magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 

Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Soirée d’information et d’échanges sur le projet du Quartier Well Sud
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Cahiers Spéciaux
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 23 mars 2016

La gomme de sapin, une valeur sûre



 Imprimer   Envoyer 

Léo Désilets Maître herboriste, entreprise située à Scotstown, fabrique une soixantaine de produits naturels. Le premier à être produit à ses tous débuts en 1974, la gomme de sapin beaunier demeure encore en demande. Une quarantaine de cueilleurs provenant d'un peu partout au Québec et dans le Haut-Saint-François acheminent la substance pour que l'entreprise la prépare et la distribue sur les tablettes des magasins, pharmacies et autres en province.

« On a besoin de 2 500 à 3 000 livres de gomme de sapin par année et on s'organise pour avoir une réserve de 5 000 livres », d'expliquer Benoit Fortin, directeur de l'entreprise. « Quand le stock baisse, on place des annonces dans les bulletins d'agriculteurs ou autres. On cible sur les gens qui sont en forêt. On a d'anciens cueilleurs du temps de Léo, il y a 40 ans, et d'autres qui en sont à leur 7e génération. » Ce dernier mentionne que la cueillette se fait de façon artisanale et qu'elle représente un revenu d'appoint pour l'ensemble des cueilleurs. L'entreprise peut recevoir la gomme de sapin beaunier en contenants d'un litre ou plus. « Les cueilleurs mettent la gomme de sapin dans des bouteilles de Pepsi de deux litres en plastique parce que ça ne peut pas casser et viennent nous les porter. » Certains acheminent le matériel par transporteurs du genre Dicom, d'ajouter le directeur général. Plusieurs cueilleurs, d'expliquer M. Fortin, sont des bûcherons. « Souvent après leur journée de travail plutôt que de ne rien faire en soirée, ils vont retourner dans le bois récolter la gomme de sapin pour arrondir leur revenu. Certains bons cueilleurs viennent de la Beauce, on en a de Gaspé et 10 % du Haut-Saint-François. »

Une fois le matériel recueilli, le producteur va filtrer la gomme, l'analyser pour que tout soit conforme et la fabriquer sous forme de capsules de gélatine contenant 535 mg de gomme de sapin baumier. Les méthodes de production respectent les exigences de bonnes pratiques de fabrication (BPF) mentionnées dans la réglementation de Santé Canada.

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Important rappel aux propriétaires de chiens

Important rappel aux propriétaires de chiens
Chevrolet Blazer SS 2020

Chevrolet Blazer SS 2020
NOS RECOMMANDATIONS
Finale Blues – Bruins : match décisif mercredi soir

Finale Blues – Bruins : match décisif mercredi soir
Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah

Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 14 juin 2019
Pour mieux comprendre le diabète de type 2...

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 juin 2019
Réformer le mode de scrutin

François Fouquet
Lundi, 10 juin 2019
Notre-Dame de là-bas… et d’ici

Rachid Badouri : l’ère de la maturité Par Anita Lessard Lundi, 10 juin 2019
Rachid Badouri : l’ère de la maturité
Quoi faire ce week-end Par Anita Lessard Jeudi, 13 juin 2019
Quoi faire ce week-end
Réformer le mode de scrutin Par Daniel Nadeau Mercredi, 12 juin 2019
Réformer le mode de scrutin
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous