles qui confirment la grossesse. Saviez-vous que ces maux peuvent aussi être ressentis par le futur papa?

La couvade, ou grossesse sympathique, affecte plus de 20 % des hommes. Ceux-ci ressentiront les malaises physiques associés à la grossesse. Ils prendront du poids, jusqu'à 10 ou 15 kilos, se plaindront de douleurs lombaires, de migraine ou de fatigue. Les symptômes apparaissent généralement autour du quatrième mois de grossesse, lorsque le ventre de maman s'arrondit. Pour certains, ces malaises seront passagers, mais pour d'autres, ils seront présents jusqu'à l'accouchement.

Madame, si vous reconnaissez votre homme, souriez. Voilà en fait la preuve incontestable que papa se sent déjà très impliqué à la venue du tout petit. En effet, selon certains experts, la couvade répond à un besoin inconscient des hommes de participer pleinement à la grossesse de leur conjointe. Plus encore, des études scientifiques ont démontré que le taux de prolactine (l'hormone de la lactation) augmente chez certains « couveurs » alors que le taux de testostérone diminue. Étonnant non!

Pourtant, le phénomène existe depuis fort longtemps. La couvade est un terme emprunté à des rituels et coutumes observés dans certaines sociétés traditionnelles qui accordent aux pères une participation symbolique à l'accouchement.

Aujourd'hui, la couvade se manifeste dans l'affectif, l'émotif et le physique. Comment en guérir? Doit-on en guérir? Une chose est certaine; la grossesse sympathique correspond à une manifestation concrète du désir du père de s'investir dans la grossesse autrement qu'en peinturant la chambre de bébé. Un cri du corps et du cœur, une gestation symbolique de celui qui cherche à s'impliquer dans la grossesse, à préparer et à se préparer à la venue de bébé.

Couvade ou non, la naissance d'un enfant constitue un grand passage dans la vie d'un homme; un passage qui vaut la peine d'être reconnu et valorisé. Impliquez votre conjoint dans tous les aspects de la grossesse. Assurez-vous de sa présence lors des rendez-vous médicaux et faites en sorte qu'il soit partie prenante de vos craintes et de vos questionnements de maman. Échangez ensemble sur les changements qui s'en viennent, sur vos visions de la maternité et de la paternité.

On veut des pères impliqués, aidants et aimants; mais, mis à part les cours prénataux, peu de choses les préparent à le devenir. À quand le shower de bébé au masculin?


McDonalds Embauche Nov 2020 B
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le mot en K et la force centripète

Le mot en K et la force centripète
Bilan COVID-19 du 21 janvier

Bilan COVID-19 du 21 janvier
Hyundai Sherbrooke jan 2021 B
NOS RECOMMANDATIONS
Accident sur l’autoroute 10 : un enfant perd la vie

Accident sur l’autoroute 10 : un enfant perd la vie
Un montant record amassé lors de la 29e campagne des poinsettias

Un montant record amassé lors de la 29e campagne des poinsettias
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique Déc 2020 COVID
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos janvier 21
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 20 janvier 2021
La vieille âme

François Fouquet
Lundi, 18 janvier 2021
Le mot en K et la force centripète

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Bonification de 222000 $ pour le soutien aux musées de Sherbrooke et de Coaticook Par Maxime Grondin Vendredi, 15 janvier 2021
Bonification de 222000 $ pour le soutien aux musées de Sherbrooke et de Coaticook
Vol dans un commerce de Richmond : suspect toujours recherché Par Maxime Grondin Vendredi, 15 janvier 2021
Vol dans un commerce de Richmond : suspect toujours recherché
Le mot en K et la force centripète Par François Fouquet Lundi, 18 janvier 2021
Le mot en K et la force centripète
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous